déconfinement différencié en Bretagne

Propositions pour un déconfinement différencié en Bretagne

de NHU Bretagne
Publié le Dernière mise à jour le

Un déconfinement différencié en Bretagne … avec les Maires.

L’état central, incapable de penser autrement que par le prisme étroit d’un Hexagone un et indivisible, veut déconfiner tout le monde selon une même logique.
Donc les quelques soixante-sept millions d’habitants de ce trop grand ensemble seraient libérés le même jour, à la même heure. J’utilise le conditionnel, tant le pouvoir central nous a habitué depuis quelques semaines, à annoncer blanc le lundi puis noir le lendemain.
Pourtant, à Paris, ils savent mieux que quiconque qu’il existe de très fortes disparités entre l’est et l’ouest de l’Hexagone.

Le réduit breton en zone verte.

Toutes les cartes depuis le début de l’épidémie du coronavirus Covid-19 montre que la Bretagne, fort heureusement, est relativement épargnée.
Alors pourquoi ne pas déconfiner par zones ?
La Région Bretagne administrant quatre des cinq départements bretons et son Président, Loïg CHESNAIS-GIRARD, chantre de la « différenciation », auraient dû se saisir de cette situation pour exiger de Paris notre libération anticipée.
Mais cette fois encore, il n’en sera rien. Il y a le discours du communicant, et les actes qui ne suivent pas …

deconfinement-differencie

Coronavirus Covid-19 – La Bretagne relativement épargnée, en zone libre

#RendezNousLaMer

Donc il devrait y avoir un déconfinement uniforme ce prochain 11 Mai.
Mais celui-ci sera limité à un itinéraire de cent kilomètres autour de votre lieu principal de résidence. Il suffit de regarder cet Hexagone pour se rendre très vite compte qu’à part la presqu’île normande du Cotentin, c’est la Bretagne qui va subir. Pour des centaines de milliers de Bretonnes et de Bretons, la zone libérée accessible va être très limitée.
En effet, toujours ce pouvoir central excentré à Paris dans son île dite de France, interdit l’accès à la mer. Ainsi qu’aux plages, aux criques et aux nombreux sentiers côtiers. Par contre, il autorise les balades en forêts, de Fontainebleau par exemple !
On est là devant un parfait exemple de discrimination.

deconfinement-differenciee

Coronavirus Covid-19 – Taux de mortalité en Europe

Nos propositions : confiance et responsabilité.

Définitivement, ce n’est pas à l’état central de gérer l’accès d’une plage bretonne dans une commune littorale du Penn ar Bed ou de Loire Atlantique.
Nous proposons que ce soient les Maires des communes concernées qui s’en chargent. Ce sont eux qui tout au long de l’année, avec le Conseil Municipal, gèrent les affaires de la commune. Pourquoi en serait-il autrement cette fois ? Ce sont ces personnes, élues démocratiquement, et connaissant parfaitement la géographie locale, qui sont les plus à même de décider. De décider si oui ou non, la commune ouvre des accès vers la mer et le littoral. Ou s’il est nécessaire de libérer l’accès de telle plage mais pas de telle autre. De même pour les sentiers côtiers si prisés des populations locales.

Uniquement aux résidents à l’année.

Évidemment que le Covid-19 rôde partout et que les Maires doivent être extrêmement attentifs aux conditions de déconfinement et de liberté de circulation.

C’est pourquoi nous pouvons imaginer que la mer et le littoral d’une commune côtière ne soient libres d’accès que pour les habitants résidant à l’année dans cette commune. Résidant à l’année pour éviter l’afflux de touristes étrangers à la commune.
Les contrôles existent déjà et seraient adaptés en ce sens.

Dans une commune, tout le monde se connaît un peu. La confiance et la responsabilité de chacun doit permettre sans risque majeur de retrouver ainsi l’accès à nos espaces vitaux que sont en Bretagne la mer et le littoral.

deconfinement-differencie

L’état central autorise les promenades en forêts mais pas sur nos plages bretonnes.
#RendezNousLaMer

Éventuellement dans un second temps …

Si cette première étape de relative liberté de circulation n’entraîne pas de débordements et d’aggravation sanitaire, nous proposons son élargissement aux niveau départemental.

En effet il existe des Conseils Départementaux avec certaines prérogatives. Dans un second temps, nous proposons que la mer et le littoral de chacun des cinq départements de Bretagne soient libres d’accès aux résidents à l’année de chaque département.

Si la dizaine de millions d’habitants vivant dans un rayon de cent kilomètres autour de la Forêt de Fontainebleau peut aller s’y promener, pour quelles raisons objectives moins d’un million et demi d’habitants de Bretagne se verrait interdire la mer et le littoral  ?

Déconfinement différencié en Bretagne : et si c’était aussi cela la « différenciation ».

Images NHU Bretagne : Baie d’Audierne en Cornouaille, Bretagne, bondée de monde en début Juin 2019.

Soutenez votre média breton !

Nous sommes indépendants, également grâce à vos dons.

A lire également

Une question ? Un commentaire ?

Recevez tous nos articles en avant-première !

Toute l’actu indépendante et citoyenne de la Bretagne directement dans votre boîte e-mail.

… et suivez-nous sur les réseaux sociaux :

Notre mission

NHU veut faire savoir à toutes et tous – en Bretagne, en Europe, et dans le reste du monde – que la Bretagne est forte, belle, puissante, active, inventive, positive, sportive, musicienne…  différente mais tellement ouverte sur le monde et aux autres.

Participez

Comment ? en devenant rédacteur ou rédactrice pour le site.
 
NHU Bretagne est une plateforme participative. Elle est donc la vôtre.