Le Voyage des Koumoul

Les interviews de NHU Bretagne.

Grâce à votre fidélité et à votre intérêt croissant pour votre média NHU Bretagne, nous disposons maintenant d’un peu plus de moyens. Ainsi, nous allons pouvoir améliorer encore notre visibilité et entreprendre quelques nouveautés.
Parmi ces dernières, nous allons essayer de réaliser régulièrement des interviews. En allant à la rencontre de personnes qui comme nous tous, sont attachées à rendre par leur travail, la Bretagne Positive.

Première interview de la série avec Le Voyage des Koumoul.

Bonjour William et Nicolas, et merci de recevoir NHU Bretagne à Brest pour présenter Le Voyage des Koumoul à nos lecteurs.
La qualité de vos images nous impressionnent et quand on vous rencontre la première fois, on est surpris de rencontrer deux très jeunes gens.

Que s’est-il passé pour que deux jeunes aussi jeunes produisent des images aussi belles ?

« Eh bien pour ma part, William, j’ai beaucoup appris au travers de tutoriels sur internet, tant au niveau photos que vidéos. J’ai aussi vite compris que le plus important dans la photo et vidéo de nature était la prévision. Il faut un minimum de travail en amont car dans la nature une bonne composition s’allie avec les lumières adéquates.
En ce qui me concerne, Nicolas, j’ai passé trois ans dans une école de cinéma à Nantes. J’y ai appris beaucoup de choses, notamment en montage et en trucage vidéo. Mais les tutoriels sur internet m’aident aussi beaucoup, il y a toujours pleins de choses à découvrir dans le domaine de la vidéo 🙂 »

Indépendamment du fait que vous êtes tous les deux Bretons et vivez en Bretagne, pourquoi cet attachement, semble t-il, à la Bretagne, comme terrain de jeux pour vos objectifs ?

« Nous avons tous deux vagabondé pas mal en dehors de la Bretagne mais nous avons toujours aimé revenir en Bretagne. Elle offre des paysages extraordinaires et sa météo incertaine permet d’obtenir des lumières inattendues. »

 

le voyage des koumoul

William et Nicolas du Voyage des Koumoul

 

Quels sont les problèmes que vous rencontrez dans vos activités : matériel, financement, tracasseries administratives … »

« Nous allons réaliser toute une tournée sur les endroits naturels de Bretagne en collaboration et soutien à Bretagne Vivante. Le problème est que ce projet représente une quantité immense de travail. On a prévu environ quatre mois de tournage et quatre mois de montage pour réaliser un total de trente vidéos sur les cinq départements bretons.
Nous prévoyons de réaliser des millions de vues Facebook et des milliers sur YouTube au total en 2018, mais nous peinons à trouver des sponsors pour nos vidéos. Pourtant, cela représente énormément de pub potentielle pour les PME bretonnes…
Puis grâce à ces éventuelles aides, nous pourrions améliorer notre matériel pour produire des choses encore plus belles ! Et des reportages bien plus qualitatifs. »

Vous avez un très beau projet de courts métrages sur les réserves naturelles bretonnes, en partenariat avec l’association Bretagne Vivante.

« Nous réalisons deux types de vidéos : des épisodes musicaux courts qui mettent en avant un endroit naturel, et des reportages. Nous allons d’ailleurs collaborer avec Robin FOSTER et PLANTEC au niveau musique.
Les reportages que nous réalisons pour Bretagne Vivante ont pour but d’expliquer les méthodes et moyens utilisés pour conserver les sites naturels bretons. Nous désirons rencontrer ces personnes qui s’occupent de ces endroits naturels, et partager leur expérience avec le plus grand nombre. Pour qu’ils ne restent pas dans l’ombre !
Nous allons continuer ces reportages éducatifs tout au long de l’année 2018 et sur l’ensemble des cinq départements. »

Souhaitez-vous profiter de cet interview pour adresser un message à nos lecteurs, et au-delà ?

« Merci à tous ceux qui nous suivent depuis le début ! Et bon voyage parmi les Koumoul à ceux qui nous découvrent ! Suivez-nous sur YouTube et Facebook !
N’hésitez pas à nous contacter si vous êtes intéressés pour nous sponsoriser ou pour toute autre collaboration. Nous cherchons également des musiciens / compositeurs pour nos vidéos ! »

Nicolas et William, NHU Bretagne vous remercie de nous avoir reçu. Et vous souhaite tout le meilleur possible dans vos beaux projets. Nous admirons beaucoup les personnes, les jeunes surtout, qui se prennent Eux-Mêmes en mains, pour aboutir leurs projets. Et NHU Bretagne sera toujours là, dans le mesure de nos modestes moyens bien sûr, pour les y aider.

levoyagedeskoumoul.fr/
Musique de Yann TIERSEN.

Précédent En Bretagne en mai, surfez tant que vous voulez ...
Suivant 1 - Bouts de livres : l'autonomie c'est mal ! Sauf ...

A propos de l'auteur

NHU Bretagne
NHU Bretagne 225 articles

Sur NHU Bretagne, plateforme collaborative de promotion d'une Bretagne qui croit de plus en plus en elle pour se forger dès maintenant un avenir meilleur, chacun d'entre vous peut intervenir, sous deux formes. Occasionnellement ou de façon plus permanente en signant votre article de votre nom; ou par discrétion, en ne souhaitant pas être nommé. La signature du contenu sera alors NHU Bretagne.

D'autres articles qui devraient également vous intéresser

Serj PHILOUZE, Photographe en Bretagne

Serj, la danse, la musique et la Bretagne Longtemps j’ai vécu loin de ma contrée natale et c’est pourtant plus à l’est du soleil couchant que j’ai commencé très tôt à pratiquer

François TRINEL, Photographe en Bretagne

François TRINEL est Photographe en Bretagne et découvre sa passion pour la photographie en Ecosse. Depuis 2002, il est installé en Bretagne et capte nos si belles lumières bretonnes. Car les

Guislaine VALLADE, Photographe des ciels de Bretagne

A ce jour, il existe déjà douze galeries d’exposition de photographies sur le site NHU Bretagne. Guislaine VALLADE inaugure aujourd’hui la treizième galerie. Cette toute nouvelle galerie sera consacrée aux Ciels de

0 commentaire

Pas encore de commentaire.

Soyez le premier ! Commentez cet article !

Laissez un commentaire