Ho Karan, artisan breton de soins bio pour hommes

Ho Karan, artisan breton de soins bio pour hommes

Le premier moment de la journée où l’homme souhaite prendre soin de lui c’est le matin en se regardant dans le miroir. Il a envie de se trouver beau bien entendu, mais de pouvoir aussi se regarder simplement dans la glace, se regarder en face. Faire les choses biens, pour être un homme bien.”
Ces mots sont signés Laure BOUGUEN, créatrice de HO KARAN.

Qu’est-ce que HO KARAN ?

HO KARAN, « je vous aime » en breton. En fait cette marque propose des soins bio pour hommes formulés avec des matières premières bretonnes issues d’une alliance terre et mer. La production des soins est réalisée sur un circuit local breton. Afin de favoriser le développement de l’économie régionale et limiter l’empreinte écologique. Accompagnés d’un univers graphique inspiré du Surréalisme, les soins HO KARAN ont été pensés pour nourrir votre peau et divertir votre esprit !

Ho Karan, la gamme bretonne de soins pour hommes

Ho Karan, soins biologiques bretons pour hommes.

Justement, il faut souligner la volonté de cette jeune entreprise de créer ses soins en Bretagne. A partir de matières premières elles-mêmes issues de l’écosystème breton. On peut par exemple trouver dans la liste des ingrédients de l’huile de chanvre breton, des algues marines prélevées en mer d’Iroise. Également de la poudre de coquilles d’huître, de la cire de blé noir, de la criste marine…

Ho Karan la gamme de soins pour hommes à partir de produites biologiques de Bretagne

Ho Karan, terre et mer de Bretagne

Tout en Bretagne.

La formulation et la production des soins sont réalisées en Bretagne. Précisément à Plouzané et Pleubian. Les flacons sont ensuite envoyés à l’ESAT de Tréguier (établissement et service d’aide par le travail). Afin d’être drapés à la main dans des feuilles de soie noire décorées des graphismes typiques de la marque. Tant de choses qui font qu’aujourd’hui, HO KARAN fonctionne sur un véritable circuit breton. Ainsi lui permettant de valoriser les ressources et le savoir-faire de la région tout en limitant son empreinte écologique

Actuellement, Laure et son équipe réalisent une campagne de crowdfunding sur la plateforme Ulule. Là où “La Crème Hydratante de l’Homme” et “Le Sérum Vivifiant de l’Homme” sont disponibles sous forme de pré-vente. C’est l’occasion de se procurer les tous premiers soins estampillés HO KARAN. Mais aussi de montrer son soutien à un projet breton porteurs de belles valeurs.

La campagne, que vous pouvez sur ulule.fr se termine le 17 Décembre prochain !

L’actualité de la jeune marque est à suivre sur les réseaux sociaux et le site.

Un mot de Laure, la fondatrice.

L’envie de créer une marque de soins biologiques m’est venue jeune. En m’intéressant aux propriétés cosmétiques du chanvre, plante que cultivaient mes grands-parents maternels.
Attachée à ma région, j’ai orienté mon parcours scolaire et professionnel dans ce but. D’abord à Rennes puis à Nantes où j’ai intégré l’incubateur d’entreprises Centrale-Audencia-ENSA en Janvier 2015. C’est ma rencontre avec Fabienne BRESDIN, directrice du laboratoire Océalys et biologiste marine de formation, qui m’a guidée vers cette alliance terre et mer. Afin d’offrir ce que la Bretagne fait de meilleur. L’association avec mon cousin Killian a permis de faire aboutir le projet. Et d’en faire une véritable histoire de Bretons !

Précédent Bretagne sauvage, des images à couper le souffle
Suivant Mammifères en Bretagne

A propos de l'auteur

Laure BOUGUEN
Laure BOUGUEN 1 articles

“ L’envie de créer une marque de soins biologiques m’est venue jeune, en m'intéressant aux propriétés cosmétiques du chanvre, plante que cultivaient mes grands-parents maternels. Attachée à ma région, j’ai orienté mon parcours scolaire et professionnel dans ce but, à Rennes puis à Nantes où j’ai intégré l’incubateur d’entreprises Centrale-Audencia-ENSA en janvier 2015. C’est ma rencontre avec Fabienne BRESDIN, directrice du laboratoire Océalys et biologiste marine de formation, qui m’a guidée vers cette alliance terre & mer pour offrir ce que la Bretagne fait de meilleur. L’association avec mon cousin Killian a permis de faire aboutir le projet, et d’en faire une véritable histoire de Bretons !”

D'autres articles qui devraient également vous intéresser

Transmusicales #40 : J.L. Brossard dévoile la programmation

Transmusicales dans quelques jours, les premières notes de la quarantième édition du festival résonneront à Rennes. Le directeur programmateur, Jean Louis Brossard nous a reçu dans son bureau-musée et nous présente l’édition

Roazhon Park

Depuis 1912 le Stade Rennais Football Club jouait au stade de la Route de Lorient. C’était son nom, et il faut bien l’avouer, ce nom ne faisait pas rêver :

Et si le Moscou Paris était en fait le Moscou Ouessant ?

Comment on impose le centralisme dans notre quotidien. « Le Moscou Paris va frigorifier la France » … « le Moscou Paris déferle sur nous » … « de l’air glacial va descendre de Moscou

2 commentaires

  1. LUCAS Erwan
    décembre 02, 23:32 Répondre
    Belle initiative et beau projet, qui démontre une nouvelle fois que notre région regorge d'atouts et de créativité... je vous souhaite prospérité et longue vie à votre entreprise..
  2. Nolwenn
    décembre 03, 22:55 Répondre
    Bonsoir je ne connais pas (encore) vos produits mais le fait qu'ils s'adressent aux hommes qu'ils soient bio et que vous soyez d'ici ça me plait.... Et j'aime beaucoup la vidéo que je viens de visionner ( au dessus) par contre je n'entend pas ce que vous dites à la fin alors que j'entends la musique pendant le " défilé"....bonne continuation!!!! A wir galon Nolwenn

Laissez un commentaire