De Bretagne … lettre à ma Fille de six ans.

De Bretagne … lettre à ma Fille de six ans.

Lettre à ma Fille …

Lettre à ma Fille.
« Je ne mets pas mon identité bretonne dans l’arrière boutique . Elle est ma devanture , ma parure et ma nature  » (Xavier Grall )

Je prends ce crayon ma Princesse car je me suis aperçu que j’avais été un peu trop loin dans mes explications.

A l’heure où j’écris tu vas sur tes six ans cette année. Alors oui , ton Papa est un têtu de Breton. Et je me rends compte que je dois faire attention à mes « dires » car c’est encore trop compliqué pour toi.
La Bretagne, notre pays, doit se vivre avec certaines valeurs et revendications, et je me sens tellement seul a penser ainsi qu’inconsciemment j’aimerais que tu les suives aussi. Je ne me fait aucun doute là dessus : tu seras aussi têtu que ton Père.

Tu choisiras par toi même, le moment venu. Même si forcément tu auras été orienté par Papa : cette France où ton Pays natal la Bretagne ?

Attaquons le vif du sujet ma Fille.

La France est une tâche sur notre identité et une erreur sur notre carte d’identité !!!
Attention j’ai bien dis « à l’heure où j’écris ces mots« . J’ose espérer ma belle que le jour où tu liras ceci, ce pays voisin qu’est la France aura fini par reconnaître la richesse de sa diversité et que l’on n’entendra plus nulle part cette ignoble « république une et indivisible « .
J’ose espérer que tu pourras être Bretonne et Française sans problème. Chose qui était trop dure pour moi.

La Bretagne ma Fille, de par sa géographie, est, et doit rester une terre d’accueil.
Accueillir le visiteur, plutôt que « l’étranger ». Apprendre de sa différence, vivre ensemble et au diable le « diviser pour mieux régner ».

Fier de ses racines, tolérances et au diable la France !!!

Voilà pourquoi Papa ne te lâchera pas sur ce sujet. Elles sont tout simplement les bases d’une bonne éducation ! Accueillir ton « voisin » est tout aussi important que la politesse.

Alors par contre, je te préviens tout de suite : ce n’est pas facile tous le jours. C’est même très lourd. Lourd de voir cette mentalité de Paris, grapiller la Bretagne jusqu’à … enfin voilà quoi ! Comme ont dit chez nous.

Aujourd’hui Youna, Papa ne fera plus jamais marche arrière. Il est définitivement Breton. Question d’époque et d’éducation aussi (merci Papi).

Mais toi, malgré tout ça, et ton Papa qui t’aura rabâché, et bien tu feras ton propre choix.

Toi Youna, grâce a ton Papa tu iras danser devant la scène Glenmor aux Vieilles Charrues et tu seras peut être la seule à savoir qui est ce bonhomme.

Crois moi : alors j’aurais réussi déjà ça !

Revenons à nos jours ma Puce.
Pas plus tard que ton séjour à Disney. Tu m’as dis texto  » Papa c’est trop bien Paris !!!! « . Encore une fois du haut de tes six ans tu as vu à ma tête que ces mots ne passaient que difficilement chez moi. Arff dingue non ?. Tu es venu t’excuser. Je ne t’avais rien demandé.

C’est dans ces moment là que je me rends compte de comment je peux être.

Mais je vais l’écrire car incapable de te le dire. Le plus grand bonheur que je puisse te souhaiter, c’est d’avoir des connaissances partout dans le monde. De vivre cette différence qui est en nous et est inexplicable ! Bref enrichis toi ma Princesse et surtout vis loin de Paris.

A t-on déjà vu une fleur de lys pousser sans son bulbe ?
Et bien non : c’est la même chose pour la lande et l’ajonc.

Lettre à ma fille.

Previous Shopopop
Next Circonscription unique et élections européennes 2019 : danger

Á propos de l'Auteur

Seb. G.
Seb. G. 1 posts

Je suis un Breton sorti du bac pro et d'un cursus scolaire "normal" on va dire ... et qui de sa pleine conscience s'est rendu compte par lui même qu'on ne lui avait rien appris sur son pays la Bretagne. Pire qu'on lui avait menti. Difficile de me décrire : je suis depuis trop d'années dans l'observation et je me dis qu'il est grand temps de faire bouger les choses.

Lisez les autres articles de cet Auteur ...

Vous pourriez aussi aimer

Idée de séjour : à la découverte de la Bretagne

Avez-vous toujours rêvé de découvrir une région de la France ? Pourquoi ne pas choisir la Bretagne pour une idée de séjour ? S’étendant sur une superficie de près de 34 023 km²,

Bières bretonnes D’Istribilh

Apprendre à aimer le vin en France et finalement créer des bières bretonnes en Bretagne C’est l’histoire étonnante de Gwenole. Tout le monde en Bretagne, et pas seulement, connaît, ou

Breizh Barter : ça troque en Bretagne !

Voilà un mois que Bretagne Prospective vous propose d’embarquer pour une formidable aventure à la rencontre de certains de ceux qui choisissent de s’identifier à cette région qui bouge. Breizh

Commentaires

Pas encore de commentaires ?

Vous pouvez être le premier/la première à commenter ce post.

Laissez votre réponse