Mignoned ar brezhoneg : Faire vivre le breton au quotidien

Stal.bzh par Mignoned ar brezhoneg.

Bretagne Prospective vous propose à nouveau d’embarquer à la rencontre de certains de ceux qui choisissent de s’identifier à cette région qui bouge.
Pour cette sixième escale de Construire une réalité utile, nous découvrons l’association Mignoned ar brezhoneg basée à Vannes/Gwened.
Propos recueillis auprès de Divi KERNEIS.
La vie et l’avenir d’une langue s’apprécient à leur degré d’intégration dans la vie quotidienne. Un enjeu fondamental pour la langue bretonne. Dont le nombre de locuteurs a diminué de près de 16% entre 1997 et 2018 (selon sondage TMO). La plateforme Stal.bzh sera lancée le 8 Juin prochain lors de Gouel Broadel ar Brezhoneg (La fête de la langue bretonne) à Langoned, par l’association Mignoned ar brezhoneg. Ce projet propose de relever ce défi et de mettre en lumière les entreprises qui font le choix de soutenir, de porter et faire vivre langue bretonne au quotidien.

mignoned ar brezhoneg

Mignoned ar brezhoneg, le breton partout dans notre quotidien

Relever le défi de la langue.

Fondée en 2013 avec la volonté « d’être un outil au service de la langue », l’association « Mignoned ar brezhoneg » (littéralement « les amis de la langue bretonne ») s’engage sur les cinq départements pour la réappropriation du breton par la société civile et notamment par les entreprises.
Et c’est justement vers ces dernières que se positionne aujourd’hui l’association qui compte trente-huit membres. Certes, de nombreuses structures font un travail quotidien formidable pour la promotion de la langue, son enseignement et son animation. Mais le monde économique reste encore largement inexploré. Pourtant, un nombre croissant de professionnels n’hésitent plus à franchir le pas et utilisent le breton dans leur communication voire dans la vie interne de leur société.

La langue dans le monde économique.

C’est fort de ce constat que l’association, dont les bureaux sont installés à Vannes, a décidé d’accompagner les acteurs. Son réseau de professionnels bilingues lui permet de proposer des services de qualité pour la conception et la traduction de campagnes de communication.
Vecteur de différenciation positive, le breton est générateur de valeurs tant symbolique qu’économique. En effet, il recèle de véritables pépites de marketing pouvant booster l’économie locale en assurant à la langue un bel avenir.

Mettre en lumière les bonnes initiatives

Aujourd’hui, l’association déclarée d’intérêt général, se lance un nouveau défi avec le lancement en Juin prochain de la plateforme Stal.bzh. Il s’agit de mettre en lumière tous les amis de la langue dans le monde économique. Qu’elles soutiennent la langue ou l’utilisent dans leur quotidien, nos entreprises sont d’ores et déjà invitées à s’inscrire. Les utilisateurs du site, bretonnants ou non, pourront ainsi diriger leurs actes d’achat vers ces entreprises.
Un mariage unique en Bretagne mais qui connait déjà un très large succès au Pays Basque où « l’eusko » (une monnaie locale) valorise l’économie en langue basque.
Avec Stal.bzh nous pourrons donc très prochainement soutenir notre économie, notre culture et notre langue pour faire grandir la Bretagne.

Loïck Roulaud

Précédent Mona, le chant des îles du nord du monde
Suivant Un Agriculteur breton en détresse et il n'est certainement pas le seul.

A propos de l'auteur

Bretagne Prospective
Bretagne Prospective 7 articles

Sous la signature de Loïck ROULAUD. Bretagne Prospective est un laboratoire d’idées innovantes qui rassemble des acteurs d’horizons divers (entreprises, collectivités, associations) soucieux du développement de la Bretagne. L’association a pour but de faire apparaître des solutions d’avenir pour le territoire. Celles-ci émergeront d’actions transversales (économie, social, culturel…) dynamisant les diversités et les complémentarités des territoires bretons. L’ambition : participer à la création d’une « Bretagne belle, prospère, solidaire et ouverte sur le monde ». Nos missions : • Réfléchir à un avenir pour la Bretagne • Proposer des solutions innovantes pour le territoire • Activer les réseaux pour faire émerger des projets • Etre un carrefour pour les acteurs soucieux du développement de leur région

D'autres articles qui devraient également vous intéresser

Danger du plastique pour nos oiseaux marins

La Bretagne est un pays maritime, et nos oiseaux marins sont en grand danger. Le danger est d’autant plus réel en Bretagne que notre pays dispose de quelques 2700 kilomètres

« Nouvelle » politique linguistique de la Région Bretagne : de la poudre de Perlimpimpin

Perlimpimpin vous connaissez ? C’est une très vieille expression Chtimi (patois du nord de l’Hexagone) venant de « vin donc per lin mon pinpin« . Pour « Vient donc par là mon lapin »

Le conseil NHU pour « Voir en premier » sur Facebook.

Le savez-vous ? Ainsi donc Facebook vient de prendre la décision de modifier son algorithme relatif aux pages. La Bretagne Positive est une page Facebook alors que vous, vous êtes

1 commentaire

  1. logodenn
    mars 25, 23:47 Répondre
    j'avais proposé à Ai'ta la chose suivante , mais n'ai jamais eu de réponse de leur part pour rendre le Breton vivant , et visible tous les jours sur la voie publique , que les artisans , commerçants sympathisants , affichent sur leurs magasins , ou véhicules de service , leur nom et raison sociale en breton

Laissez un commentaire