✅ L’État central devra, tôt ou tard, accorder l’autonomie à la Bretagne

✅ L’État central devra, tôt ou tard, accorder l’autonomie à la Bretagne

Accorder son autonomie à la Bretagne

À un moment de l’Histoire où nombre d’États européens, longtemps marqués par une tradition centraliste (Espagne, Grande Bretagne, Belgique, Pays Bas,…) ont dévolu ces derniers temps à leurs régions constitutives une autonomie accrue, les crispations centralistes actuelles de l’État français, accompagnées d’une gouvernance autoritaire, apparaissent d’un autre âge, reliques d’une vision messianique désormais inadaptée et inopérante.
L’État français semble ignorer les effets de la mobilité actuelle des populations, leur besoin d’ancrage territorial face à l’uniformisation ambiante, leur appartenance à des espaces et des cultures multiples et emboîtées, la survivance de frontières intra-européennes devenues pour certaines incongrues et inadaptées. Les dynamiques périphériques des euro-régions, l’affirmation des identités, la richesse des différences culturelles, l’autonomie revendiquée de certaines régions constituent des éléments vitaux pour les populations concernées, la vitalité de la France mais aussi de la construction européenne.

L’Euro-député Yannick JADOT vient récemment d’évoquer la nécessité de transférer compétences et autonomie à la Corse.

D’autres régions constitutives de l’État français mériteraient la même attention, la Bretagne particulièrement.
Car cette autonomie nécessaire, accordée aux différentes régions de l’État français qui le souhaitent, ne peut que réveiller les dynamiques sociales, culturelles et économiques de ces territoires. Cela pour le plus grand intérêt de leurs populations, de leurs sociétés, de l’État français lui-même, de l’Union Européenne enfin.
En accordant cette autonomie, « l’obsession négative » actuellement ressentie par les populations et qui les guide vers la résignation, peut se muer en une « affirmation créatrice », riche d’avenir. En Bretagne, celle-ci apparait comme une nécessité pour assurer à terme la survie et la pérennité de notre société toute entière.

Evid ma va Breizh mestr war he zraoù!
Pour une Bertegn que mene son drao!
Pour une Bretagne majeure!

✅ La trop molle présidence de la Région Bretagne.

✅ Être autonomiste, c’est quoi au juste ?

Previous ✅ Fête Nationale du Pays de Galles ce 1er Mars
Next ✅ Yannick Kerlogot, répondrez-vous à mon courrier ?

Á propos de l'Auteur

Bretagne Majeure
Bretagne Majeure 6 posts

POUR UNE BRETAGNE ENFIN MAJEURE Plateforme revendicative, espace de réflexion et de débats

Lisez les autres articles de cet Auteur ...

Vous pourriez aussi aimer

L’appel de Carhaix : pour une Bretagne enfin majeure

Présentation de la plateforme Pour une Bretagne enfin majeure. L’Association Ar Falz Skol Vreizh présente le Samedi 12 Janvier 2019 à Carhaix/Karaez sa plateforme Pour une Bretagne enfin majeure. Salle

✅ Convention État-Région Bretagne administrative :

Future convention État-région sur la langue bretonne. Une route ambitieuse tracée pour l’enseignement mais … un manque flagrant d’engagement financier de l’État pour y parvenir, remettant en question les objectifs.

✅ La France, le français et ses langues minoritaires

Les langues minoritaires … Notre pays dispose de la plus grande richesse linguistique d’Europe; il est aussi celui qui la gère le plus mal. La preuve avec le remarquable numéro

Commentaires

Pas encore de commentaires ?

Vous pouvez être le premier/la première à commenter ce post.

Laissez votre réponse