nation Islande

Série Nation : Islande, petit pays, meilleur avenir

de NHU Bretagne
Publié le Dernière mise à jour le

NHU Bretagne est très heureux de vous proposer une nouvelle série de vidéos : Nation.
On doit cette série à Lesley RIDDOCH et à Phantom Power Films
Lesley RIDDOCH est animatrice radio en Écosse. Également journaliste et militante. Elle fut rédactrice en chef du Sunday Herald, puis rédactrice adjointe au journal The Scotsman.

Dans cette série très bien construite, Lesley RIDDOCH va nous faire découvrir quelques autres Nations nordiques que son Écosse. Certaines sont déjà indépendantes et d’autres vont le devenir bientôt.
Mais ce que nous allons découvrir surtout, c’est cette incroyable capacité de ces peuples du nord à faire de leurs pays, des nations européennes on ne peut plus modernes, démocratiques, où les habitants sont heureux de vivre ensemble. De « petits » pays qui font tant penser à la Bretagne …
Après les îles Féroé, voici l’Islande.

Nation : Islande

La République d’Islande/Lýðveldið Ísland est une île située au nord-ouest de l’archipel des îles Féroé.

Sa principale caractéristique est sa géographie. Des sommets glacés culminant à plus de deux mille mètres, des glaciers, des volcans très actifs, des rivières et de vastes zones désertiques. Donc à priori, des terres qualifiables d’inhospitalières. Pourtant, là, vivent, et vivent très bien, quelques 365 000 habitants. Reykjavik, littéralement « grande fumée » en langue française, abrite un tiers de la population totale de l’île. Vivent si bien que le PIB Produit Intérieur Brut par habitant est presque le double de celui d’un(e) Breton(ne). La population islandaise est treize fois moindre que celle de la Bretagne.

Histoire

Les Islandais organisent en 930 un Parlement, l’Althing/Alþingi, le plus ancien parlement du monde. En 1220, l’Islande passe sous domination norvégienne. Puis en 1536, alors que la Bretagne passe sous domination française, l’Islande passe sous celle du Danemark. Un mouvement indépendantiste se développe alors naturellement et l’île retrouve une large autonomie en 1874. C’est en 1918 qu’elle deviendra (presque) indépendante, dépendant toujours du Roi du Danemark. Enfin, en 1944, la République d’Islande est créée. Sans heurts : de fut la Révolution du Crayon. Un simple courrier fut alors adressé au Roi du Danemark pour le prévenir de l’indépendance.
L’ADN du peuple islandais est composé de 60% de norvégien et de 40% de celtique.

Islande, l’île volcanique.

Cette grande île est située sur la grande faille volcanique qui sinue vers le milieu de l’Océan Atlantique, du nord au sud. De nombreux volcans y sont actifs. Les dernières éruptions furent pour certaines spectaculaires. En 1783, la terre s’ouvre et naissent alors une centaine de volcans sur une fissure de près de trente kilomètres, la Laki. Cette éruption lavique fut considérable. C’en suivie dès 1784 une terrible famine. Non seulement en Islande, mais également en Europe. Les cendres et surtout les gaz sulfurés poussés par les vents causèrent des modifications météorologiques, refroidissant le climat et tuant directement par inhalation. Plus près de nous, il y eut l’éruption du Eldfell en 1973 et du Eyjafjallajokull en 2010.

nation Islande

Nations : Iceland and Brittany

Les ressources de l’Islande.

Plus de 99 % de l’électricité du pays est produite par l’énergie géothermique et par l’énergie hydraulique.
La production d’aluminium est une ressource importante, mais très destructrice et donc très contreversée. D’autant que cette industrie polluante est massivement orientée vers l’exportation. Les paysages islandais d’une très grande beauté attirent jusqu’à deux millions de touristes, soit six à sept fois la population de l’île. Vous imaginez plus de trente millions de touristes en Bretagne par an !

Le gouvernement islandais aide beaucoup l’industrie cinématographique internationale pour venir sur l’île tourner des fictions et des clips musicaux.
Sur le plan médiatique international, l’Islande est connue par les désagréments que causent ses volcans au secteur aéronautique, mais également à son rôle de plateforme stratégique de rencontres des grands sommets politiques de ce monde à mi-chemin entre l’est de l’Europe et l’Amérique du nord.

Les Femmes islandaises.

Sur l’île d’Islande, les Femmes ont toujours occupé un rôle prépondérant. C’est souvent le cas dans les civilisations scandinaves et celtiques. Ainsi, le première Femme qui accéda dans le monde au poste de Première Ministre était Islandaise : Jóhanna Sigurðardóttir. Également le première Femme du monde a devenir Cheffe de l’État : Vigdís Finnbogadóttir. Elle exercera ces fonctions durant quatre mandats, de 1980 à 1996.

¨Êtes-vous spéciaux », les Islandais ?

« Je pense que les Islandais sont autant spéciaux que les autres nations le sont … Ce qui est intéressant avec la population islandaise, c’est qu’elle est très variée … avec un patrimoine et une culture très forts, un peu comme les Écossais et les autres peuples de l’Atlantique nord. Je pense que les Islandais se regardent comme pouvant tout faire. Ils n’ont pas de limite ».
« Pensez-vous que l’Écosse a les ressources nécessaires pour être un pays indépendant prospère? Absolument, cela ne fait aucun doute. »
Rosa Björk Brynjolfsdottir

Nation : Islande … un « petit » pays ?

« Si vous venez d’un petit pays, vous devriez penser plus petit. Mais je pense en fait que c’est l’inverse. Car plus petit fait l’unité, et les fonctions améliorées sont les meilleures opportunités que vous avez dans la vie. Donc vous pensez plus grand! »
Kolfinna Baldvinsdottir

Soutenez votre média breton !

Nous sommes indépendants, également grâce à vos dons.

A lire également

Une question ? Un commentaire ?

Recevez chaque mois toute l’actu bretonne !

Toute l’actu indépendante et citoyenne de la Bretagne directement dans votre boîte e-mail.

… et suivez-nous sur les réseaux sociaux :

Notre mission

NHU veut faire savoir à toutes et tous – en Bretagne, en Europe, et dans le reste du monde – que la Bretagne est forte, belle, puissante, active, inventive, positive, sportive, musicienne…  différente mais tellement ouverte sur le monde et aux autres.

Participez

Comment ? en devenant rédacteur ou rédactrice pour le site.
 
NHU Bretagne est une plateforme participative. Elle est donc la vôtre.