✅ Dol de Bretagne, Nominoë, les Vikings … notre Histoire continue !

Les Bretons ne vont pas savourer leur victoire bien longtemps.

Et le caillou dans la bosse s’appelle Vikings. Ces Vikings que l’on repère des 820 dans le nord de la Bretagne. Et même à d’autres périodes puisque le moine Bili, celui-là même qui a écrit la vie de Saint Malo, relate leurs méfaits du côté de Dol de Bretagne en 843. Les Vikings entrent dans l’Histoire de la Bretagne par la grande porte si je puis dire. En fait par l’incendie de la cathédrale de Nantes.

Je vous propose, pour en connaître plus sur les hommes du nord de rencontrer Jérôme NEDELEC, spécialiste en la matière.

Ils opèrent là, en l’occurrence le jour de la Saint Jean Baptiste en fait. On est en juin 843 et la ville est complètement à la merci. Il n’y a pas de garde ni rien. On est dans une fête religieuse et à cette époque-là dans l’Europe occidentale chrétienne il ne viendrait à l’esprit de personne d’attaquer un site religieux ou d’attaquer dans ces périodes justement de fête qui rassemblent tout le monde. Donc en effet ils vont là où sont les richesses. Puisque à priori il y a une messe à ce moment là qui est dite dans la cathédrale. Donc là où se retrouve forcément tout les gens qui ont sur eux de l’argent. Parce que qui dit fêtes de Saint Jean dit marché. Donc marché, richesses, bourses et personnes qui ont sur eux leur or et argent. Ainsi, c’est là qu’ils vont se rendre en fait, dans la cathédrale, et opérer un hold-up en fait tout simplement.
Alors ça va marquer les esprits parce que l’évêque va être tué sur l’autel.
Donc c’est là qu’on considère que ce sont des barbares qui n’ont aucune valeur chrétienne. Et qui donc forcément vont un peu figer cette image de païens hirsutes et violents qui les caractérisera pendant des siècles après.

Dol de Bretagne

Nominoë souverain de Bretagne et père de la nation bretonne

En 847 Nominoë a maille à partir avec les Vikings.

Par trois fois il les combat et par trois fois il est battu. Il se résout donc à payer un tribut. Tribut qui ne servira pas à grand chose puisque les hommes du nord continueront leurs exactions en Bretagne. Leur approche militaire, leur tactique, ce sont toujours des coups de mains. Toujours une approche qui est de l’ordre du guet-apens. On va toujours opéré à un moment donné où on va avoir l’initiative. Les Vikings, ce n’est pas en soi un peuple ou un pays. Il n’existe pas un viking land avec des habitants de pays vikings.

Être Viking c’est une fonction.

On part en Viking. On va partir en expédition en fait, au même titre que on les conquistadors par exemple ne sont pas issus forcément d’un pays en particulier. C’est une fonction. Donc les Vikings vont partir de Scandinavie, que sont le Danemark, la Norvège et la Suède principalement. Ils vont aller et faire des échanges commerciaux en fait. Un peu partout en Europe de l’ouest et de l’est. Puis un peu plus loin jusqu’en orient. Donc cette fonction de partir en Viking, va se transformer au fil du temps en des actions commerciales un peu plus musclée avec régulièrement ce qu’on a pu appeler les pillages. Également le fait de prendre des richesses de façon violente en fait; plutôt que de juste rester dans le domaine du commerce. Presque un métier donc qui ne se fait pas tout le temps. Seulement en certaines périodes de l’année. Il y aura aussi des expéditions qui vont être montées par des puissants. Cela sera aussi politique mais cela sera essentiellement pour amasser des richesses.

 

Dol de Bretagne

Pour mieux localiser Dol, Nantes/Naoned, Prizieg, Landevenneg

Ceci dit Nominoë continue de renforcer son pouvoir.

Et pour être roi il lui faut l’aval des évêques et archevêques. Problème : ceux-ci dépendent de Tours, la métropole de Tours, ancienne province romaine, la fameuse troisième Lyonnaise qui partait de la Touraine à la Bretagne. Ils sont donc acquis aux Francs. Nominoë a entendu que ces évêques se livraient à la simonie. Qu’est ce que la simonie ? On vend quelques objets bénis, ce qui est formellement interdit, même encore à notre époque. Ainsi vous pouvez acheter une médaille, tant qu’elle n’est pas bénie. Si elle est bénie, elle n’a pas d’être vendu. Mais plus grave encore, ces évêques donnaient des postes des vicaires et d’abbés contre monnaie sonnante et trébuchante. Donc Nominoë s’engouffre dans la brèche pour demander au pape de les remplacer. Donc il demande à Conwoion de partir à Rome avec cette double mission.

