Stop motion rennais à Hollywood : Bruno Collet et son animation Mémorable.

Stop motion rennais à Hollywood : Bruno Collet et son animation Mémorable.

Le stop motion rennais est reconnu dans le monde entier : il va prochainement pavoiser à Hollywood !

Le film Mémorable réalisé par Bruno Collet et produit par Vivement Lundi ! est nommé aux Oscars. C’est l’occasion pour notre partenaire KuB de consacrer une page spéciale à plusieurs films en stop motion réalisés en Bretagne ou par des Bretons.

stop-motion

Stop motion à Rennes en Bretagne, film Mémorable de Bruno Collet, fabrication d’une marionnette

Mais d’abord, qu’est-ce que le stop motion ?

Il s’agit d’une technique d’animation en volume qui donne l’illusion, par la juxtaposition d’images, que des objets inanimés bougent par eux-mêmes. Il faut entre quinze et trente images par seconde pour que cette illusion soit parfaite pour le spectateur.
À Rennes, cela fait vingt-cinq ans que cette technique spécifique et laborieuse est pratiquée dans les studios de JPL ou de Vivement Lundi !. Création de décors, de personnages, prises de vues … Millimètre après millimètre les animateurs font vivre des personnages en carton-pâte, en papier ou en pâte à modeler.

stop-motion

Bruno Collet, magicien du stop-motion de Bretagne à Hollywood avec sa superbe animation Mémorable

À cet exercice, c’est Bruno Collet qui fait figure d’exemple à Rennes.

Mémorable est un film bouleversant inspiré de la vie d’un peintre, William Utermohlen. Atteint de la maladie d’Alzheimer, il a peint des autoportraits jusqu’à la fin de sa vie. La vision qu’il a de lui-même s’est métamorphosée au fil de l’évolution de la maladie. Le personnage créé par Bruno Collet vit la transformation de son univers à travers différents styles picturaux.
KuB a consacré une page très complète à toutes les anciennes créations de Bruno Collet. Plusieurs fois primés en festival, ses films sont des pépites utilisant des techniques très diverses de l’animation.

stop-motion

Bruno Collet, virtuose breton du stop motion, de Bretagne à Hollywood avec son animation Mémorable

Les styles peuvent être variés dans l’animation en stop motion.

Ainsi dans Le Cid d’Emmanuelle Gorgiard, ce sont des insectes en costumes qui s’animent. Conçu comme un moyen de faire découvrir un texte classique à un public jeune, les marionnettes et le décor ont nécessité plus de mois mois de fabrication.
Le stop motion est fréquemment utilisé pour la réalisation de clips. Par exemple Laetitia Shériff fait elle-même la marionnette grâce à la technique de pixilation dans son clip The living dead. Également Ben Cozik qui donne vie à des Lego dans le clip Twenty foot waves. Encore pour le groupe Denner dans le clip Refuelled ce sont des photos encadrées qui s’animent.

Ces films sont tous à découvrir sur la page consacrée au stop motion de KuB.

Previous Produit en Bretagne, une initiative unique en Europe.
Next Aziliz Manrow, une révélation de la scène musicale bretonne.

Á propos de l'Auteur

KuB Web Media
KuB Web Media 1 posts

KuB est un média en ligne d’initiative régionale, édité par l'association Breizh Créative en 2017, financé par la Région et l’État. Né du constat que la place de la culture dans les médias est en régression constante, notamment dans les régions, KuB propose un service public de mise à disposition gratuite et durable, de centaines d’œuvres éditorialisées : documentaires, fiction, courts métrages, spectacles vivants, films d’animation, clips, lectures...Toutes, en lien avec la Bretagne. KuB incarne ainsi l’ambition d’une région dans les domaines de la culture et des nouveaux médias.

Lisez les autres articles de cet Auteur ...

Vous pourriez aussi aimer

Eaux Intérieures … rivières bretonnes en photos et poèmes : de la magie !

Rivières bretonnes, un trésor à préserver. Un bien menacé L’été est là, et les algues vertes font hélas de nouveau les premiers titres des journaux. Tandis que plusieurs stations balnéaires

Breizh Wash : la lessive qui prend soin de la Bretagne

Depuis deux semaines, Bretagne Prospective vous propose d’embarquer pour une formidable aventure à la rencontre de certains de ceux qui choisissent de s’identifier à cette région qui bouge. Troisième escale

Du rêve aux possibles : le devenir breton.

Du rêve : « nous allons, ensemble, sculpter des centaines de grandes statues de pierre de saints bretons et celtiques et les exposer à nos vents sur une hauteur en Centre

Commentaires

Pas encore de commentaires ?

Vous pouvez être le premier/la première à commenter ce post.

Laissez votre réponse