Rentrée des classes / Distro er skol … par Alan STIVELL

Rentrée des classes / Distro er skol … par Alan STIVELL

RENTRÉE DES CLASSES / DISTRO ER SKOL

Je ne suis pas expert pour juger des réformes actuelles.

C’est probablement un avantage, pour les parents, de pouvoir mettre leurs enfants en maternelle à trois ans.

Par contre, cette année encore, le rouleau compresseur de l’assimilation ethno-culturelle des groupes minoritaires par le groupe majoritaire, contraire à toutes les règles et traités internationaux, suivra son cours habituel impunément.

Et c’est trop facile pour ce groupe majoritaire de l’imposer, puisque il détourne le principe démocratique et républicain à son unique profit. Et ceci dans une indifférence extérieure d’autant plus grande que tant de problèmes graves et catastrophiques s’accumulent partout dans le monde.

J’ose espérer que certains-certaines enseignants-tes et responsables auront la dignité au moins d’ajouter dans les écoles bretonnes des cinq départements, notre drapeau national, le Gwenn-ha-du.

Et qu’ils prendront soin (ils savent compter jusqu’à trois) de vérifier (par ex.) que tout le monde connaît les trois rois bretons reconnus (Erispoë, Salaün/Salomon, Alan Veur/Alain Le Grand, auquel on peut ajouter le père de l’État breton, Nevenoe/Nominoë). Il y a bien d’autres choses à savoir en Histoire bretonne, mais ceci me parait un bon exemple.

Si on ne peut se souvenir de trois noms, difficile ensuite de prétendre à avoir des opinions.

Je dis tout ça sans véritable animosité. Nous avons tous-toutes tellement de choses à penser, à faire, qu’on en oublie. Donc quand on peut aider à prendre conscience de certains problèmes qui n’apparaissent pas, tellement ils sont devenus comme naturels, c’est la moindre des choses. Le devoir d’assistance (dont j’excuse l’insistance).

Également sur ma page Facebook officielle.

Lire aussi :

Drapeaux français et européen dans nos écoles ? Et le Gwenn ha du ?

Previous Bretagne des festivals : éloge de la culture, encore et toujours !
Next L'état central détourne 230 M€ de la Région Bretagne administrative

Á propos de l'Auteur

Vous pourriez aussi aimer

Breizh Diaspora, la nouvelle communauté des Breton(ne)s du monde entier.

Selon les données, la diaspora bretonne représenterait entre cinq et dix millions de personnes dans le monde. Pour comparaison la population de la Bretagne compte 4,6 millions de personnes. Nous

Pondi/Pontivy 08 Novembre 2019 : 4e Rencontres Breizh 5/5

La Bretagne, terre de singularités. La Bretagne continue d’avancer. Tous les jours, de nouvelles initiatives montrent la capacité du territoire à innover, à inventer des manières de fonctionner. Dans plusieurs

« Déploukiser » la langue bretonne

La langue bretonne devrait être capable de dire la science moderne. C’est ce que nous ont prouvé courageusement les bacheliers du lycée DIWAN de Carhaix. C’est ce qu’illustre l’intégration d’un

Commentaires

Pas encore de commentaires ?

Vous pouvez être le premier/la première à commenter ce post.

Laissez votre réponse