Des minorités ethniques en Europe ?

La FUEN est l’Union Fédérale des Minorités en Europe.

En anglais : Federal Union of European Nationalities.
La définition officielle d’une minorité ethnique est simple. En fait, il s’agit d’un « groupe d’hommes et de femmes ayant une langue et un héritage socioculturel en commun« .
Tout de suite, on pense à des minorités ethniques … exotiques.  Des tribus d’Amazonie, les Indiens des plaines américaines …
Pour le commun des mortels, une minorité ethnique se compose d’indigènes, d’autochtones, arborant des tenues colorées. Éventuellement avec quelques plumes !
Du coup, est-ce que les vêtements traditionnels et les somptueuses coiffes bretonnes entrent dans cette catégorie ?
Et est-ce que nos danses traditionnelles n’auraient pas un côté tribal ?

Des minorités ethniques en Europe ?

A lire et entendre les médias mainstream hexagonaux, donc majoritairement parisiens, les minorités ethniques européennes … sont ailleurs. Par exemple, vers le cercle arctique, il y a les samis qui sont environ 85 000 personnes éparpillés entre la Norvège, la Suède, la Finlande et la Russie.
En fait les minorités nationales, ou groupes ethniques, ou autochtones, sont près de cent millions de personnes en Europe. Dont la moitié vit au sein de l’Union Européenne. Ces minorités ethniques sont environ quatre cent sur le continent. En Europe, on parle quatre vingt dix langues différentes. Dont cinquante trois sont parlées dans des nations sans état.
Et les Breton(ne)s composent une de ces minorités ethniques, une de ces nations sans état.

Pétition en ligne.

La FUEN met en ligne une nouvelle pétition.
Une première pétition avait eu un succès retentissant avec 1,3 million de signatures dans toute l’Europe.
Cette fois, il s’agit d’une autre ICE, ou Initiative Citoyenne Européenne.
Elle s’intitule Égalité des Régions et la Soutenabilité des Cultures Régionales.
Pour l’Hexagone, il nous faut au moins 55000 signatures pour la valider.
Alors, si vous êtes un tant soit peu soucieux de l’avenir des minorités ethniques de notre planète, qu’elles soient à plume et lointaines, ou en t-shirt en Bretagne, s’il vous plaît …

>>>>>>>  Signez cette pétition ici et maintenant <<<<<<<<

Merci de votre participation.

Vidéo ABP Agence Bretagne Presse

⚠️ Pour aider NHU Bretagne … c’est là, sur Tipeee.

Tipeee : soutenez très simplement NHU Bretagne !

Previous VigiBretagne/EvezhBreizh n°29 : lettre d'informations Janvier 2020.
Next L'émoji BZH Gwenn ha du du drapeau breton disponible sur Twitter

Á propos de l'Auteur

NHU Bretagne
NHU Bretagne 249 posts

Sur NHU Bretagne, plateforme collaborative de promotion d'une Bretagne qui croit de plus en plus en elle pour se forger dès maintenant un avenir meilleur, chacun d'entre vous peut intervenir, sous deux formes. Occasionnellement ou de façon plus permanente en signant votre article de votre nom; ou par discrétion, en ne souhaitant pas être nommé. La signature du contenu sera alors NHU Bretagne.

Lisez les autres articles de cet Auteur ...

Vous pourriez aussi aimer

Le procureur de Brest interdit, à nouveau, le tilde du ñ !

Acharnement brittophobique du pouvoir central. Cette histoire ubuesque et indigne de l’auto-proclamé « pays des Droits de l’Homme » commence il y a deux ans. Ainsi, un nouveau-né des environs de Kemper

Ce pays est au bout du rouleau … par Alain GLON.

Le pays n’a plus de marges de manœuvre. Ainsi 57 % du PIB de la France est engagé par la dépense publique. Puis il faut y ajouter 3 % de

Non au tourisme sanitaire, en Bretagne comme ailleurs.

Tourisme sanitaire en Bretagne. De ce tourisme sanitaire, les médias bretons et internationaux s’en sont étonnés, voire scandalisés, de cet afflux récent de trains bondés de Parisiens et de Franciliens

Commentaires

Pas encore de commentaires ?

Vous pouvez être le premier/la première à commenter ce post.

Laissez votre réponse