Nantes, première ville bretonne parmi les plus accueillantes du monde.

Nantes, première ville bretonne parmi les plus accueillantes du monde.

Les villes les plus accueillantes dans le monde.

Le 31 Octobre dernier, l’ONU Organisation des Nations Unies célébrait la Journée Mondiale des Villes. Cette année sur le thème « Gouvernance innovante, Villes ouvertes ».
A cette occasion Travel Bird l’organisme international d’organisation de voyages a mené une étude à propos de l’impact du tourisme de masse sur les plus grandes villes du monde et leurs habitants. Sur les cinq cent plus grandes agglomérations touristiques du monde, les cent premières participent à ce classement.

Les critères de l’étude.

Pour cette étude, plusieurs critères participant au bon accueil touristique étaient retenus. D’abord un point d’entrée accueillant et pratique(gare et aéroport). Venaient ensuite le bonheur des Citoyens de ces villes et leur hospitalité envers les touristes. Également la maîtrise de l’anglais, langue internationale d’accueil des étrangers. Enfin, l’étude prenait en compte ce qu’il est convenu d’appeler la surpopulation touristique. Ainsi, lorqu’une ville reçoit trop de visiteurs et ne sait gérer les flux, il se crée un encombrement très préjudiciable au bien-être des habitants et des visiteurs eux-mêmes. Par ailleurs, environ quinze mille journalistes et spécialistes du tourisme ont été questionné. Et un panel d’habitants fut également interrogé pour mesurer leur perception du tourisme. Et savoir si ce dernier affectait sa vie quotidienne de manière plutôt positive, ou non.

accueillantes

TravelBird classe Nantes, la plus grande ville de Bretagne parmi les cent villes les plus accueillantes du monde

Le tourisme de masse.

Le voyage se démocratise largement dans le monde. Les populations des pays dits émergents accèdent en masse au voyage intercontinental. D’autre part, et de manière plus proche, les populations des plus grandes mégalopoles sont de plus en plus tentées d’aller vers des villes encore qualifiées de moyennes. Ces migrations temporaires de masse ont aujourd’hui des conséquences très directes, et ressenties comme plutôt néfastes, sur le voyage.

Et la plus grande ville de Bretagne est classée 83e.

Nantes/Naoned, la plus grande ville de Bretagne est classée 83e sur les cent premières dans le monde.
Sur la première marche figure Singapour. Les deuxième et troisième sont respectivement Stockholm (Suède) et Helsinki (Finlande). Quelques autres noms au hasard : Copenhagen (Danemark) et 12e et Dublin/Baile Átha Cliath (Irlande) 13e. Barcelona en Catalogne est en soixante dix huitième position.
Nantes en 83e position se retrouve entre Denpasar (Bali Indonésie) et Mexico la capitale du Mexique. Le dernier de ce classement est Budapest en Hongrie.

La ville de Nantes et ses environs sont très souvent bien placés dans des études ou classements, comme celui des sites les plus photographiés, où il fait bon vivre en Bretagne, ou le top15 des meilleures destinations en Europe.

Source : travelbird.fr

Précédent Les Bretonnes et les Bretons sont nuls en anglais
Suivant La Bretagne a refusé l'écotaxe. Accepterons-nous la cathotaxe ?

A propos de l'auteur

Rémy PENNEG
Rémy PENNEG 257 articles

"Essayer ou ne rien faire". Quand on aime la Bretagne corps et âme, à un moment, il faut essayer d'agir et de créer pour participer, même très modestement, à son rayonnement et à son avenir. Avec l'aide avisée d'une poignée de volontaires, nous créons NHU Bretagne.

D'autres articles qui devraient également vous intéresser

Les hôtels B&B, de Brest en Bretagne

Née à Brest en 1990 sur un coin de table de pizzeria, la chaîne d’hôtels bretonne B&B est devenue européenne. Trois collègues de travail dont Hubert BRUZAC et François BRANNALEC,

Penaos, c’est créer en Bretagne et en breton. Mais pas que …

Nicolas Gourvenec on. Gitarour e strollad rock Gris Sauvage ha kasour e skolaj Diwan Sant Ervlan. Abaoe pell am boa c’hoant deskiñ brezhoneg. Klevet am meus va zud kozeal pa

Derniers instants pour entrer dans la danse avec les Âmes de Bretagne !  

Une sœur (Anne Laure) et un frère (Kévin) portent depuis deux ans l’initiative des Âmes de Bretagne. C’est « la Bretagne racontée par les gens qui y vivent ou y sont

0 commentaire

Pas encore de commentaire.

Soyez le premier ! Commentez cet article !

Laissez un commentaire