PIB Produit Intérieur Brut de la Bretagne

PIB Produit Intérieur Brut de la Bretagne

PIB pour Produit Intérieur Brut ou Produit Intérieur Breton ?

Avant d’évoquer le Produit Intérieur Brut de la Bretagne, parlons-en en général.
Le PIB Produit Intérieur Brut est un indicateur économique. Permettant de mesurer la valeur globale de la production de richesse économique d’un pays par ses acteurs économiques. Dont les entreprises bien sûr, mais aussi les ménages et les administrations publiques. C’est un révélateur de l’activité économique d’un pays.
Pour être plus pertinent, il faut également mesurer le PIB produit intérieur brut par habitant. Afin, aussi et surtout, de ne pas seulement tenir compte du seul aspect économique. De plus en plus de voix s’élèvent pour intégrer la notion environnementale qui, on le voit bien, devient capitale dans nos productions. N’entrent pas non plus dans ce PIB brut de brut des notions comme l’autoproduction, le travail au noir et le bénévolat.

D’autres indicateurs sont disponibles.

Qui tiendraient compte d’autres aspects essentiels de notre vie, au-delà de l’économique? Comme le HPI Happy Planet Index  (happyplanetindex.org) qui prend en compte l’espérance de vie bien sûr. Mais aussi le sentiment de bonheur des populations.
Le Bhoutan, petit pays d’à peine huit cent mille habitants, a choisi, lui le BNB au lieu du PIB. Le BNB est le Bonheur National Brut et se base sur quatre données. Dont la bonne gouvernance économique et la promotion de la culture bhoutanaise. Également la protection de l’environnement et le développement économique durable et responsable.
Nous vous encourageons à visionner cette page de Arte : http://info.arte.tv/fr/bhoutan-au-pays-du-bonheur-national-brut

Avec 119 milliards d’euros de Produit Intérieur Brut, la Bretagne serait placée, à titre indicatif bien sûr, vers la 61e place parmi les 193 états et territoires siégeant en 2015 à l’ONU.

Intégrons maintenant notre Bretagne dans le concert des nations européennes. Dont en particulier celles avec qui nous pouvons plus ou moins nous comparer. Ou en termes de superficie ou en termes de population.

La population de la Bretagne compte plus de 4,6 millions habitants et nous place entre l'Irlande et la Croatie

Population 2014

 

Nous avons retenu vingt sept pays et territoires pour cette analyse, pour lesquels vous trouverez tous les chiffres en fin de cet article.
Concernant la population, la Bretagne et ses 4,7 millions habitants nous place entre l’Irlande et la Croatie, à la vingtième place.

 

Le produit intérieur brut de la Bretagne s'élève à 119 milliards d'euros en 2014

PIB nominal

Un petit tour d’Europe à propos de PIB : les supérieurs …

Le Danemark qui est assez comparable à la Bretagne et en population et en superficie affiche un PIB Produit Intérieur Brut de 324 milliards d’euros. Soit près du triple du produit intérieur brut de la Bretagne. Étonnant quand même qu’un pays européen assez similaire à la Bretagne à bien des égards, affiche un PIB produit intérieur brut presque trois fois supérieur à celui de la Bretagne. Il faudra très vite se pencher sur les raisons de cette disparité.
Juste au-dessus de la Bretagne, nous trouvons la Finlande vers 260 milliards d’euros de produit intérieur brut. Puis le Portugal et nos cousins irlandais vers 210 milliards d’euros. L’Ecosse et la Catalogne se situent chacune vers 190 milliards de produit intérieur brut.
Pratiquement à égalité avec la Bretagne figure la Hongrie vers 126 milliards d’euros de produit intérieur brut.

… et les inférieurs.

Ont des produits intérieurs bruts moindres que celui de la Bretagne, la Slovaquie vers 91 milliards, la Croatie et le Luxembourg vers 57, la Bulgarie vers 54, la Serbie vers 49,  la Slovénie et la Lituanie vers 47,  la Lettonie vers 30, l’Estonie 24, l’Islande vers 15 … jusqu’à Malte, petit état indépendant européen, avec un PIB produit intérieur brut de 9 milliards d’euros.
Ce PIB breton de quelques 119 milliards d’euros nous place, et à seul titre de comparaison, 33e parmi les cinquante états des Etats Unis, et en sixième position des seize länder allemands.

Mais le PIB nominal ne veut pas dire grand chose si on ne le croise pas avec la population concernée.

