La principale ville de Bretagne, Nantes, la déprimante

La principale ville de Bretagne, Nantes, la déprimante

Après trois jours à Nantes, quelques impressions plus ou moins désagréables

La principale ville de Bretagne qui pourrait, qui devrait jouer parmi les villes qui comptent en Europe … Ben… non… juste une ville moyenne … En proie à une sorte de frénésie immobilière et commerciale d’un goût nul … Pour être juste, elle n’est pas la seule en Bretagne… mais là, c’est quasiment caricatural. Des développements urbains d’une nullité rare dignes des “villes nouvelles” de la région parisienne des années 70. Catastrophique … une ambiance provinciale comme à Rennes d’ailleurs… Une sorte de boboïsation sans saveur ni odeur, que l’on retrouve ici et ailleurs et partout. Une sorte de normalisation bébête….

La principale ville de Bretagne.

Celle qui fut une fière capitale d’un pays dynamique, en est réduite à une sorte de ville provinciale qui se prend pour ce qu’elle n’est pas. Et qui recherche le salut dans une culture hors-sol soit disant à la mode. Un gâchis sans nom, déprimant ! Alors que cette ville pourrait être la capitale reconnue d’une région connue à travers toute l’Europe. Au lieu de ça, une ville moyenne perdue dans une région inconnue. Gaspillages, pertes de temps et d’énergie : voilà le résultat de la partition de la Bretagne !
Tout ceci parce que des politiciens n’ont pensé qu’à leur nombril et leur petite position, comme Ayrault et Cie…..

PS1: Nantes au sens large ie avec les communes limitrophes
PS2: bien évidemment il y a des choses positives à dire mais quand même….

Previous Pique nique solidaire et festif à Telgruc en Finistère ce 14 Septembre
Next Bolsonaro et Macron, destructeurs du Patrimoine de l'Humanité

Á propos de l'Auteur

Vous pourriez aussi aimer

Football gaélique en Bretagne : l’exploit des Lorientaises.

En football gaélique féminin, la progression des Lorientaises. A l’occasion de la deuxième journée du championnat de football gaélique, les joueuses de l’entente Lorient-Brest-Vannes ont battu l’équipe de Rennes. C’est

✅ Didier SQUIBAN, son nouvel album Ydill, chez Coop Breizh

Didier SQUIBAN, Ydill – définition : rencontre éphémère de jeunesse et sans conséquence ! Un album pour découvrir les collaborations qui ont contribué à façonner l’univers de Didier Squiban, avec

Photographe est un métier : coup de gueule de Philippe MANGUIN

Métier ? Photographe. Mon métier … Voici le coup de gueule de Philippe MANGUIN, Photographe professionnel et membre du collectif de Photographes bretons BreizhScapes. Parce qu’il est parfaitement aberrant que des institutions

Commentaires

Pas encore de commentaires ?

Vous pouvez être le premier/la première à commenter ce post.

Laissez votre réponse