Un retour de l’Écotaxe en Bretagne ? Certains y pensent à Paris.

Un retour de l’Écotaxe en Bretagne ? Certains y pensent à Paris.

L’Écotaxe en Bretagne, le retour ?

Les Assises de la Mobilité (!!) se tiennent en ce moment à Paris et vont durer trois mois. Trois mois d’intenses réunions et de discussions pour parvenir à un plan début 2018. Et la Ministre française des Transports, Élizabeth BORNE en profite pour évoquer à nouveau une possible taxation des poids lourds. Uniquement étrangers. Cette ex fameuse Écotaxe qui avait mis les Bonnets Rouges en révolte partout en Bretagne.

Le Collectif des Acteurs Économiques Bretons prévient : ce sera encore non.

Ce CAEB Collectif des Acteurs Économiques Bretons représente quelques 150 000 entreprises bretonnes pour près de 900000 actifs. Ce sont des entreprises bretonnes du bâtiment, l’Association Produit en Bretagne, les Centres Leclerc et Système U, les professionnels de l’automobile, des chambres de commerce et d’industrie de Bretagne, des unions patronales, des comités des pêches, des fabricants d’aliments pour bétail ou de distribution de fruits et légumes, etc …

L’État central a besoin d’argent, de plus en plus d’argent.

Il est donc normal que ce nouveau gouvernement réfléchisse à un retour d’une écotaxe. Sans doute sous d’autres formes plus insidieuses que de passer sous un portique en forme de joug fiscal. Mais l’histoire reste la même. Le prétexte est identique. Taxer les poids lourds étrangers qui sillonneraient la Bretagne pour l’import ou l’export de nos produits.  Affirmer cela est mentir sciemment. Car il ne peut exister dans l’Union Européenne ce genre de discrimination. C’est taxer tous les poids lourds de la même façon, ou aucun.

Le Collectif des Acteurs Économiques Bretons a remis sa réponse à la Ministre : ce sera aucun.

Et vous, quelle est votre réponse ?

Précédent Qu'en est-il de notre couverture mobile en Bretagne ?
Suivant Mais que se passe t-il donc en Catalogne ?

A propos de l'auteur

NHU Bretagne
NHU Bretagne 221 articles

Sur NHU Bretagne, plateforme collaborative de promotion d'une Bretagne qui croit de plus en plus en elle pour se forger dès maintenant un avenir meilleur, chacun d'entre vous peut intervenir, sous deux formes. Occasionnellement ou de façon plus permanente en signant votre article de votre nom; ou par discrétion, en ne souhaitant pas être nommé. La signature du contenu sera alors NHU Bretagne.

D'autres articles qui devraient également vous intéresser

La blockchain libérera t-elle nos nations invisibles ?

Une anecdote En 94, alors que j’étais vendeur dans un hypermarché informatique surnommé la Foire permanente de l’informatique, les gens nous faisaient remarquer, qu’en France, on avait le Minitel et

Aménagement routier en Bretagne : de qui se moque t-on ?

Cinquante ans après, l’aménagement routier du centre Bretagne n’est toujours pas terminé ! Sous la pression du CELIB Comité d’Études et de Liaisons des Intérêts Bretons, le 09 Octobre 1968, l’État

De l’impôt à l’épargne en Bretagne

La famille maudite… L’impôt n’a pas bonne presse et ne l’a t-il pas toujours été sous nos cieux ? Impôt … il est vrai que ce mot est mal né

0 commentaire

Pas encore de commentaire.

Soyez le premier ! Commentez cet article !

Laissez un commentaire