Skoazellva, le nouveau réseau solidaire d’entraide en Bretagne

Skoazellva, le nouveau réseau solidaire d’entraide en Bretagne

Skoazellva est une initiative citoyenne bretonne.

Solidarité et entraide, une réalité vraie en Bretagne. Peut-être plus que dans d’autres pays.
NHU est l’acronyme de Ni Hon-Unan qui signifie en langue française Nous-Mêmes. Toute initiative populaire émanant des Citoyen(ne)s en Bretagne est donc la bienvenue dans notre plateforme collaborative bretonne et citoyenne.

Skoazellva – Entraide de Bretagne organise une campagne pour sa collecte de dons.
Intitulée « Tendre la main pour un euro symbolique » sur les réseaux sociaux.

Skoazellva est un réseau solidaire actif sur toute la Bretagne historique depuis Noël 2017. D’abord lancée sur Facebook, pour répondre aux urgences alimentaires, de couchage et d’ameublement. Auprès des familles en difficultés, des sans-abris ainsi que des personnes âgées.
Le principe est simple : répondre aux urgences sans conditions de ressources et d’interminables dossiers de demandes d’aide.

Et si c’était un de tes proches ?

« Quand une famille travaille, ou qu’une vieille dame, qui pourrait être la mamm gozh (1) de chacun d’entre nous, dort dans la rue et peine à manger un bout de bara (2) en début comme en fin de mois, on se doit de faire un grand geste. Pas de remplir des cases sur un formulaire pour évaluer si les gens ont vraiment faim …« , précise Visan AR FLOC’H – BACH, fondateur de Skoazellva. Et qui insiste également sur les « principes fondamentaux de la Culture bretonne, emprunts de compassion et du Devoir de s’entraider, ce qui distingue la Solidarité bretonne de toute autre« .

A savoir, notre ancien Droit breton, très en avance sur son temps, interdisait déjà le gaspillage alimentaire !
Les Coutumes de Bretagne donnaient également aux Sujets du Duché le Devoir de l’entraide. Ainsi mendiants et cagots avaient un rôle social majeur et une vraie place dans la société en Bretagne.

Skoazellva c’est quoi concrètement ?

Ce sont des gestes simples pour les plus démunis d’entre nous. Une aide à un déménagement, un coup de main d’urgence pour une nuit trop froide, un ou deux repas chauds. Des vêtements devenus trop petites à déposer à l’autre bout de votre ville … Il y a tant à faire.
Pour connaître les coups de mains à donner et mettre en ligne votre demande d’aide pour une voisine qui n’osera pas, il existe ce groupe Facebook totalement dédié.

Pour aider Skoazellva, rejoignez la campagne Leetchi.

Précédent Savez-vous que je suis Breton : Jules VERNE.
Suivant La Traversée des Géants, un évènement unique au monde.

A propos de l'auteur

NHU Bretagne
NHU Bretagne 221 articles

Sur NHU Bretagne, plateforme collaborative de promotion d'une Bretagne qui croit de plus en plus en elle pour se forger dès maintenant un avenir meilleur, chacun d'entre vous peut intervenir, sous deux formes. Occasionnellement ou de façon plus permanente en signant votre article de votre nom; ou par discrétion, en ne souhaitant pas être nommé. La signature du contenu sera alors NHU Bretagne.

D'autres articles qui devraient également vous intéresser

Réunification de la Bretagne : 100000 signatures, et après ?

La réunification ne se fera pas en militant dans l’entre soi. Bretagne Réunie a aujourd’hui rassemblé plus de 85000 signatures de citoyens de Loire Atlantique pour obtenir une consultation sur

Découvrir les papillons de Bretagne.

La galerie photos des papillons de Bretagne Ainsi donc, qui sont nos papillons de Bretagne voletant dans les dunes de sable ? Dans nos landes sèches ou tourbeuses en passant

En Bretagne et en Europe, l’opération « Un mois sans supermarché ».

Vivre un mois sans supermarché. L’association suisse En vert et contre tout organise depuis 2017 un mois sans supermarché. C’est le mois de Février qui a été élu ce mois

2 commentaires

  1. Bernard
    mars 18, 16:31 Répondre
    Je suis très touché par votre démarche et l'entraide ça me connait car je suis membre fondateur du GEM Le Sympa de Morlaix( Groupe d'entraide mutuel) qui acceuille des personnes souffrant ou ayant souffert de troubles psychiques et j'ai connu l'entraide entre agriculteurs lors des grands chantier 'fion ,moisson ,ramassage de pomme de terre ect).Je ne bénifie que d'une AAH (820 euros/ mois) et je demeure attentif à la misère de proche ,comme les adhérent du GEM .Bernard Brignou
  2. Pseudo
    avril 10, 18:05 Répondre
    Dommage que Visan Ar Floc'h ou plutot Vincent Le Floch le créateur de Skoazellva soit impliqué dans diverses affaires pour escroquerie, vol, et mensonges en tout genre... Balance même parait-il ! Ça gache un peu le coté entraide, humanitaire, enfin moi je n'y crois pas un instant, le fruit est pourri et bien pourri, vous le constaterez un jour !

Laissez un commentaire