Le Luxembourg par exemple a un PIB nominal de seulement 56 milliards d’euros (plus de deux fois moins que la Bretagne) mais sa population n’est que de 550 000 habitants (huit fois moins que la population bretonne). A noter que le Luxembourg et l’Irlande sont des cas particuliers du fait de leurs facilités fiscales attirant de nombreuses sociétés étrangères. Ils faussent donc leurs chiffres correspondant moins à une réelle économie nationale.
Le tableau le plus intéressant est donc celui du PIB produit intérieur brut par habitant … et également le plus étonnant !

Par habitant le PIB produit intérieur brut de la Bretagne se situe entre celui de l'Espagne et de la Catalogne

PIB par habitant en 2014

La Bretagne

La Bretagne est vingtième sur vingt sept pour la population. Mais elle passe à la dix-septième place pour son Produit intérieur brut nominal. Puis progresse encore lorsqu’il s’agit de son PIB par habitant en se plaçant à la quinzième place sur vingt sept.
Avec un PIB par habitant de 25738 euros, la Bretagne se place entre l’Espagne à 29786 euros et la Catalogne à 25668 euros.
Le PIB breton par habitant est supérieur à celui du Portugal et est le double de celui de la Pologne.

Le podium

Les pays d’Europe du nord sont tous dans les premières places : Norvège (pétrole aidant), Suède, Danemark et Pays Bas, Allemagne et Finlande.
Existerait-il dans ces pays de la pluie et du brouillard une recette à copier ?

L’Hexagone

Troisième population et troisième produit intérieur brut en Europe. Mais l’Hexagone se perd au dixième rang lorsqu’il s’agit de PIB par habitant, à 44255 euros … Quand celui de la Bretagne, rappelons-le, est de 25738 euros par habitant, soit presque deux fois inférieur.
Tout comme la disparité d’avec le Danemark, nous pouvons à juste titre nous interroger sur cet écart considérable entre le PIB produit intérieur brut par habitant, en Bretagne et la moyenne hexagonale.

 

Vingt sept pays et territoires européens pour leur population et PIB produit intérieur brut

Population et PIB produits intérieurs bruts nominal et par habitant Europe 2014

Précédent GR34 le chemin de grande randonnée de Bretagne.
Suivant Le Saumon atlantique est comme nous ... il aime la Bretagne !

A propos de l'auteur

NHU Bretagne
NHU Bretagne 226 articles

Sur NHU Bretagne, plateforme collaborative de promotion d'une Bretagne qui croit de plus en plus en elle pour se forger dès maintenant un avenir meilleur, chacun d'entre vous peut intervenir, sous deux formes. Occasionnellement ou de façon plus permanente en signant votre article de votre nom; ou par discrétion, en ne souhaitant pas être nommé. La signature du contenu sera alors NHU Bretagne.

D'autres articles qui devraient également vous intéresser

Tremblement de terre en Bretagne : zone à risques ?

On mesure une cinquantaine de tremblements de terre en Bretagne chaque année. Dont la magnitude moyenne se situe entre 2,5 et 3,5 en général. Quelques rares tremblements de terre se

Pique nique solidaire et festif à Telgruc en Finistère ce 14 Septembre

Pique nique solidaire et festif  le Samedi 14 Septembre 2019 Telgruc sur Mer en Presqu’île de Crozon. Plage de Traezh Beleg dès midi. Invitation au pique nique solidaire et festif

Mais comment se rencontre-t-on en Bretagne ?

Les rencontres en Bretagne. Très souvent, lorsque l’on parle de la Bretagne, on imagine cette terre mystérieuse et splendide habitée par des personnes froides, distantes et peu ouvertes d’esprit. C’est

