✅ Ah ces Bretons, ils ne sont jamais contents !

✅ Ah ces Bretons, ils ne sont jamais contents !

Jamais contents ces Bretons !

Jacqueline Gourault vient nous annoncer que l’État consent à nous octroyer, une manne extraordinaire de 3,5 milliards d’euros, sur la période 2021-2027.
Dites un grand merci à vot’ bon maître et à son ‘missus dominicus’ du Kreiz Breizh.

Mais les explications données sont un peu courtes …

Il est question dans l’article d’un plan de relance à 200 milliards d’euros. Quelques informations sur la ventilation nationale de ce budget auraient été les bienvenues.
Quelle moulinette énarchique a craché une telle allocation, quel critère de répartition a prévalu ?

Au prorata de la population ?

Certainement pas, une basique règle de trois montre que 200 milliards d’euros pour 66 millions d’habitants, ça fait à la louche 3 Milliards par Million.
Avec une Bretagne de près de 5 Millions d’habitants, la somme en question avoisinerait les 15 Milliards. (même pour la région administrative, on reste aussi très loin du compte).

✅ La Bretagne en 4 chiffres : superficie, population, PIB et longueur de côtes

Au prorata du PIB régional ?

Histoire de gratter quelques millions au profit de l’Ile-de- France, avec un PIB de 132 Mds € sur un total hexagonal de 2194 Mds €, les cinq départements bretons pouvaient prétendre à une aide de 12.02 Mds € (données 2015).

Alors où va la différence ?

Nous souhaiterions obtenir des explications.
Une quotte part de ces 200 Mds serait ponctionnée à la source pour renforcer le budget de l’État ?
Une autre serait-elle réservée à abonder un fond de péréquation pour soutenir les régions les plus impactées ?
Fort bien, nous pouvons entendre tout cela !
Ou alors une partie serait-elle réservée pour éponger les pertes de Renault et d’Airbus en 2020 (8 et 7 Mds respectivement).

Le coût 2020, qui sera bien sûr largement dépassé au final, du seul deuxième métro parisien est de milliards d’euros. C’est 26 années du budget total de la région Bretagne administrant quatre des cinq départements de Bretagne. Ils sont 12,6 millions et nous 3,3 millions. A vos calculettes !

Ce que des journalistes auraient pu demander, par exemple …

Un partage aurait-il été réalisé entre l’État et les différentes collectivités : les régions (les autres), les départements, les communes … etc… ?
Il ne faudrait pas qu’à la fin on découvre, qu’une part importante du butin, arrose le grand Paris ou les jeux olympiques (de Paris).
Plutôt qu’un détail au microscope pour épater la galerie, c’est l’ensemble du tableau qu’il aurait fallu nous brosser. Peut être que nos élus locaux pourraient encore avoir accès à ces informations. En tout cas ils devraient essayer de les dénicher avant qu’elle ne soient constatées a posteriori !

Article de Le Télégramme : www.letelegramme.fr/bretagne/une-aide-de-3-5-milliards-d-euros-pour-la-relance-en-bretagne-18-02-2021-12706780.php

#jacobincompetents

✅ Pour aider NHU Bretagne ✅
c’est là, sur Tipeee

Également de Gwenaël HENRY

✅ Cartes de Bretagne : info pour les uns, fakenews pour d’autres …

✅ Covid en Bretagne : 3 fois moins de morts qu’en France !

Pays de Loire ou Bretagne pour la Loire Atlantique ?

Previous ✅ Railways in Brittany and Wales, or the scandal of French centralism.
Next ✅ Nominoë et les Rois de Bretagne : onzième épisode

Á propos de l'Auteur

Gwenaël HENRY
Gwenaël HENRY 7 posts

Ancien trésorier de l'UDB Union Démocratique Bretonne

Lisez les autres articles de cet Auteur ...

Vous pourriez aussi aimer

Les départements doivent être supprimés : pour ou contre ?

Alors le département on le supprime ou pas ? Actuellement, nos cinq départements bretons sont directement concernés par la Congrès de l’Assemblée des Départements qui vient de se tenir à

Danger du plastique pour nos oiseaux marins

La Bretagne est un pays maritime, et les oiseaux marins y sont en grand danger. Le danger est d’autant plus réel en Bretagne que notre pays dispose de quelques 2700

✅ Les trois métropoles bretonnes sont les plus attractives de l’Hexagone.

Dans l’Hexagone, ce sont les trois métropoles bretonnes, Nantes, Brest et Rennes, qui tiennent les meilleures places. Selon une récente étude de HelloWork, une plateforme de recrutement, auprès d’un panel

Commentaires

Pas encore de commentaires ?

Vous pouvez être le premier/la première à commenter ce post.

Laissez votre réponse