Bretagne centre du monde ou finistère excentré ?

Bretagne centre du monde ou finistère excentré ?

Ainsi cette péninsule du bout du monde serait excentrée ?

Bretagne centre du monde ?
Bien sûr, pour l’état central la question semble entendue depuis quelques siècles déjà. Donc la Bretagne serait un cul de sac, « excentrée, « périphérique » … parce qu’éloignée du nombril, Paris. Car le terme « finistère » est éloquent : là-bas où la terre finit. Quand en breton on dit Penn ar Bed, ou début du monde.
En effet, la Bretagne peut sembler une fin de terre quand vous êtes à l’est lointain, le regard tourné vers le couchant.

La Bretagne serait enclavée.

Ainsi le train LGV aurait été construit pour « désenclaver » la Bretagne.
Qu’est-ce qu’une enclave ? La définition parle d’un territoire complètement entouré, cerné, par un autre territoire. Ah bon, la Bretagne est complètement entourée par un autre territoire ?
Alors regardons une carte …
L’Océan Atlantique nous baigne sur trois façades. Une seule façade est terrestre. Si la Bretagne est cernée, « enclavée », c’est bien par l’Océan Atlantique : Mor Breizh ou Channel au nord, Mer Celtique à l’ouest et Golfe de Gascogne au sud.

Bretagne centre du monde

La Bretagne est à la pointe de l’Europe et au coeur des mers parmi les plus fréquentées du monde
Alors qui est excentré ?

Depuis quand un océan enclave ?

Donc près de 90% des échanges internationaux de marchandises se font aujourd’hui par transport maritime, et les océans nous « enclaveraient » ?
En fait le pouvoir central basé à Paris n’a jamais eu aucune vision maritime pour l’Hexagone. Il doit donc certainement ignorer nos trois façades maritimes et penser que la seule façade terrestre suffit à nous « enclaver ».
Alors il nous a nommé « finistère ». Et on nous force à ne regarder que vers l’est. Que vers ce centre-nombril où tout est concentré.  Là où tout doit arriver. De là où tout doit partir. Ce train LGV a été pensé de cette manière. Ainsi que nos aéroports et notre réseau routier.

frontière terrestre,

2700 kilomètres d’ouverture maritime et dix fois moins de frontière terrestre pour la Bretagne

La Bretagne centre d’un monde ? Oui bien sûr !

Toujours l’importance des cartes pour mieux comprendre. Selon qu’on se place à l’ouest ou à l’est, la vision de la position de la Bretagne est tout à fait différente. La Bretagne est à la porte du couloir maritime le plus important du monde. Dans l’Histoire, la Bretagne fut un pays qui comptait dans le commerce européen. De par sa position stratégique quand elle était libre de ses choix. Cet arc atlantique allait de l’Irlande au Portugal. L’imposante flotte maritime commerciale bretonne était présente jusqu’en Baltique.
Oui, la Bretagne fut le centre d’un monde. Elle peut le redevenir, mais pour cela, elle doit couper le cordon ombilical, disent certains. Tandis que d’autres parlent de chaînes.

Retrouvez à ce propos dans les colonnes de KUB Web Media la série passionnante de Emmanuel LAURENTIN et Joël CORNETTE, respectivement professeur d’université et historien.
Notre Partenaire KUB Web Media propose aussi d’autres séries fort intéressantes.

Previous Chirac : les arts premiers, oui; les langues régionales, non.
Next Yvon OLLIVIER : "Quand le peuple bouge, ses élus suivent"

Á propos de l'Auteur

Rémy PENNEG
Rémy PENNEG 295 posts

"Essayer ou ne rien faire". Quand on aime la Bretagne corps et âme, à un moment, il faut essayer d'agir et de créer pour participer, même très modestement, à son rayonnement et à son avenir. Avec l'aide avisée d'une poignée de volontaires, nous créons NHU Bretagne.

Lisez les autres articles de cet Auteur ...

Vous pourriez aussi aimer

Notre sous-sol breton est-il à offrir ?

Dans l’Hexagone, le propriétaire du sous-sol de votre terrain ou du sous-sol d’une commune c’est l’État central. Dès lors qu’il existe dans votre sous-sol des minerais, ce n’est plus vous le

Apiculture, abeilles et miel en Bretagne

L’apiculture en Bretagne, une déjà longue histoire … En Bretagne, du sud Loire à nos côtes nord, on recense environs 65000 ruches. Pour près de 5500 apiculteurs dont seulement une

Réunification de la Bretagne : 100000 signatures, et après ?

La réunification ne se fera pas en militant dans l’entre soi. Bretagne Réunie a aujourd’hui rassemblé plus de 85000 signatures de citoyens de Loire Atlantique pour obtenir une consultation sur

Commentaires

Pas encore de commentaires ?

Vous pouvez être le premier/la première à commenter ce post.

Laissez votre réponse