Breizh Barter : ça troque en Bretagne !

Voilà un mois que Bretagne Prospective vous propose d’embarquer pour une formidable aventure à la rencontre de certains de ceux qui choisissent de s’identifier à cette région qui bouge.

Breizh Barter, à Brest même !

Pour cette quatrième escale de Construire une réalité utile, nous partons à la rencontre de la plateforme Breizh Barter à Brest.
Depuis le début de l’année 2019, le troc (ou barter pour les anglophones) est possible pour nos entreprises bretonnes ! Si des expériences similaires émergent outre-Atlantique et chez nos voisins européens depuis une dizaine d’années ce n’était pas encore le cas chez nous. Pourtant, la Bretagne est forte d’un tissu entrepreneurial très dense. Avec pas moins de 13 000 nouvelles structures créées chaque année. C’est aujourd’hui chose faite avec la plateforme Breizh Barter.

Une solution d’économie circulaire pour les entreprises…

Très innovante, cette plateforme permet de mettre en relation des entreprises bretonnes au sein d’un réseau à taille humaine. Basée sur le principe du donnant-donnant, cette antenne régionale de France Barter permet aux sociétés de s’échanger biens et services sans apports monétaires. Mais le concept ne se résume pas à cela. En effet, ce service introduit le « barter ». Une unité de compte à valeur fixe ou 1 « Barter » égal 1 euro.
Ainsi chaque membre se voit doté d’une trésorerie créditée ou débitée en fonction de ses échanges. Ce principe de paiement par compensation rend donc possibles les échanges multipartites. Et différés dans le temps peu éloignés d’une forme d’économie circulaire. Dans les faits, un entreprise finance le service d’une société X par la vente à Y de ses propres compétences.

…ancrée dans la culture bretonne.

Très prégnante en Bretagne, la culture de la mutualisation et de la coopération trouve ici une nouvelle application aux services des entreprises. Avant tout dédiée aux TPE et PME, cette plateforme permet de financer ses achats sans impacter les finances de sa société. Un atout de poids pour les acteurs économiques bretons. Car en adhérant à ce réseau, ils dynamisent leurs activités en concourant à la pérennisation de l’ensemble du tissu économique local.
C’est aussi un formidable outil de synergies qui place la coopération comme levier d’action et de croissance. Dans un contexte de compétitivité croissant, cette expérience tend à prouver qu’une autre réalité est possible. Il est certain qu’en Bretagne cette plateforme devrait rapidement prendre racine. Tant elle semble correspondre aux valeurs de solidarité et de mutualisme propres à notre région.
Le troc, activité ancestrale s’il en est, s’annonce donc avec Breizh Barter comme une solution crédible au développement de nos entreprises locales.
Loïck Roulaud

Découvrez les trois premiers volets de Construite une réalité utile de Bretagne Prospective.

Construire une réalité utile en Bretagne : votre nouveau rendez-vous Bretagne Prospective

A la rencontre de Reder Bro avec Bretagne Prospective

Breizh Wash : la lessive qui prend soin de la Bretagne

Previous Nicola STURGEON, première ministre d'Écosse, à la rencontre des Bretons.
Next Et bientôt un délit de non-patriotisme dans cet Hexagone qui s'effondre ?

Á propos de l'Auteur

Bretagne Prospective
Bretagne Prospective 7 posts

Sous la signature de Loïck ROULAUD. Bretagne Prospective est un laboratoire d’idées innovantes qui rassemble des acteurs d’horizons divers (entreprises, collectivités, associations) soucieux du développement de la Bretagne. L’association a pour but de faire apparaître des solutions d’avenir pour le territoire. Celles-ci émergeront d’actions transversales (économie, social, culturel…) dynamisant les diversités et les complémentarités des territoires bretons. L’ambition : participer à la création d’une « Bretagne belle, prospère, solidaire et ouverte sur le monde ». Nos missions : • Réfléchir à un avenir pour la Bretagne • Proposer des solutions innovantes pour le territoire • Activer les réseaux pour faire émerger des projets • Etre un carrefour pour les acteurs soucieux du développement de leur région

Lisez les autres articles de cet Auteur ...

Vous pourriez aussi aimer

La brittophobie existe t-elle, et comment la définir ?

Brittophobie ou brittophilie Brittophobie … Selon les définitions les plus courantes, « La francophilie désigne, chez une personne étrangère à la nation française, son goût prononcé pour les aspects culturels et

Bécassine : la censure n’est pas la solution … Communication positive !

Et si la censure n’était pas la solution ? La censure ? Encore une fois, je ne suis pas d’accord avec les gens qui ne prennent pas le temps de

Panne ferroviaire à Montparnasse : Paris coupé de la Bretagne

France Info titrait récemment « Panne à Montparnasse : la Bretagne coupée de Paris » Édition du 03 Décembre 2017 22:26 « La Bretagne coupée de Paris » Donc la panne est à Paris,

Commentaires

Pas encore de commentaires ?

Vous pouvez être le premier/la première à commenter ce post.

Laissez votre réponse