Après NDDL réaction de Gilles DENIGOT sur le « vivre ensemble »

Après NDDL réaction de Gilles DENIGOT sur le « vivre ensemble »

Le « vivre ensemble » a encore du travail.

Il y a plusieurs années que je suis assidu sur Facebook. Je le prend comme un outil d’informations et d’échanges avec toutes les dérives possibles du manque de recul, de l’immédiat et de tout le reste. Mais ce qui me choque le plus, c’est l’impossibilité pour certains d’essayer « le dépassement » de nos croyances pour aller vers le vivre ensemble que devrait être la vraie vie…
Je suis un homme avec une histoire sociale, un engagement syndical et écologique sur le terrain bien sûr et aussi un peu dans les institutions.

Mes convictions et votre tolérance.

Parmi mes 5000 amis virtuels, j’ai vu se hérisser, et plus, ceux qui n’étaient pas favorable à la réunification de la Bretagne. Ceux qui étaient favorables à l’aéroport de NDDL. Et puis ceux qui soutenaient un autre candidat que Emmanuel Macron aux dernières présidentielles. Également ceux qui jetaient aux orties la CFDT, syndicat dépendant d’abord des décisions de ses adhérents. Enfin ceux qui traitaient l’écologie par le trou de la serrure…
Bref ceux qui pour des raisons diverses et variées avaient un bonne raison de ne pas partager mon point de vue. Certains m’ont bloqué de la liste des amis d’autrefois ce fut moi devant les insultes, les caricatures, les propos haineux, l’absence totale de tolérance et d’écoute… C’est ainsi.

Prenons un exemple.

Sur la liste d’échange mails du comité local Nazairien anti-NDDL. J’ai très, très peu publié. J’ai tout lu, y compris des commentaires et textes avec lesquels j’étais partiellement ou totalement en désaccord. C’est le droit d’expression et aussi la liberté de ne pas entrer dans des échanges qui rapidement peuvent dégénérer.
J’ai néanmoins envoyer sur cette liste le lien portant sur l’audit de Emmanuel Macron devant Pascal Canfin et le WWF ( comme tous les candidats ) sur les questions écologiques. Il y expliquait la méthode qu’il entendait mettre en oeuvre s’il était élu. J’ai eu la naïveté d’apprécier celle-ci et de croire qu’il était enfin possible de sortir de ces vieux projets.

« Ce droitier, ce banquier, ce libéral ».

Ce fut un tollé de quelques-uns avec une rare violence contre « ce droitier, ce banquier, ce libéral » et toute la litanie utilisée par ceux qui ne l’apprécie pas (c’est bien sûr permis) et sans doute soutenaient d’autres candidats, c’est aussi leur droit démocratique.
J’ai touché de près une violence verbale, une profonde intolérance de personnes qui sur la question de NDDL militent mais ne sont pas les seuls. Je me suis dis que le « vivre ensemble » que nous prônons avait encore un long chemin à faire et qu’il était surtout un joli slogan. Que le manque de démocratie souvent dénoncé contre les porteurs du projet n’était pas une propriété individuelle. Mais aussi que si « ces gens là » avaient du pouvoir, certains auraient à craindre pour leur liberté individuelle et collective …

Fin du projet NDDL.

Pourtant, TOUS et TOUTES ont aujourd’hui oubliés cet « incident » violent et injuste envers moi. Ils ont oublié qu’ils étaient violents ou silencieux devant celles-ci. N’ont pas mesuré que j’ai été blessé par ces attitudes intolérantes. Je me suis souvenu de celles que j’ai connues avec tous ces micros-partis post 68 .
Pourtant aujourd’hui « le banquier, le libéral, le candidat des riches » et son gouvernement ont mis fin au projet de NDDL soutenu par l’UMP/LR, le PS et le PC 44 depuis plus d’un demi siècle. Dois-je dire que je me suis mobilisé dès le débat des années 70 ou les premières réunions se tenaient souvent chez René Loquet à Fay de Bretagne avec Bernard Lambert et bien d’autres paysans dont Michel Tarin que j’ai connu à cette période là. Nous avions à peine plus de vingt ans !
Un long parcours avec à la clé la victoire de tous. De ces trois piliers de la lutte et avec nos façons différentes d’agir. Une diversité qui accroit notre richesse et que certains parmi nous rendent sélective.

J’ouvre ma page si vous le souhaitez …

Je passe l’éponge sans oublier que la « bête immonde » peut sommeiller et faire mal à la démocratie. Ainsi au’u respect des personnes et des idées . J’ouvre hors xénophobie et homophobie bien sur.
Il reste la sortie du conflit qui doit être exemplaire. Attention à ne pas gâcher ce qui nous donne une victoire historique. Nous avons désormais les clés en main. Saurons-nous collectivement ouvrir les bons horizons pour que les paysans retrouvent leurs terres. Et que les usages soient collectivement définis et aient un cadre juridique accepté par l’Etat ?
Pour tous les « amis de Facebook » : anti Macron, anti CFDT, anti Bretagne Réunifiée, pro NDDL ou autres…. J’ouvre ma page si vous le souhaitez. Une « armistice » à condition que l’envie soit partagée, que le respect soit un code de bonne conduite.
Cordialement
Gilles Denigot
Le 18 Janvier 2018

Précédent Aéroports en Bretagne et toile hexagonale
Suivant Liz B. Photographe en Bretagne

A propos de l'auteur

Gilles DENIGOT
Gilles DENIGOT 5 articles

Syndicaliste, écologiste, régionaliste Breton, ex élu. Militant pour une économie distributive.

D'autres articles qui devraient également vous intéresser

Acharnement et discrimination linguistique en Bretagne.

La République en flagrant délit de discrimination linguistique … à nouveau. Après le tildé du ñ du prénom breton Fañch d’un nouveau-né de la région de Kemper, voici le refus

En Bretagne en mai, surfez tant que vous voulez …

Surfez en Bretagne : pas qu’en mai bien sûr ! C’est officiel, le magnifique spot de La Torche / An Dorchenn en Bretagne, accueillera du 09 au 13 Mai prochain

Les radio et télé nous demandent notre avis : voici le mien, de Bretagne …

De Paris, France TV et Radio France ont récemment consultés leurs spectateurs et auditeurs pour connaître nos avis. Voici le mien, d’avis … Autour de moi, en famille, sur la

1 commentaire

  1. iliou marc
    janvier 20, 20:57 Répondre
    Moi je te signale Gilles que c'est toi qui m'a viré de facebook parce que j'étais anti Macron ! par contre je suis toujours pour la réunification et suis satisfait de savoir que NDDL est abandonné !

Laissez un commentaire