Neizhig, le petit nid, devient la plus grande crèche bilingue de Bretagne

Neizhig, le petit nid, devient la plus grande crèche bilingue de Bretagne

Magouri vrasañ divyezhek brezhoneg-galleg Breizh a zigoro e 2018 e Roazhon.

Da bep distro-skol e welomp, e kêr Roazhon, e vez muiocʼh-mui a gerent hag a zibab skoliata o bugale e-barzh an hentadoù divyezhek brezhoneg-galleg ha kement-se adalek ar skolvamm.  » Kêr Roazhon, harpet war he rouedad skolioù divyezhek efedus, ne ginnige, koulskoude, lecʼh degemer bugaligoù ebet daoust mʼemañ el lusk roet dʼan divyezhegezh brezhoneg-galleg ha maʼz eus ur goulenn kreñv er gevredigezh. O welet e oa un ezhomm eo deuet ar soñj da zigeriñ ur framm degemer divyezhek brezhoneg-galleg e Roazhon gant statud ur gevredigezh.

Strollad labour magouri divyezhek brezhoneg-galleg.

 » Diwar atiz ar gevredigezh Divskouarn, ur gevredigezh hag a labour evit kas ar brezhoneg war-raok a-raok ar skoliata hag Ofis publik ar brezhoneg, en doa lakaet ur strollad labour kalz a boan neuze evit sevel ur vagouri divyezhek brezhoneg-galleg e Roazhon : Groupe de travail crèche bilingue breton-français – Strollad labour magouri divyezhek brezhoneg-galleg. E miz Meurzh 2015 e oa en em unanet an dud a oa en emvod kentañ ha krouet o doa « Neizhig ». « Goude daou vloaz hepken ha goude bezañ labouret a-dost gant servijoù Renerezh ar Vugaligoù Kêr Roazhon,  » eo laouen skipailh Neizhig, Kêr Roazhon, Divskouarn hag Ofis publik ar brezhoneg, o reiñ deoc’h da c’houzout e tigoro magouri vrasañ divyezhek brezhoneg-galleg Breizh e Roazhon a-benn trimiziad 1añ 2018. Betek 16 bugel a c’hallo bezañ degemeret en 81 boulouard Alberzh 1añ, e karter Brekiniou. « 
Titouroù
www.neizhig.wordpress.com
Skrivet gant Claire Corre
Burev ar gevredigezh : Laetitia Crézé : Prezidantez Neizhig abaoe miz Meurz 2015. A vicher war dachenn ar vugaligoù. Mamm daou vugale. Denys Locussol : Teñzour Neizhig abaoe miz Meurz 2015. Kontour-prizachour a vicher. Tad daou vugale. Claire Corre : Sekretourez Neizhig abaoe miz Meurz 2015. A vicher war dachenn ar vugaligoù. Mamm dʼur vugale.
Daveennoù :
Neizhig Skeudenn Bro Roazhon, 8 straed Hoche, 35000 Roazhon neizhig@gmail.com / www.neizhig.wordpress.com / 06 49 62 37 97
neizhig

Neizhig, ouverture premier trimestre 2018

La plus grande crèche bilingue breton-français de Bretagne ouvrira en 2018 à Rennes.

Tout d’abord, la première initiative liant langue bretonne et petite enfance a eu lieu à la crèche de Landerneau. En effet, une personne fut embauchée spécialement pour sa connaissance du breton, en 1998. Puis progressivement, au cours des dernières décennies, dʼautres crèches bilingues se sont ouvertes sur le territoire breton. Sur la Ville de Rennes, nous observons à chaque rentrée scolaire, un accroissement singulier de parents qui choisissent de scolariser leurs enfants au sein des filières bilingues breton-français et cela dès la maternelle. Quoique forte de son réseau scolaire bilingue performant, la ville de Rennes ne propose cependant pas dʼétablissement dʼaccueil du jeune enfant sʼinscrivant dans la dynamique du bilinguisme breton-français. Malgré quʼune demande sociale forte se fasse entendre en dehors des séances d’éveil hebdomadaires existants sur trois crèches de la Ville de Rennes en 2016-2017.

D’abord le constat.

Cʼest en partant du constat quʼun besoin existait, quʼa germé lʼidée dʼouvrir une structure dʼaccueil bilingue à Rennes sous le statut associatif. Ainsi, à lʼinitiative de lʼassociation Divskouarn, association oeuvrant au développement du breton avant la scolarisation et de lʼOffice Public de la Langue Bretonne, un groupe de travail sʼest alors plus particulièrement investi afin de voir naître une crèche bilingue breton-français à Rennes : Strollad labour magouri divyezhek brezhoneg-galleg – Groupe de travail crèche bilingue breton-français. Puis en mars 2015, les personnes présentes à la toute première réunion sʼassocient.

Puis la naissance de Neizhig.

Et finalement créent lʼassociation «Neizhig», ou le «petit nid» en français. Après seulement deux années d’existence et un travail étroit avec les services de la Direction de la Petite-enfance de la Ville de Rennes, lʼéquipe de Neizhig, la Ville de Rennes, Divskouarn et lʼOffice public de la langue bretonne, sont heureux dʼannoncer lʼouverture de la plus grande crèche bilingue breton-français de Bretagne à Rennes pour le 1er trimestre 2018. ! Lʼétablissement accueillera jusquʼà 16 enfants au 81 boulevard Albert 1er, dans le quartier Bréquigny. !
Pour plus dʼinformations
www.neizhig.wordpress.com
écrit par Claire CORRE
Biographie du bureau de lʼassociation : Laetitia Crézé : Présidente de lʼassociation Neizhig depuis mars 2015. Professionnelle de la petite-enfance. Maman de deux enfants. Denys Locussol : Trésorier de lʼassociation Neizhig depuis mars 2015. Expert comptable de métier. Papa de deux enfants. Claire Corre : Secrétaire de lʼassociation Neizhig depuis mars 2015. Professionnelle de la petite-enfance. Maman dʼun enfant.
Coordonnées :
Neizhig Skeudenn Bro Roazhon, 8 straed Hoche, 35000 Roazhon neizhig@gmail.com / www.neizhig.wordpress.com / 06 49 62 37 97
Précédent Nantes est la plus grande ville de Bretagne
Suivant STX et industries navales en Europe

A propos de l'auteur

La Rédaction
La Rédaction 68 articles

Sur NHU, plateforme collaborative de promotion d'une Bretagne qui croit de plus en plus en elle pour se forger dès maintenant un avenir meilleur, chacun d'entre vous peut intervenir, sous deux formes. Occasionnellement ou de façon plus permanente (avec alors une adresse en prenom.nom@nhu.bzh), en signant votre article, ou par discrétion, en ne souhaitant pas être nommé. La signature du contenu sera alors La Rédaction.

D'autres articles qui devraient également vous intéresser

Reptiles et batraciens de Bretagne

Tandis que le printemps s’annonce la petite faune batracienne et reptilienne de Bretagne s’extirpe de sa torpeur hivernale … Après Oiseaux des côtes bretonnes et Oiseaux du bocage breton voici donc le

Vu de Bretagne : la vocation de l’Europe

La vocation de l’Europe Présentation Je suis Bretonne, je n’y peux rien, mais je peux en parler. Dans ce moment de la vie où nous sommes ballotés, j’ai cherché à

Du rêve aux possibles : le devenir breton.

Du rêve : « nous allons, ensemble, sculpter des centaines de grandes statues de pierre de saints bretons et celtiques et les exposer à nos vents sur une hauteur en Centre

1 commentaire

Laissez un commentaire