D’abord demander au pape l’onction et la bénédiction pour être roi.

Puis demander à révoquer ces évêques qui appartiennent au diocèse de Tours. Dans les deux cas Léon IV le pape est bien va faire fin de non recevoir . D’abord il dit n’avoir pas souvenance qu’il y eut d’autres rois avant Nominoë. Donc il va garder sa charge ducale. Mais je lui donne en gage de bonne foi un cercle d’or qu’il pourra mettre sur la tête pendant les jours de fête. Puis en ce qui concerne la simonie, le pape botte en touche, car il ne veut pas se froisser avec les Francs. Puisqu’on marche main dans la main entre le Vatican et l’empire de Charlemagne.

 

Dol de Bretagne

Couronnement de Franc – Nominoë et les Rois de Bretagne, la série à succès du Réalisateur Olivier CAILLEBOT

Loin d’abattre le Breton il semble que la décision de Léon IV l’aura plutôt galvanisée.

En 848 dans sa résidence de Coit-Louh il réunit un synode. Alors une petite parenthèse ! Coit-Louh : certains situent cette résidence à Gwened/Vannes*; d’autres en regardant de près la toponymie situe plutôt du côté de Prizieg/Prisiac*. Mais en la matière rien n’est sûr. Ceci dit en 848 on décide vraiment de révoquer les évêques mais on va attendre 849 pour le faire. Auparavant on aura érigé Dol de Bretagne en tant qu’archevêché et métropole concurrente directe de Tours. Surtout deux diocèses supplémentaires : Tréguier/Treger* et Saint Brieuc/Sant Brieg*.
En 849 la messe est dite. Les évêques sont révoqués et remplacés par des évêques bretons. Et dans la foulée Nominoê s’autoproclame Roi. Donc grande cérémonie à Dol de Bretagne devant l’archevêque christinien qui lui oingt le front, l’onction suprême. Bien sûr cela provoquera le scandale chez les Francs et à Rome.

Ici tout a commencé dans les années 540 quand Samson arrive du Pays de Galles par la baie du Mont Saint Michel.

Donc dans cette région qui s’appelait la Domnonée à cette époque et il va évangéliser les populations. Il est arrivé sur un bateau de pierre ! Et oui, comme quoi les bateaux de pierres peuvent flotter. D’ailleurs vous en avez un devant la cathédrale qui aurait également flotté. Il est arrivé avec Magloire, qui est son compagnon de route. Également son cousin. Ils font tous deux partie des sept saints évangélisateurs de Bretagne, des sept saints fondateurs. Quand il va arriver du côté de Dol de Bretagne, il va rencontrer en fait le chef du village de Dol qui s’appelle Privatus. Selon la légende, pour se faire accepter, Samson va donc réaliser un miracle. En fait il va guérir la femme et la fille de Privatus qui sont toutes deux atteintes de lèpre. Donc Privatus, pour le remercier, lui permis de fonder le monastère qui est à la place de la cathédrale derrière moi. En fait ce qu’il faut savoir par rapport à cette cathédrale, c’est qu’elle date du XIIIe siècle.

Pourquoi le XIIIe siècle ?

Parce qu’on sait qu’en 1190 on va avoir l’édification d’une cathédrale romane. Donc juste ici. Malheureusement en 1203 elle va être brûlée, incendiée par Jean Sans Terre qui est donc le roi d’Angleterre, qui arrive jusqu’ici qui, pille la ville et incendie la cathédrale.
Samson se rendit au concile de Paris dans les années 550 où il rencontra Childebert I. Childebert I  était le roi des Francs de l’époque, roi de Paris de 511 à 558. Ainsi que roi d’Orléans de 524 à 558. Childebert I confia une mission à Samson : celle de régler la crise politique de la Domnonée. Car Conomor avait usurpé le pouvoir de Jonas. Ce dernier avait un fils, Judual. Judual dû fuir. Mais grâce à Samson, Judual retrouva son trône. Puis Judual permis à Samson d’avoir la Domnonée pour évêché. Ainsi Samson devint le premier l’évêque de la Domnonée et de Dol de Bretagne.

