Été sportif et respectueux de la nature : conseils de Bretagne Vivante

Été sportif et respectueux de la nature : conseils de Bretagne Vivante

Les conseils de Bretagne Vivante.

L’été est une période propice aux sports et loisirs de plein air : randonnée, sport de glisse, escalade en pleine nature, etc… Ces activités sont populaires du fait de leur pratique au contact de la nature. Afin de respecter ces milieux qui nous accueillent, quelques conseils à suivre et à partager.

Certaines activités de plein air peuvent entraîner des perturbations sur la faune et la flore sauvage. Ponctuellement, elles paraissent anodines comme des oiseaux qui s’envolent lors du passage des sportifs. Mais, ce type de dérangement répété et multiplié peut avoir des conséquences importantes sur l’avifaune. En effet, si une personne incite des oiseaux à s’envoler, elle est peut-être la dixième de la journée à le faire. Les oiseaux dépensent plus d’énergie, s’épuisent et sont alors plus vulnérables. Il est pourtant facile de les éviter.

Les milieux naturels forment des écosystèmes complexes où le partage de l’espace entre la faune, la flore et l’humain est indispensable. Préserver la nature, c’est aussi préserver sa capacité à accueillir une biodiversité diversifiée et des humains qui viennent en profiter.

La plupart des espaces protégés sont ouverts au public et accessibles pour les activités sportives et de loisir.

Sur ces sites, gardez l’œil ouvert et suivez ces simples conseils :

  • En randonnée, restez sur les sentiers balisés pour ne pas endommager la végétation
  • Si au gré de vos balades vous croisez des animaux, observez-les à bonnes distances et contournez les quand c’est possible, pour ne pas risquer de vous faire attaquer, ni stresser ces animaux sauvages.
  • Dans tous les cas, respectez la réglementation que vous trouverez à l’entrée des espaces protégés : pas de feu, pas de déchet, ne pas cueillir les fleurs sauvages devenues rares, éviter le camping sauvage, etc.
  • Certains sites, des îles et îlots notamment, peuvent être interdits au public en période de reproduction pour assurer la tranquillité et la suivie des espèces, dans ce cas il est impératif de respecter cette interdiction.
  • Pensez à toujours avoir des sacs poubelles pour vos déchets et ceux que vous croisez sur votre route.

Protéger la faune et la flore tout en pratiquant des sports de plein air, c’est une question de bon sens !
Gardez vos habitudes et gestes du quotidien pour limiter votre impact écologique.

#JeSuisBreizhponsable

✅ Pour aider NHU Bretagne ✅
c’est là, sur Tipeee

Lire aussi.

Notre indifférence tue la biodiversité en Bretagne

Découvrir les papillons de Bretagne.

Une espèce animale sur cinq va disparaître en Bretagne : tu fais quoi ?

Previous Breizh 5/5 n°10 : lettre d'informations de Juin 2020
Next Penser comme une péninsule ... en Bretagne !

Á propos de l'Auteur

Bretagne Vivante
Bretagne Vivante 1 posts

Bretagne Vivante : Connaître, protéger, militer et partager. Depuis 1958 sur les cinq départements de Bretagne, notre association milite pour un plus grand respect de la nature en Bretagne. Plus de 3500 adhérents et de 300 bénévoles actifs.

Lisez les autres articles de cet Auteur ...

Vous pourriez aussi aimer

✅ Splann ! première association lanceuse d’enquêtes en Bretagne

Splann! c’est qui, piv eo ? Nous avons le plaisir de vous annoncer la naissance de Splann ! Splann! est une association à but non lucratif, dont l’objet est d’enquêter

Coronavirus et autres épidémies en Bretagne

Le coronavirus Covid-19 n’est pas encore déclaré en Bretagne. En suivant les informations sérieuses, on constate que la pandémie de coronavirus Covid-19 se propage rapidement sur l’ensemble de la planète.

✅ S4C la chaîne de télé galloise lance une appli en 3 langues brittoniques

S4C Une application pour les enfants créée par la chaîne galloise S4C est maintenant accessible en breton/brezhoneg et en cornique/kernowek. La télévision de langue galloise a collaborée avec des représentants

Commentaires

Pas encore de commentaires ?

Vous pouvez être le premier/la première à commenter ce post.

Laissez votre réponse