Tourisme Bretagne 2019 : hausse de fréquentation

Tourisme Bretagne 2019 : hausse de fréquentation

Tourisme Bretagne 2019.

Tourisme Bretagne 2019.
Selon l’INSEE le tourisme se porte très bien en Bretagne. Depuis 2016, et sur les cinq départements bretons, la fréquentation touristique est en hausse régulière, de 4,5% en moyenne.
Par nuitée il faut entendre le nombre de nuits passées par l’ensemble des touristes. Que ce soit en camping, dans un hôtel ou dans tous autres types d’hébergements touristiques.

Disparités selon les départements.

Les cinq départements de Bretagne ne sont pas égaux, là non plus, quant à l’évolution de la fréquentation touristique. C’est l’Ille et Vilaine, le département breton le plus oriental, qui bénéficie de la hausse de fréquentation le plus importante, avec + 5,3%. Puis viennent les Côtes d’Armor avec +5, 2% et le Penn ar Bed avec +5%.
Étrangement, ce sont les deux départements les plus au sud du pays qui affichent les hausses les moins élevées. La Loire Atlantique a une hausse de fréquentation estivale de +3,3. Enfin le Morbihan avec +3,1%.

tourisme-Bretagne-2019

Évolution du nombre de nuitées en Bretagne, été 2019

Qui visite la Bretagne ?

Surtout des Français selon l’INSEE. Et en 2019, la progression de leur fréquentation était de +6,6% sur l’ensemble de la Bretagne. Soit en nette hausse par rapport à l’année 2018. Nos autres voisins proches, les Anglais, sont moins venus nous visiter. Ainsi, effet Brexit ou pas, ils étaient 13,1% moins nombreux à venir en Bretagne. Par contre les Belges furent plus nombreux de 12% et les Espagnols de 4%.

Pour quels hébergements ?

Nos visiteurs d’été privilégient incontestablement les formules camping, au détriment de l’hôtellerie.
Autant ce sont les britanniques qui apprécient nos campings, autant ce sont les français qui fréquentent très majoritairement notre hôtellerie. Après les Français, ce sont surtout les Allemands et les Anglais qui vont à l’hôtel.

Source : INSEE, données de Avril à Septembre 2019 – Tourisme Bretagne 2019

Previous La Poste française tue le breton et se met à parler anglais
Next Le 11 Janvier à Vannes au sujet de la Bretagne : #CroirePlusEnNous

Á propos de l'Auteur

Rémy PENNEG
Rémy PENNEG 344 posts

"Essayer ou ne rien faire". Quand on aime la Bretagne corps et âme, à un moment, il faut essayer d'agir et de créer pour participer, même très modestement, à son rayonnement et à son avenir. Avec l'aide avisée d'une poignée de volontaires, nous créons NHU Bretagne.

Lisez les autres articles de cet Auteur ...

Vous pourriez aussi aimer

✅ Lettre ouverte à ceux qui font obstruction à la loi Molac : un linguiste s’adresse à une députée

Face à l’obstruction à la Loi Molac, lettre ouverte (initialement tweet) de Médéric Gasquet-Cyrus à Cathy Racon Bouzon, députée des Bouches-du-Rhône (LREM). Le 27 avril 2021 Bonjour Cathy Racon Bouzon

✅ Si nous sommes toujours Bretons …

Toujours Bretons! Toujours Bretons et Bretonnes : L’histoire est comme une tempête qui souffle sur les pays et les nations. Au commencement était la terre, où d’anciens peuples dressaient vers

Produit en Bretagne entre dans le Grand Débat.

Le Grand Débat et l’avenir de la Bretagne. Le Président de la République Emmanuel Macron ayant invité les français à s’exprimer dans le cadre du Grand débat, le Réseau Produit

Commentaires

Pas encore de commentaires ?

Vous pouvez être le premier/la première à commenter ce post.

Laissez votre réponse