✅ www.brittany.bzh est-il un nom de domaine interdit en Bretagne ?

✅ www.brittany.bzh est-il un nom de domaine interdit en Bretagne ?

www.brittany.bzh

Depuis que l’extension .bzh est commercialisée, c’est à die en Décembre 2014, ce nom de domaine brittany.bzh est disponible.
Brittany, le nom de la Bretagne en anglais, la langue internationale. Suivi du .bzh. Un nom de domaine en or massif. Tous les autres noms de domaine avec le mot Bretagne ont été acheté depuis longtemps. En .com, .org, .fr … Mais cette pépite de brittany.bzh est toujours libre.
Essayez donc de l’acheter.
Vous recevrez rapidement un message vous expliquant que vous ne pouvez pas l’acquérir parce qu’il est « réservé aux institutionnels ».
Nous l’avons récemment acheté sur la plateforme Gandi, mais en vain.

Nous disposons donc d’un nom de domaine magique pour l’international, mais il est censuré.

Qui peuvent être ces institutionnels susceptibles d’être intéressés par ce bijou de brittany.bzh ? A part la Région Bretagne administrative, je n’en vois pas d’autres.
Et cette administration n’est intéressée ni par l’acquisition, ni surtout par l’utilisation de ce nom de domaine. Parce que sa stratégie est de communiquer avec le mot Bretagne et non Brittany. C’est un choix que l’on peut comprendre mais pas nécessairement partager. Et ce choix ne devrait pas entraîner le gel du brittany.bzh.

 

www.brittany.bzh

Le nom de domaine www.brittany.bzh est à vendre depuis la création du PointBzh mais est interdit

 

www.brittany.bzh le nom de domaine interdit en Bretagne.

C’est un peu comme si les noms de domaine ireland.ie, wales.cymru, catalonia.cat ou france.fr étaient encore disponibles.
Depuis fin 2014, il est incompréhensible et inacceptable que ce nom de domaine brittany.bzh soit INTERDIT. Parce que c’est à cela qu’équivaut ce refus permanent.
Il faudrait en chercher la, ou les, raison(s).
Certains auraient-ils peur que la Bretagne puisse communiquer à la fois en anglais, donc à l’international, et sous ce .bzh ?
Parce qu’alors, il faudrait expliquer les raisons de ce .bzh différent du .fr, à l’international. Que cela se sache un peu dans un Hexagone globalement replié sur lui-même pour des francophones peu enclins à comprendre les autres langues du monde, c’est moins grave.

La région Bretagne administrative ne communique que très peu en anglais vers le reste du monde.

Sauf pour le tourisme avec la CRT Comité Régional du Tourisme sur www.brittanytourism.com.
La Bretagne ne serait-elle qu’une destination touristique dès lors qu’on s’adresse au reste du monde ?
Le nom de domaine www.brittany.bzh est-il trop officiel pour être confié à « n’importe qui » ?

 

✅ Pour aider NHU Bretagne ✅
c’est là, sur Tipeee

Lire aussi.

Bzh en Bretagne, un point c’est tout

Previous ✅ Et j'irai d'âge en âge, nouvelle, renouvelée ...
Next ✅ Un pigeon breton champion international du PIPA Pigeon Paradise

Á propos de l'Auteur

Rémy PENNEG
Rémy PENNEG 338 posts

"Essayer ou ne rien faire". Quand on aime la Bretagne corps et âme, à un moment, il faut essayer d'agir et de créer pour participer, même très modestement, à son rayonnement et à son avenir. Avec l'aide avisée d'une poignée de volontaires, nous créons NHU Bretagne.

Lisez les autres articles de cet Auteur ...

Vous pourriez aussi aimer

Un retour de l’Écotaxe en Bretagne ? Certains y pensent à Paris.

L’Écotaxe en Bretagne, le retour ? Les Assises de la Mobilité (!!) se tiennent en ce moment à Paris et vont durer trois mois. Trois mois d’intenses réunions et de

Bretagne, Brest et océanographie dans le top international.

L’Université de Brest classée dans les meilleures du monde … Comme chaque année, le Academic Ranking of World Universities est très attendu. Le ARWU pour les initiés, ou le classement

H2X l’hydrogène breton à la conquête du reste du monde …

H2X, l’hydrogène breton est l’énergie de demain. H2X l’hydrogène breton est la nouvelle interview de NHU Bretagne Nous rencontrons cette fois Stéphane PAUL, le fondateur de la start-up bretonne H2X.

Commentaires

Pas encore de commentaires ?

Vous pouvez être le premier/la première à commenter ce post.

Laissez votre réponse