Les Bretonnants Voyageurs au Pays de Pontivy : BD à découvrir

Les Bretonnants Voyageurs au Pays de Pontivy : BD à découvrir

Centre Bretagne, Pays de Pontivy/Pondi, Les Bretonnants Voyageurs.

D’abord, qui t’es toi ?

Je m’appelle Nicolas Le Tutour, dessinateur-illustrateur basé sur Pontivy (56), je signe beaucoup de mes travaux Niko.

Je suis donc dessinateur de presse pour le Télégramme, le magazine Le Peuple breton, Insectes, (Le Petit Léonard), je suis également dessinateur BD et illustrateur. Mais je travaille également beaucoup en communication, un petit reste de mes débuts chez Publicis 🙂

J’ai par ailleurs lié institutionnel et BD et communique beaucoup en support de formation-communication interne et externe par ce média là.

Et tu viens nous parler de …?

De l’album « Les Bretonnants Voyageurs au Pays de Pontivy » qui sort actuellement à la vente, par le biais d’une souscription et d’un financement participatif sur la plateforme kengo.bzh.

bretonnants voyageurs

Les Bretonnants Voyageurs de Nicolas LE TUTOUR, alias Niko

Ça parle de quoi ?

La BD raconte les aventures de trois amis, Yann, Gaël et Niko, partis en reportage photo pour leur site Balade en Bretagne. Mais leurs reportages ne vont pas être de tout repos car ce sont des catastrophes ambulantes et leur amitié n’a d’égale que leur maladresse.

Ainsi, à travers leurs péripéties, le lecteur découvre le patrimoine local, commune par commune, et découvre des légendes, des anecdotes historiques, de hauts faits etc…à leur dépens car ce sont vraiment des bras cassés. Ce premier opus raconte en 47 planches le patrimoine des 47 communes qui composent le Pays de Pontivy, le rêve étant de devenir à terme une série qui raconterait la vingtaine d’autres Pays que compte la Bretagne.

Que peux-tu raconter sur les origines de cette BD ?

Eh bien, c’est une BD qui puise son existence dans la réalité. Puisqu’elle a été inspiré par trois personnes, dont votre serviteur. Avec deux amis nous avions effectivement créé un site de partage gratuit de photographies d’une partie de Bretagne que l’on souhaitait montrer.

Et en effet, après création du site, nous sommes partis en reportage. Car il fallait qu’au moins un reportage photo par département soit mis en ligne pour encourager les visiteurs à se prêter au jeu.

Et nous sommes alors vite partis à déconner. Tant et si bien que j’ai eu envie de nous dessiner. Puis, des idées de planches me sont venues, le projet était né. Il a ensuite un peu dormi dans un tiroir jusqu’à ce jour béni où la médiathèque de Locminé m’a convoqué pour me soumettre un projet dont elle était porteuse : un livre numérique destiné à valoriser le pays de Pontivy et son patrimoine. Un premier auteur avait séché. Moi j’ai proposé cette BD et l’engouement a été immédiat. A tel point que le livre numérique est devenu BD numérique. Les animateurs des médiathèques ont alors constitué des groupes d’écriture pour chacune des quarante sept planches, piloté par moi-même et ces fameux animateurs. Et « fameux » n’est pas volé car ils ont fait un travail remarquable !

breonnants voyageurs

Une planche des Bretonnants Voyageurs, la BD du Kreiz Breizh

De la BD numérique à la BD cartonnée.

Chaque groupe est parti en reportage photo, s’est documenté et s’est prêté au jeu de scénariste. Quarante sept rencontres inoubliables. La BD numérique s’est muée en BD cartonnée. Puis en exposition des planches imprimées sur bâches. Exposition générale au cours d’une inauguration qui a vu défiler plus de cinq cent personnes. Avec en prime un one man show créée sur la BD par le comédien Yves Marie Le Texier. Imaginez le bonheur !

Mais, la BD imprimée n’était destinée qu’aux mairies, médiathèques et aux groupes. On me l’a rapidement demandée. Et à force de l’entendre, la voici pour une première édition. Cette édition passe par une souscription qui s’arrête fin janvier. Ainsi qu’un financement participatif sur la plateforme kengo.

Voili voilou, vous savez tout ! J’ajoute que si cette BD a pour vocation à devenir une série, elle a également le projet bilingue. Mon fils est à Diwan, mon épouse a fait la formation Stumdi et il me tarde de la faire également pour, à terme, voir ce projet en breton.

Une anecdote ?

Je vous jure que c’est vrai : le jour de l’atelier de Baud, il était question de parler de la Vénus de Quinipily, statue immense qui avait la vertu de donner fécondité à tous les couples qui venaient se tremper de la bassin qu’elle surplombe. Dans le scénario, on m’a proposé de faire tomber mon propre personnage dans le bassin. J’ai proposé de faire plutôt tomber Yann car en l’espace de quelques mois, il était passé de vieux garçon geek à garçon en couple et en ménage dans une maison en cour d’achat et que ce serait une façon rigolote de le chambrer car c’était l’étape qui lui manquait.

Le soir même je raconte à Yann cet atelier et il me regarde un peu figé et me dit qu’il vient d’apprendre que sa compagne est enceinte !
La Vénus maaaaaarche !!!!

Précédent Le conseil NHU pour "Voir en premier" sur Facebook.
Suivant Faire disparaître, aussi, la Bretagne judiciaire ?

A propos de l'auteur

La Rédaction
La Rédaction 206 articles

Sur NHU Bretagne, plateforme collaborative de promotion d'une Bretagne qui croit de plus en plus en elle pour se forger dès maintenant un avenir meilleur, chacun d'entre vous peut intervenir, sous deux formes. Occasionnellement ou de façon plus permanente en signant votre article de votre nom; ou par discrétion, en ne souhaitant pas être nommé. La signature du contenu sera alors La Rédaction.

D'autres articles qui devraient également vous intéresser

Je suis Bretonne et vous me connaissez tous : je m’appelle Mamie Nova …

Nous continuons notre série « Je suis Breton(ne) ». Après Jules VERNE, Éric TABARLY, Louis LE DUFF et Yves ROCHER, Bretons vrais, voici Mamie Nova, Bretonne fictive et  marque produit très connue

Biographies de Bretagne : recueillir et transmettre la mémoire des humbles

Les interviews de NHU Bretagne : Biographies de Bretagne Depuis quelques mois, Biographies de Bretagne, en breton Skridoù-buhez Breizh, propose de collecter la mémoire contemporaine des Bretons pour permettre sa

Route de l’Ardoise 2018 : ça va swinguer sur le Canal !

Route de l’Ardoise 2018 – Hent Glaz 2018 Du Samedi 14 au Mercredi 18 Juillet 2018, se déroulera la deuxième édition de la randonnée fluviale Hent Glaz (Route de l’ardoise

0 commentaire

Pas encore de commentaire.

Soyez le premier ! Commentez cet article !

Laissez un commentaire