Locavore de Bretagne recherche correspondants et bénévoles

Locavore de Bretagne recherche correspondants et bénévoles

Locavore de Cornouaille essaime sur toute la Bretagne.

L’idée de base est simple. Mettre en relation les Consommateurs et des Producteurs de bons produits alimentaires en Cornouaille. En circuit court, sans aucun intermédiaire. Naissance du concept à Kemper. Donc organisation initiale en Cornouaille.
Ce qui est capital dans cette démarche citoyenne, c’est la gratuité pour tous.
Notre civilisation a tout bâti ou transformé pour que tout soit payant. Maintenant le moindre service fait appel à l’argent. Locavore de Cornouaille est absolument gratuit. Les Producteurs s’inscrivent eux-mêmes gratuitement. Il n’y a pas de droit d’entrée, ni de cotisation. Et tout Consommateur accède gratuitement au site et à ses multiples fonctionnalités.

Participez activement à votre locavore de Bretagne

Les huit Locavore de Bretagne ont besoin de toi

Succès et généralisation avec Locavore de Bretagne.

En à peine trois années, le premier Locavore de Bretagne, celui de Cornouaille, regroupe déjà plus de quatre-vingt Producteurs. Cent avant la fin de cette année. Et des milliers de Consommateurs cornouaillais utilisent chaque semaine cette première plateforme bretonne de circuit-court.
Locavore de Bretagne est donc né et rassemble Locavore de Cornouaille et sept nouvelles autres plateformes afin de couvrir l’ensemble de la Bretagne :

Locavore de Nantes
Locavore de Rennes
Locavore du Trégor
Locavore du Leon
Locavore de Saint Brieuc
Locavore de Dol-Malo
Locavore du Vannetais

Certaines plateformes sont encore très modestes car très récentes. Pour voir à quoi cela ressemble après trois petites années de travail, allez sur la première, la Locavore de Cornouaille.
Chaque plateforme régionale possède aussi sa page Facebook. Ainsi, le plus ancienne, celle de Locavore de Cornouaille, affiche trois mille participants.

Vous êtes Producteur de bons produits alimentaires en Bretagne, faites-vous connaître sans tarder en écrivant à steven@locavore-de-bretagne.bzh.
Où que vous soyez en Bretagne.
Consommateurs privilégiant le circuit-court dans toute la Bretagne, ne cherchez plus votre annuaire de bons produits en circuit-court. Nous les créons en ce moment même. Écrivez-nous pour nous donner vos avis, suggestions, connaissances. Vous connaissez près de chez vous un Producteur susceptible d’être intéressé. Parlez-lui de Locavore de Bretagne et/ou donnez-nous ses coordonnées. Nous le contacterons, de votre part si vous le souhaitez.

Les Locavore de Bretagne, c’est vous qui les organisez !
Alors rejoignez votre Locavore

Précédent Je suis Breton : Robert MICHEAU-VERNEZ, Peintre et pas seulement.
Suivant Nantes, Rennes, la Bretagne : séparation ou réparation ?

A propos de l'auteur

Rémy PENNEG
Rémy PENNEG 217 articles

"Essayer ou ne rien faire". Quand on aime la Bretagne corps et âme, à un moment, il faut essayer d'agir et de créer pour participer, même très modestement, à son rayonnement et à son avenir. Avec l'aide avisée d'une poignée de volontaires, nous créons NHU Bretagne.

D'autres articles qui devraient également vous intéresser

Et le c’h des prénoms bretons toujours interdit en Bretagne.

On vous en avait déjà parlé de ce prénom breton Derc’hen interdit pour cause d’apostrophe dans la lettre C’H. Rapide rappel des faits. A la Mairie de Roazhon/Rennes, au XXIe

La belle histoire du bois échoué, ou la mémoire d’un matelot.

Le bois échoué ou la mémoire d’un matelot. Né à Nantes en 1969 et diplômé d’une licence de Géographie. Pourtant c’est vers le sport, ma première passion (footballeur et volleyeur)

La Bretagne veut son émoji drapeau breton pour les réseaux sociaux.

A force de travail et d’obstination, la Bretagne a obtenu son extension internet bretonne .bzh. Maintenant, nous voulons notre émoji drapeau breton. Qu’est-ce qu’un émoji ? C’est un terme d’origine

3 commentaires

  1. Roland Laigo.
    janvier 19, 21:44 Répondre
    Votre entreprise est inéressante. Moi je suis seulement jounaliste. Roland Laigo.
    • La Rédaction
      janvier 20, 09:18 Répondre
      Bonjour Roland. Vous êtes journaliste, c'est parfait. D'abord nul n'est parfait en ce bas monde vous savez :). Et en tant que journaliste, vous pouvez très bien participer à l'aventure de Locavore de Bretagne. Ou aux aventures devrions-nous dire, car la Bretagne sera prochainement couverte par huit Locavore de ... Les Locavore recherchent aussi des personnes, journalistes ou pas, pour rédiger des articles ayant trait à ces sujets : circuit court, modèles agricoles, locavorisme etc ... Écrivez de notre part à steven@locavore-de-cornouaille.bzh. Merci et bonne journée.

Laissez un commentaire