La Bretagne est la première en Europe pour la construction navale.

La construction navale bretonne construit les plus grands paquebots du monde

Depuis le Moyen Age, la Bretagne est un pays maritime, tourné vers le commerce qu’on n’appelait pas encore « international » à l’époque, mais qui en était déjà pourtant. La flotte marchande bretonne était l’une des plus actives de l’époque en Europe. De Nantes au sud à Saint Malo au nord, en passant par bon nombre de ports plus petits comme Penmarc’h, souvent enclavés dans des estuaires, l’existence de ces milliers de navires robustes sous-entendait déjà l’organisation d’une construction navale puissante.

Bien des siècles ont passé mais toujours et encore …

La construction et la réparation navales représentent le quatrième secteur industriel breton.
Pour le civil, les deux entreprises principales en construction sont Piriou à Concarneau et STX à Saint Nazaire. Mais aussi bien pour la construction que pour la réparation, il existe de nombreux autres petits chantiers tout au long des côtes bretonnes. De l’embouchure de la Loire à la limite de la Normandie. Pour des raisons que l’on imagine facilement quand on est industriel dans l’Hexagone, Piriou a délocalisé une très grande partie de ses activités vers le Vietnam, le Nigéria et la Pologne. STX Saint Nazaire est une filiale de STX Corée.

construction navale

Paquebot MSC Precioza construit à Saint Nazaire, Bretagne

Les grandes entreprises de construction navale dans le monde, se disputent férocement la signature de ces grands contrats pour les nouveaux paquebots. Toujours plus luxueux et toujours plus onéreux. Les trois premiers mondiaux sont sud coréens. Dans l’ordre, HHI Hyundai Heavy Industries, Daewoo Shipbuilding et SHI Samsung Heavy Industries. Avec la Chine et le Japon, l’Asie s’accapare près de 90% de la construction navale de grosses unités.

En Europe, c’est le breton Chantiers de l’Atlantique de Saint Nazaire, aujourd’hui STX, qui est le plus important.

Il s’est spécialisé au fil des années dans la construction des plus beaux et des plus grands paquebots du monde. Perpétuant ainsi une vieille histoire commencée en 1861 sur les rives de la Loire. Le plus gros pétrolier du monde y a été construit en 1975 avec ses 414 mètres et ses 630000 tonnes ainsi que des paquebots prestigieux.

Près de trois mille gros navires ont été construit dans le monde en 2013.
La Bretagne a un véritable savoir faire et une situation géographique incomparable. De fait elle devrait avoir une meilleure position dans ce secteur d’activité très international et concurrentiel.
Un chantier de construction navale d’ampleur internationale demande des investissements colossaux.  Ce qui rend obligatoire de faire appel à des capitaux très importants que nous n’avons sans doute pas. Mais qu’importe, le plus important réside dans l’emploi que génère un tel chantier et dans toutes les autres retombées humaines et économiques, ainsi que celle de l’image de la Bretagne partout dans le monde.

La Bretagne est la première en Europe pour la construction navale.

Vidéo : Paquebot MSC Precioza, construit à STX Saint Nazaire (ex Chantiers de l’Atlantique)

Contenu texte libre de copie et de diffusion sous condition de mention de la source d’origine, soit www.nhu.bzh
Vous appréciez ce contenu, commentez en bas de cette page; et partagez cet article sur vos réseaux sociaux via ces icônes couleurs

Précédent La Bretagne en fait-elle assez pour le cinéma ?
Suivant Images de Bretagne : vos photographies et vidéos.

A propos de l'auteur

La Rédaction
La Rédaction 203 articles

Sur NHU Bretagne, plateforme collaborative de promotion d'une Bretagne qui croit de plus en plus en elle pour se forger dès maintenant un avenir meilleur, chacun d'entre vous peut intervenir, sous deux formes. Occasionnellement ou de façon plus permanente en signant votre article de votre nom; ou par discrétion, en ne souhaitant pas être nommé. La signature du contenu sera alors La Rédaction.

D'autres articles qui devraient également vous intéresser

Aménagement routier en Bretagne : de qui se moque t-on ?

Cinquante ans après, l’aménagement routier du centre Bretagne n’est toujours pas terminé ! Sous la pression du CELIB Comité d’Études et de Liaisons des Intérêts Bretons, le 09 Octobre 1968, l’État

Une Galaxie UHT bientôt en centre Bretagne ?

Le lait breton coule à flot pour la Chine. Déjà le 15 Décembre 2015, NHU Bretagne évoquait dans un article l’installation des Chinois de SYNUTRA dans le Kreiz Breizh. Puis,

Brexit et lignes maritimes avec l’Irlande : les ports bretons trahis

La Commission européenne avait décidé, à l’automne 2018, de ne retenir que les ports du Benelux et d’Allemagne pour les liaisons maritimes à créer entre l’Irlande et l’UE. Une décision

0 commentaire

Pas encore de commentaire.

Soyez le premier ! Commentez cet article !

Laissez un commentaire