✅ Penn Bazh, un nouveau média en Bretagne

✅ Penn Bazh, un nouveau média en Bretagne

Nous avons le plaisir de vous annoncer la naissance d’un confrère : Penn Bazh.

Au-delà des sempiternels et très conventionnels quotidiens livrés dans vos boîtes aux lettres, il y a encore de la place pour un autre regard sur l’information en Bretagne.
Parmi ces autres regards, il y a eu Le Journal de la Bretagne qui misait sur le papier et oubliait, malheureusement, le numérique. La sentence fut trop rapide.

Depuis les cinq dernières années, la presse régionale papier a perdu en moyenne 15% de lecteurs.

Par contre, ceux qui se sont assez tôt placés également sur le numérique voient de ce côté-là une nette hausse. Mais que ne compense pas encore la perte du papier. La pandémie de la Covid19 a confirmé et amplifié cette tendance.
Ce sont globalement les personnes les plus âgées qui lisent le papier et les plus jeunes qui fréquentent le numérique à partir de leurs nombreux écrans. Autre tendance importante, l’internationalisation. En effet, l’information distribuée en Bretagne par les deux principaux quotidiens plaisent de moins en moins aux Citoyen(ne)s. Donc ceux-ci vont chercher une information de meilleure qualité et moins dépendante du pouvoir central ailleurs. Internet est là pour cela.

 

penn bazh

Chute de la presse régionale quotidienne papier en Bretagne et en France

Penn Bazh.

Son fondateur est Erwan CHARTIER, Journaliste et patron du journal du centre Bretagne, Le Poher.
Pour se faire une place dans le foultitude de médias sur tous supports qui existent, il faut impérativement faire différent.

Voici comment Erwan CHARTIER présente Penn Bazh.

« Constituée principalement de journalistes professionnels, travaillant dans d’autres médias, il nous apparaissait pertinent et enthousiasmant de donner à lire, à entendre et à voir des informations un peu différentes sur l’histoire et l’actualité de la Bretagne, avec un angle plus distancié, plus incisif, parfois taquin.
Écrire sur ce qui nous plaît ou nous dérange. Donner à voir l’envers du décor ou les coulisses des pouvoirs. Se donner le temps d’enquêter sur différents sujets. Donner des perspectives, prendre le temps de mieux contextualiser certains événements ou mouvements, chercher des angles nouveaux et originaux, laisser la parole aux opinions et aux personnes qui font ce pays… Voici quelques principes qui vont constituer notre ligne éditoriale. »

Que signifie Penn Bazh ?

Le penn bazh se traduit en langue française par « bâton à tête« . En effet, penn veut dire « tête » et bazh « bâton« . Et ce penn bazh servait à l’occasion, à taper fort.
A bon entendeur salut !
Penn Bazh nous promet un regard plus breton de notre quotidien en Bretagne, sans s’interdire quelques excursions à l’étranger. Également un regard plus impertinent et piquant, ce qui nous plaît beaucoup, à NHU Bretagne.
L’article de hier est un coup de penn bazh sur les verts EELV qui mérite d’être lu : « En Bretagne, les Verts ne lavent pas plus blanc »
Nous souhaitons à notre confrère une belle réussite.

Pour en savoir plus, rendez vous sans tarder sur leur site internet www.penn-bazh.bzh

✅ Pour aider NHU Bretagne ✅
c’est là, sur Tipeee

Previous ✅ Alain le Grand, dernier grand Roi de Bretagne
Next ✅ Des vents contraires se lèvent en Bretagne, par Alan Le Cloarec

Á propos de l'Auteur

NHU Bretagne
NHU Bretagne 369 posts

NHU Bretagne, plateforme collaborative francophone de promotion d'une Bretagne qui croit de plus en plus en elle pour se forger dès maintenant un avenir meilleur. #CroirePlusEnNous #FaireNousMemes #DeciderNousMemes Les articles en anglais pour dire notre Bretagne au reste du monde sont signés NHU Brittany.

Lisez les autres articles de cet Auteur ...

Vous pourriez aussi aimer

OpenStreetMap en breton, vous connaissez ?

Voir la carte de Bretagne (et du monde) avec les yeux d’un brittophone, c’est possible et c’est utile. OpenStreetMap. Les noms de lieu sont périssables et certains ne reflètent pas

Les drapeaux de la Bretagne sont tous gwenn ha du.

Les drapeaux de la Bretagne sont au nombre de trois. Comme chaque pays, la Bretagne a un drapeau : le Gwenn ha du. Mais un ne devait pas suffire. Alors

✅ Et si nous réhabilitions pleinement Anna Vreizh ?

Anna Vreizh (Anne de Bretagne) Notre histoire nous a été volé. A partir de cela, j’ai donc envie de reprendre une parole de GLENMOR lorsqu’il put signifier lors d’une interview

Commentaires

Pas encore de commentaires ?

Vous pouvez être le premier/la première à commenter ce post.

Laissez votre réponse