13 commentaires

  1. Breizh 5/5
    août 28, 08:04 Répondre
    Sauf erreur de ma part, vous ne précisez pas si votre étude concerne la région administrative ou la vrai Bretagne à 5 départements.
    • Rémy PENNEG
      septembre 30, 18:30 Répondre
      Bonsoir, et merci de l'intérêt que vous portez à NHU. Lorsque nous parlons de Bretagne, nous parlons de LA Bretagne, pas seulement d'un morceau de notre territoire. Le PIB breton dont nous parlons est donc, évidemment, celui de nos cinq départements. Vous trouverez aisément sur Internet le PIB de la région administrative B4 et celui de la Loire Atlantique. Si, pour un article, il nous est impossible de trouver les donnée pour l'ensemble de la Bretagne, nous le préciserons en préambule.
  2. yann doucen
    août 30, 14:53 Répondre
    j'ai beaucoup apprécié cet article et je vous en remercie,toutefois vous ne précisez pas vos sources. C'est ma question. Bien à vous.
    • Rémy PENNEG
      septembre 30, 18:34 Répondre
      Bonjour Yann, et merci de votre commentaire et de votre intérêt pour NHU. Essentiellement, nous avons utilisé le site http://fr.tradingeconomics.com et quelques autres données facilement accessibles sur Internet. Il est vrai que nous devrons faire un effort à l'avenir pour citer nos sources. A galon
  3. padrig
    avril 28, 14:15 Répondre
    Comment se fait il que le PIB espagnol par habitant soit supérieur au PIB catalan ? Je croyais que la Catalogne était l'une des régions les plus riches d' Espagne ?
    • Rémy PENNEG
      avril 28, 16:58 Répondre
      Bonsoir Patrick. Il s'agit ici du PIB par habitant. Nous imaginons que le PIB de la Catalogne, comme celui de Euzkadi, est intégré dans le PIB de l'Espagne, le valorisant d'autant. Il faudrait disposer du PIB de l'Espagne, sans l'Euzkadi et la Catalogne, pour y voir plus clair. Merci du commentaire et de nous suivre sur nos réseaux sociaux. Cordialement / A galon
  4. Yann Varc'h Furon
    avril 06, 10:31 Répondre
    Merci pour cet article qui alimente l'argument du potentiel de la Bretagne à exister dans le concert des Nations. Difficile il est de convaincre cette grande partie des habitants de Bretagne à comprendre certaines réalités et qui prennent de haut ceux qui défendent ouvertement l'autonomie pour la Bretagne, a minima.
    • Rémy PENNEG
      avril 06, 18:47 Répondre
      Bonsoir et merci de votre commentaire. Bien sûr qu'il est difficile de convaincre, tant nous sommes dépourvus de moyens pour informer le grand public. Qui, aujourd'hui, offre au peuple de Bretagne, ce genre de données, pourtant essentielles ? Les autres médias ont une autre vision de la Bretagne et le disent. Nous devons juste nous organiser, nous-mêmes (NHU Ni Hon Unan) pour proposer notre propre vision. Ceci dit, on recrute, et à bon entendeur salut :)
  5. Philwarwick
    avril 06, 22:42 Répondre
    Petite leçon d'histoire : jusqu'à une période pas si lointaine, la Catalogne espagnole était une région aride et pauvre qui englobait un désert au sud ouest de Barcelone. Sous l'impulsion de Franco qui voulait un grand port en Méditérannée, les Espagnols de toutes les régions vinrent participer à ce développement financé par les fonds publics, eux-mêmes alimentés par les régions plus riches dont l'Andalousie. Grâce à la richesse et à la main d'oeuvre des autres régions, la Catalogne s'est développée et enrichie. Elle a notamment développer l'irrigation de son désert pour y installer de grandes productions de fruits, de légumes, de vins. Le port a logiquement amené les industries à s'installer. La popation a cru et le tourisme s'est développé à son tour. Mais ce développement n'aurait jamais pu se faire ni cette richesse d'aujourd'hui ne pourrait exister sans l'argent des autres régions et la volonté de tous les espagnols. Si la Catalogne est riche, elle le doit à l'Espagne tout entière. Alors quand je vois les vélléités d'autonomie des catalans, j'ai juste envie de vomir...D'où l'intérêt d'entretenir un devoir de mémoire en Espagne, en France et ailleurs.
    • Le plombier
      janvier 19, 16:16 Répondre
      Je crois me rappeler qu'un accord de dupeur/dupé lie la France et l'Espagne. La France fournit l'eau potable pour toutes les régions espagnoles accueillant le tourisme européen. Le gouvernement espagnol a détourné les aqueducs de leur destination rendant possible en les irriguant d'eau potable francaise GRATUITE les immenses cultures maraîchères et fruitières. Les produits de cette imposture viennent maintenant étouffer nos producteurs. C'est un comble quand on connait le prix du m3 d'eau potable. Dites moi si je me trompe.
  6. Le plombier
    janvier 19, 16:47 Répondre
    Je crois me rappeler qu'un accord de dupeur/dupé lie la France et l'Espagne. La France fournit l'eau potable pour toutes les régions espagnoles accueillant le tourisme européen. Le gouvernement espagnol a détourné les aqueducs de leur destination rendant possible en les irriguant d'eau potable francaise GRATUITE les immenses cultures maraîchères et fruitières installées en Catalogne. La Catalogne est riche maintenant, mais ce n'est pas grâce à l'Espagne, en tout cas, si on veut être honnête il faut inclure la France, ce qui change tout. Enfin les produits de cette imposture viennent maintenant étouffer nos producteurs. C'est un comble quand on connait le prix du m3 d'eau potable. Dites moi si je me trompe.

Laissez un commentaire