Aider le multilinguisme en Bretagne avec Lafayette

Aider le multilinguisme en Bretagne avec Lafayette

L’École Lafayette est une école maternelle et élémentaire.

Elle est privée, hors contrat, non confessionnelle, mixte, et ouverte aux enfants de toutes les nationalités. L’école Lafayette est située à Cesson-Sévigné près de Rennes, la capitale administrative de la Bretagne. Et elle a ouvert ses portes en Novembre 2016.

Ainsi, l’école privée Lafayette est axée sur l’enseignement international trilingue. Car l’enfant est au centre de nos préoccupations. Nous avons à cœur que l’enfant baigne dans un environnement propice à son épanouissement pour apprendre. La méthode éducative est basée sur l’encouragement et la confiance envers l’enfant afin de favoriser son autonomie, tient compte de son développement et de son épanouissement. Ces deux enseignements permettent un apprentissage nouveau et complet pour l’enfant.

Des résultats d’excellence.

Avec les méthodes traditionnelles d’enseignement, les résultats linguistiques actuels sont assez faibles. A l’inverse, les résultats de la recherche démontrent que les élèves inscrits dans des programmes multilingues développent un niveau plus élevé dans les compétences en lecture et écriture en seconde langue que les élèves inscrits dans des programmes traditionnels. Car l’apprentissage via des professeurs natifs que ce soit en anglais, mandarin ou français combiné aux méthodes d’apprentissage alternatives donne toute sa légitimité au projet et à ses porteurs.

 

lafayette

Le multilinguisme en Bretagne – École Lafayette vers Rennes/Roazhon

En quelques chiffres :

– 83 % des cadres sont amenés à parler des langues étrangères.
– 28 % des salariés actifs ont un niveau B1
– 1/3 des personnes interrogées estiment qu’il est utile d’apprendre une langue étrangère.
– 90 % des élèves européens apprennent l’anglais.

Aujourd’hui, quatre Professeurs travaillent pour faire grandir ce projet.
Nous souhaiterions nous installer dès que possible dans un local plus grand, permettant une plus grande liberté de mouvement des enfants au sein de l’établissement. L’achat de matériel Montessori et Alter Educ est notre deuxième objectif. Mais, aujourd’hui, la priorité est de permettre à l’école de pouvoir terminer l’année dans de bonnes conditions. Nous avons donc créé une campagne de crowdfunding et sa réussite déterminera la poursuite de ce beau projet.

Pour en savoir plus sur le projet, voici notre site web : www.ecole-lafayette.fr/
Le lien vers la page de crowdfunding ULULE : fr.ulule.com/ecole-lafayette/

Merci également de nous soutenir sur nos réseaux sociaux :
twitter.com/EcoleLafayette1
facebook.com/Ecole-internationale-LaFayette-1287339994689402

Nous vous proposons la lecture d’un article consacré aux langues d’Europe occidentale.

Précédent Le volailler breton Doux va finir par y laisser ses plumes.
Suivant Inauguration du train qui rapproche la Bretagne de Paris ... ou l'inverse.

A propos de l'auteur

Katell CREIGNOU
Katell CREIGNOU 1 articles

"A Rei, A Skei, A Tao", c'est au son de ses quelques mots que je vibre. Roscovite dans l'âme, j'ai développé avec les années un attachement fort pour ma région, sa culture et son patrimoine. C'est donc tout naturellement qu'aujourd'hui, je participe à développer des initiatives novatrices dans cette région.

D'autres articles qui devraient également vous intéresser

Agence Bretagne Presse le média pure player breton

Agence Bretagne Presse ou la persévérance d’un homme. L’Agence Bretagne Presse est aujourd’hui le plus important média d’information breton purement internet. D’autres organes de presse en Bretagne, quotidienne en particulier,

Projet Breizh-Coin, un nouveau business angel en Bretagne.

Innover l’innovation et lui donner du sens. Breizh-coin 3-5 En plus d’être créatrice d’emplois, l’innovation financée se devra d’être utile et répondre à de vrais besoins. Si l’innovation gadget et

Je suis Breton : Hénaff presque une institution en Bretagne.

Quelle Bretonne, quel Breton, ne connaît pas la célèbre petite boîte bleue du pâté Hénaff ? D’ailleurs, il faudrait faire un sondage pour le savoir : qui n’a jamais dégusté

0 commentaire

Pas encore de commentaire.

Soyez le premier ! Commentez cet article !

Laissez un commentaire