✅ Cela se passe en Bretagne : non, nous ne signerons pas !

✅ Cela se passe en Bretagne : non, nous ne signerons pas !

Nous ne signerons pas!

Lors d’une réunion le 14 Août 2021, Bretagne Majeure* a décidé d’écrire à toutes les associations culturelles bretonnes ainsi qu’aux élus du Conseil régional et aux présidents des Conseils départementaux de la Bretagne historique pour les alerter sur les dangers des deux dernières décisions du Conseil Constitutionnel.
Ces décisions concernent d’une part la Loi Molac interdisant le principe pédagogique de l’immersion pour les filières bilingues Diwan et autres. D’autre part l’obligation, dans le cadre de la Loi contre le séparatisme, pour les associations demandant une  subvention publique, de se soumettre à la signature d’un contrat dit « républicain » qui nous interdirait de militer pour nos langues et notre culture.

Lettre à …

Cette lettre demande aux associations culturelles de refuser de signer « le contrat d’engagement républicain » qu’on leur demandera pour obtenir des subventions. Et aux élus de continuer à subventionner ces associations.

Le Projet de contrat produit par le Ministère de l’Intérieur, comporte de multiples engagements à souscrire par les associations. Le point 6 nous paraît incompatible avec notre œuvre militante bretonne pour sauvegarder nos droits culturels, sauver nos langues et notre culture.
Ce point 6 impose de « ne pas revendiquer sa soustraction aux lois de la République pour quelque motif que ce soit« . Cet article nous place dans l’impossibilité de dire notre opposition au dogme de « l’unicité du peuple français« . Lequel nie l’existence de nos peuples minoritaires et bien sûr de notre peuple breton.
Nous avons le droit et le devoir de nous opposer à tous les dogmes qui nient l’existence de nos peuples. Cela aux noms des droits humains, des droits culturels et de la lutte éternelle contre toutes les formes de déshumanisation et de totalitarisme.

Non, nous ne signerons pas.

Et nous proposons, à toutes les associations de Bretagne et à celles de tous les peuples minoritaires, de ne pas signer ce formulaire  de « Contrat d’engagement républicain » !

*Organisations composantes du collectif Bretagne majeure.
Ar Falz, AFB/EKB (Alliance fédéraliste bretonne), Breizh-lmPacte, Bretagne Réunie, KSB Kevread Sponel Breizh (Fédération sportive bretonne), Parti Breton, Skol Uhel ar Vro (Institut Culturel de Bretagne).

Téléchargez le communiqué

BREIZH IMPACTE
72 bis Rue jean et Yves Texier-Lahoulle
56000 Gwenad (Vannes)
breizh.impacte@gmail.com

Photo de NHU Bretagne

 

✅ Loi contre le séparatisme, confortant les principes républicains.

Previous ✅ Rolls-Royce, Bretagne et navires sans Équipage
Next ✅ En Bretagne comme ailleurs sur Terre, les peuples sont relégués

Á propos de l'Auteur

Breizh Impacte
Breizh Impacte 2 posts

Breizh-ImPacte propose à tous les amis de la Bretagne de participer à la construction de l'espace démocratique collaboratif. C'est notre rêve ... et le vôtre

Lisez les autres articles de cet Auteur ...

Vous pourriez aussi aimer

Le chômage se propage beaucoup plus vite en Bretagne qu’en France.

Une aggravation de plus de 1% en Août en Bretagne quand elle est de 0,6% en France. Des pans entiers de notre économie sont en grande difficulté en Bretagne. Trop

Annie Le Vaillant : la maire de Pleiben en Bretagne devient proprio de la commune ?

Annie Le Vaillant à l’état civil. Nous l’appelerons Annik Ar Vaillañt … et on vous explique pourquoi. Annik Ar Vaillañt donc, est maire de Pleiben, une petite localité du Penn

Le Plafond de verre

Comment écrire en anglais m’a libéré du contexte culturel français. Published originally on Medium Maintenant que je prends confiance pour écrire et publier en anglais, je me rends compte que

Commentaires

Pas encore de commentaires ?

Vous pouvez être le premier/la première à commenter ce post.

Laissez votre réponse