Bières bretonnes D’Istribilh

Apprendre à aimer le vin en France et finalement créer des bières bretonnes en Bretagne

C’est l’histoire étonnante de Gwenole.
Tout le monde en Bretagne, et pas seulement, connaît, ou devrait connaître ces bières bretonnes, les Coreff, la Tri Martolod, la Bonnet Rouge et tant d’autres bières de micro brasseries bretonnes. Depuis plusieurs années maintenant, partout en Europe, on assiste à un véritable renouveau des micro brasseries, avec des succès inégaux.
Ecole de viticulture-oenologie à Blanquefort près de Bordeaux en France, puis formation d’ingénieur oenologue en Suisse, puis , puis des stages et missions en Nouvelle Zélande, en Alsace et au Portugal … pour finalement rentrer en Bretagne, à Plouider, et fabriquer de la bière.
Les terres bretonnes ne permettent pas de produire de vins, et Gwenole veut vivre et travailler dans son pays : alors que faire ?
C’est simple ! Aidé de ta Famille, tu modifies les cuves à lait de l’exploitation pour les adapter au brassage de bières.

Bières bretonnes : volonté et passion pour créer en Bretagne, avec Gwenole OLLIVIER de la Brasserie D'Istribilh

Gwenole, créateur de bières en Bretagne

Quand l’expression « créer en Bretagne » n’est pas un vain mot !

Couler une dalle de béton, investir dans des cuves de fermentation, une embouteilleuse et une étiqueteuse. Seul ou presque, avec cette rage folle de réussir et ce dynamisme à toute épreuve.
Et puis il y a la création de bières bretonnes, trois pour commencer : la blonde Ribin, la dorée Riboul, et la Fresk blanche dorée.
L’aventure commence bien. Gwenole produit et vend, de plus en plus, dans un rayon de plus en plus large autour de Plouider. Les amateurs avertis apprécient les trois bières de la Brasserie D’Istribilh, et les cuves existantes ne suffisent plus.

C’est là que le crowdfunding, de plus en plus implanté en Bretagne, intervient.
Gwenole met en place avec Ulule un plan de financement participatif pour lever des fonds et progresser.
Et comme ce gars-là est non seulement courageux et déterminé à réussir (breton quoi, leonard en plus !), il est aussi inventif.
Gwenole se met en scène pour une vidéo énergisante qui fait du bien : en breton sous titré en français, son aventure en deux minutes.

Gwenole, brasseur en nord Bretagne, un bel exemple de ce qu’il est possible de créer en Bretagne.

NHU vous encourage à participer à la grande fête que Gwenole donnera à sa Brasserie D’istribilh le 12 Septembre à partir de 19:00 :
Contactez Gwenole OLLIVIER : bier@distribilh.bzh
Pellg : 06 52 56 23 98
Lestevennoc Bihan, 29260 Plouider, Bretagne

Previous La Bretagne en cent mots
Next Tendance gwenn ha du ou s'affirmer breton(ne)

About author

Gwenole OLLIVIER
Gwenole OLLIVIER 1 posts

Comment tu fais quand tu as suivi des études d'oenologie et viticulture dans le sud de l'Europe et en Nouvelle Zélande, et que tu ne peux pas vivre hors de Bretagne ? Tu laisses tomber le vin, tu rentres au pays et tu crées de bonnes bières bretonnes. Je suis Gwenole et j'ai créé la Brasserie d'Istribilh à Plouider

View all posts by this author →

You might also like

Yves FRÉMIN : le choix de la Bretagne pour peindre.

Yves Frémin est peintre et a choisi la Bretagne … La Bretagne inspire les artistes depuis toujours. Et parfois ils viennent de loin. Ce sont des Photographes, des Musiciens ou

La Bretagne a refusé l’écotaxe. Accepterons-nous la cathotaxe ?

L’animateur télé Stéphane BERN vient d’avoir une idée : et si on faisait payer l’entrée dans les cathédrales ? Una cathotaxe bientôt ? A Paris dans leurs lointains ministères feutrés,

Mona, le chant des îles du nord du monde

Un ouvrage est né, il y a peu, en (Haute) Bretagne : Mona, le chant des îles du nord du monde. Mona, une épopée musicale et poétique éditée sous forme

0 Comments

No Comments Yet!

You can be first to comment this post!

Leave a Reply