Politikos … élus bretons, ces questions attendent des réponses !

Politikos … élus bretons, ces questions attendent des réponses !

Lettre ouverte aux élus bretons.

Comme beaucoup de personnes attachées en Bretagne au respect de la Démocratie et de ses valeurs, je n’ai appris l’organisation du Festival du Film Politique que très peu de temps avant son ouverture.
Cela grâce à la réaction publique d’associations régionales et locales, œuvrant dans ce secteur d’activité, qui se sont émues du montant et des sources des subventions accordées pour financer l’opération.

J’ai pu évaluer l’opacité de cette initiative en tant que personne concernée, et cela, à plus d’un titre.

Tout d’abord en qualité d’ancien responsable d’organisation de salons professionnels. Également comme responsable d’une association citoyenne « non partisane ». Cette dernière en effet a pour objectif de voir renaître, grâce à des réformes institutionnelles, politiques, la Démocratie dans le Pays qui se targue d’en être le berceau.
Informé en temps utile, j’aurais pu, par ailleurs, comme d’autres éditeurs ou auteurs bretons travaillant sur le thème, être concerné.
Il est apparu évident, à la veille de prochaines élections, que la Bretagne et les Bretons ont été mis devant le fait accompli d’une manifestation de propagande dispendieuse. Orchestrée, à la veille d’une échéance électorale.
Au moment où la confiance des citoyens dans les partis et les élus est au plus bas, il apparaît que des réponses doivent être apportées à de nombreuses questions.

Création du site.

Sans remettre en cause la qualité professionnelle de la construction du site, il est primordial de connaître la date à laquelle ce dernier a été commandé par le président de l’association ?
Information qui a été sollicitée auprès de son créateur. Après la découverte d’un tweet dans lequel il était annoncé la mise en ligne du site, le 20 avril dernier. Avec une précision importante, à savoir « que la Société Digitellement avait travaillé dessus… depuis quelques temps ».
La seule réponse apportée a été d’opposer à cette demande la confidentialité des contrats commerciaux.
Or si cela vaut lorsque ces derniers sont établis dans le domaine des entreprises privées, ce n’est pas le cas ici. Puisqu’il s’agit d’un contrat passé avec une association subventionnée. Or, en tout état de cause, cela a dû faire l’objet, au moment de la signature du contrat, d’un engagement écrit concernant le règlement?
D’où cette demande renouvelée pour informer utilement les citoyens et le monde associatif.

Création de l’association.

Politikos figure au fichier des entreprises. Voir https://www.societe.com/societe/politikos-festival-international-du-film-politique-833949092.html
Il est important de connaitre à quelle date a été faite la déclaration des statuts en Préfecture ?
Cela détermine en effet à quelle date a été présentée la demande de subvention au Conseil Régional de Bretagne. Et à quelle date cette dernière a-t-elle pris sa décision d’apporter sa subvention ? Par quels membres, de quelle commission ?

Il est évident qu’une organisation d’une telle manifestation ne s’improvise pas.

Cela concernant les contacts et accords des personnes du Comité de Patronage, de la liste des invités et acteurs. Ces précision étant apportées concernant l’aval de l’organisation, il restera des points à rendre publiques. Ils concernent le bilan financier réel de l’opération.
Il appartient donc à tous les élus qui se sentent concernés de les demander au nom du mandat qui est le leur.
Les Bretons membres d’associations attendent d’eux qu’ils prennent publiquement leurs responsabilités.
Cela au nom du respect de la Démocratie.

Précédent Payer plus cher nos carburants pour la transition écologique : vrai ou faux ?
Suivant Non, nous ne laisserons pas détruire le Canal de Nantes à Brest.

A propos de l'auteur

Gérard GAUTIER
Gérard GAUTIER 8 articles

Président de l’association citoyenne «non partisane» BLANC C’ EST EXPRIME - Ancien Conseiller Régional de Bretagne - Ancien vice-président Conseil Culturel de Bretagne et de l’Institut Culturel de Bretagne Président Association «Baie de Saint-Brieuc - Québec» - Membre associé de l’Association des Journalistes du Patrimoine - Auto-Editeur «L’Echarpe»

D'autres articles qui devraient également vous intéresser

European Garden Heritage Network : un award en Bretagne.

EGHN ou quatre lettres pour European Garden Heritage Network. Le Réseau européen du Patrimoine des Jardins décerne depuis 2010 des prix pour mettre à l’honneur les plus beaux parcs et

Bretagne centre du monde ou finistère excentré ?

Ainsi cette péninsule du bout du monde serait excentrée ? Bretagne centre du monde ? Bien sûr, pour l’état central la question semble entendue depuis quelques siècles déjà. Donc la

Vos réseaux sociaux pour diffuser NHU Bretagne

NHU Bretagne et les réseaux sociaux. Aujourd’hui déjà, et plus encore demain, il est absolument impératif d’être présent sur ces réseaux qualifiés de sociaux. Qu’on le déplore ou non, qu’on

1 commentaire

  1. Brije
    novembre 22, 10:45 Répondre
    Ca bétonné ça bétonné ça bétonné au secours ..............

Laissez un commentaire