 

Dol de Breatgne

Cathédrale saint Samson de Dol de Bretagne – Nominoë et les Rois de Bretagne, la série à succès du Réalisateur Olivier CAILLEBOT

Donc Dol devint le siège épiscopal.

En effet, il existe un sarcophage qui date de l’époque mérovingienne et qui est réputé être celui de Saint Samson. Il est conservé dans la chapelle axiale. Malheureusement il a été séparé des reliques qui ont été volées en 585. Nous n’avons plus aucune aucune trace de ces reliques. Pour parler du sarcophage, on sait qu’il fut initialement sous le coeur, et qu’il fut décidé de l’en sortir au XIIIe siècle pour qu’il puisse être admiré par les pèlerins qui venaient de plus en plus dans la cathédrale. Dans un isoloir, les pèlerins ont pris l’habitude de s’allonger à l’intérieur, de se couvrir d’eau ou de boue. Ainsi pour eux c’est une manière de réaliser des miracles.

Pendant de nombreuses années, Dol de Bretagne et Tours vont se disputer l’hégémonie de l’archevêché.

Finalement c’est la capitale tourengelle qui va l’emporter.
Alors il reste quelques traces de la Bretagne dans la cathédrale. Parmi les vitraux un blason du XIIIe siècle. Puis plus tristement les gisants de deux des enfants que Anne de Bretagne a eu avec Charles VIII. A savoir Charles Orland, mort à trois ans et Charles mort à vingt-six jours.

Avec la participation de Jérôme NEDELEC, de Billie COMTE et Émeline BUSIN, Guide à Dol de Bretagne pour SPREV Sauvegarde du Patrimoine Religieux en Vie

 

✅ Pour aider NHU Bretagne ✅
c’est là, sur Tipeee

A propos de Dol de Bretagne.

✅ Dol de Bretagne et la dynastie des Stuart

Le Mont Dol, une des sept montagnes sacrées de Bretagne

Previous ✅ "Crêpes" in Brittany are like pizzas in Italy : discover the recipe !
Next ✅ L'état central a t-il déclaré une guerre totale à la langue bretonne ?

Á propos de l'Auteur

Olivier CAILLEBOT
Olivier CAILLEBOT 13 posts

Homme de radio depuis ses débuts à Radio Kreiz Breizh en 1983. Manager des groupes Ar re Yaouank, Kern, Dibenn. Coordinateur d’actions de préventions contre la drogue et le SIDA pour la DDASS. Directeur de tournée pour le Cirque Royal de France en Afrique. Directeur des programmes Trégor FM, Variation (Lannion). Réalisateur du DVD : « Connaissance de la Bretagne ». (Skol Vreizh). Réalisateur de la série « La Bretagne en Histoire » (TEBEO-TEBESUD-TVRENNES 35-TELE NANTES). Auteur/Réalisateur du documentaire « Nems et châtiments » (France 3 / Candela production). Producteur/Réalisateur du documentaire : « Nominoë et les Rois de Bretagne » (L.T.W.) .Producteur/Réalisateur des documentaires :"Les Chemins d'espérance", "Vies et morts de Mallargé" (L.T.W.). Auteur avec Jean-Jacques Monnier et Réalisateur du Livre-Audio 4CD "Histoire de Bretagne pour tous". (Skol Vreizh). Cadreur pour la série Komzoù Brezoneg de Laurent Jouin (Skol Vreizh, BCD). Coordinateur technique de projets ERASMUS en Pologne.

Lisez les autres articles de cet Auteur ...

Vous pourriez aussi aimer

✅ Une canicule en Bretagne est-elle à craindre pour cet été ?

Une canicule en Bretagne est toujours modérée … La définition d’une canicule est un épisode de très fortes chaleurs estivales, permanent durant plusieurs jours et plusieurs nuits. Mais c’est une

La Nuit des Étoiles en Bretagne : admirez Mars en Août

La traditionnelle Nuit des Étoiles se déroule ces trois prochains jours. Les Vendredi 03, Samedi 04 et Dimanche 05 Août, les conditions seront optimales en Bretagne pour admirer les étoiles.

Pierre de Braine chevalier croisé breton.

Suite et fin de la vie de Pierre Ier de Bretagne, par l’Historien Éric BORGNIS-DESBORDES. Fin du règne de Pierre Ier de Bretagne. Entretemps Pierre s’était remarié avec Marguerite de

Commentaires

Pas encore de commentaires ?

Vous pouvez être le premier/la première à commenter ce post.

Laissez votre réponse