✅ La Bretagne a besoin de nouveaux droits, pas de serment

✅ La Bretagne a besoin de nouveaux droits, pas de serment

De nouveaux droits…

Plusieurs associations emblématiques du monde culturel breton ont collectivement refusé de signer la nouvelle charte républicaine imposée par le gouvernement français.
Trouvaille de la dernière loi anti-séparatisme, ce document devient nécessaire à toute association pour obtenir des subventions et aider à leurs fonctionnements. Quelle sera la prochaine étape de cette pente dangeureuse ? Une signature obligatoire pour organiser des évènements publics ? Une menace de dissolution en cas de refus de la charte ?

Chantage et allégeance.

Par ailleurs, cette charte s’impose comme un chantage et une allégeance idéologique obligatoire et innaceptable.
Comment accepter une telle démarche quand les principes républicains sont sans cesse invoqués contre la langue bretonne. Contre un « ñ » et contre la reconnaissance même du peuple breton et de ses droits culturels propres ?
Comment justifier les principes d’une République française qui n’applique même pas ses propres lois et qui refuse toujours la tenue du référendum prévu dans le droit d’option au sujet de la réunification de la Bretagne ?
Pourquoi prêter allégenace à un régime qui a toujours nié, qui nie et qui continuera toujours à nier nos droits culturels ? Tout comme il le fait également de nos droits politiques en tant que Bretonnes et Bretons ?
C’est pourquoi nous affirmons notre soutien indéffectible aux associations bretonnes qui ont refusé cette charte et se sont constituées en collectif pour défendre leur choix.
Nous mobiliserons bien sûr tous nos réseaux de soutien si ces associations appellent à se mobiliser en cas de réaction punitive de l’Etat.

La Bretagne a besoin de nouveaux droits, pas de serments !

Et notre droit, c’est de voir nos langues et notre culture reconnues et soutenues ; c’est de décider en tant que peuple de notre avenir politique, qu’il soit sous forme d’autonomie ou d’indépendance. Organisons-nous !

Texte de Douar ha Frankiz
Illustration de NHU Bretagne

Nous vous proposons aussi ces articles …

✅ Cela se passe en Bretagne : non, nous ne signerons pas !

Previous ✅ Malestroit : la bien nommée, perle de l’Oust
Next ✅ Que pourrait être le SPACE ... en 2048 ?

Á propos de l'Auteur

Douar ha Frankiz
Douar ha Frankiz 6 posts

Douar ha Frankiz est une organisation indépendantiste bretonne lancée début 2020. Cette organisation prône un indépendantisme breton portant des valeurs contemporaines, telles que le féminisme, l'écologisme et le confédéralisme démocratique, tout en reliant ces dernières à la lutte historique de libération nationale de la Bretagne. L'activité de Douar ha Frankiz se veut électorale mais elle ne se limite pas à ce seul aspect de la vie politique bretonne.

Lisez les autres articles de cet Auteur ...

Vous pourriez aussi aimer

✅ VigiBretagne/EvezhBreizh n°34 : lettre d’informations Janvier 2021.

VigiBretagne/EvezhBreizh n°34. Merci pour vos commentaires, vos alertes, vos encouragements. C’est ensemble que nous pouvons veiller sur notre territoire. Faites connaître VigiBretagne. Notre réseau doit encore s’agrandir en 2021 pour

#CroirePlusEnNous, # de l’espoir et du dynamisme, en Bretagne et ailleurs …

Nous avons reçu ces derniers temps plusieurs remarques su sujet d’un hashtag que nous utilisons souvent en fin de certains articles. Également sur nos réseaux sociaux. #CroirePlusEnNous #CroirePlusEnNous. Pour que

Le Breton serait-il donc devenu néoniste ?

Vous avez dit néoniste ? Naguère Nation enviée, la Bretagne perdit sa souveraineté par la force (1488) et la perfidie (1532). Puis spolia les droits de ses habitants au lendemain

Commentaires

Pas encore de commentaires ?

Vous pouvez être le premier/la première à commenter ce post.

Laissez votre réponse