✅ Eonnet, un transporteur breton à la conquête de l’Hexagone.

✅ Eonnet, un transporteur breton à la conquête de l’Hexagone.

L’histoire Eonnet commence en 1996 en Bretagne.

Daniel EONNET crée cette année-là la société TDE Transports Daniel Eonnet à Moréac/Mourieg avec un seul camion semi-remorque. Il est tractionnaire spécialisé dans le transport de béton prêt-à-l’emploi.
Déjà en 2002, ils sont soixante-quinze employés.
Par acquisitions externes, et une vingtaine de rachats d’entreprises moyennes de transport routier plus tard, les Transports Daniel Eonnet du début se muent en Groupe Eonnet. La première acquisition externe fut le rachat d’un presque voisin, la TBM à Treffléan/Trevlean, dont le patron partait à la retraite.
Le groupe de transport routier né en Bretagne est surtout présent dans le pays mais possède aussi de nombreuses filiales hors de Bretagne.

Le groupe Eonnet s’est spécialisé dans la location de poids lourds, avec ou sans chauffeur.

En fait, il y a actuellement beaucoup d’entreprises moyennes de transsport routier à céder. Souvent, des affaires familiales où les propriétaires sont éreintés de subir une concurrence débridée et des tracas administratifs et réglementations sociales kafkaïens.

Leur toute dernière acquisition est la reprise de Romatrans, une holding de la région lyonnaise. Également spécialisée dans la location de véhicules avec ou sans chauffeur. Cette holding affiche un chiffre d’affaire de treize millions d’euros pour près de cent cinquante collaborateurs.

A ce stade, le Groupe Eonnet représente 1400 collaborateurs sur tout l’Hexagone et quelques 1200 moteurs.
Le chiffre d’affaires consolidé de l’année 2019 était de 115 millions d’euros.

Il est donc prévisible que le groupe breton de transport ne s’arrête pas là dans ses acquisitions.

Le modeste transporteur de Moréac/Mourieg est devenu en quelques années un des leaders du transport dans l’Hexagone.
Les projets continuent et de nouveaux terrains sont achetés.
Mais un problème demeure : la difficulté de recruter des chauffeurs.

Photo : groupe-eonnet.fr

Également à ce sujet.

https://www.nhu.bzh/bretagne-recherche-chauffeurs-routiers/

Previous ✅ Danse bretonne, la communion d'un peuple
Next ✅ Colette et sa profonde tendresse pour la Bretagne

Á propos de l'Auteur

NHU Bretagne
NHU Bretagne 397 posts

NHU Bretagne, plateforme collaborative francophone de promotion d'une Bretagne qui croit de plus en plus en elle pour se forger dès maintenant un avenir meilleur. #CroirePlusEnNous #FaireNousMemes #DeciderNousMemes Les articles en anglais pour dire notre Bretagne au reste du monde sont signés NHU Brittany.

Lisez les autres articles de cet Auteur ...

Vous pourriez aussi aimer

Changement d’heure : Molène et heure solaire

L’heure solaire à Molène, ou comment chercher midi à quatorze heures. Heure solaire : deux fois par an, depuis 1976, on nous impose de changer d’heure. Tantôt on en ajoute une,

Je suis Breton : Christian GUILLEMOT et Ubisoft

Ubisoft, vous connaissez : Splinter Cell, Prince of Persia, King Kong, Rayman, Myst … Derrière ces hits mondiaux du jeu vidéo, on retrouve la société Ubisoft. Une multinationale bretonne créée

✅ Le Marquis de La Rouërie, rival de Lafayette ?

Vous connaissez La Fayette, mais connaissez-vous La Rouërie ? Certains ne jurent que par le Marquis de La fayette. Précisément Gilbert du Motier de La Fayette. Que tout le monde

Commentaires

Pas encore de commentaires ?

Vous pouvez être le premier/la première à commenter ce post.

Laissez votre réponse