Face au coronavirus, la Bretagne ferme toutes ses frontières.

Face au coronavirus, la Bretagne ferme toutes ses frontières.

La_Bretagne_ferme_toutes_ses_frontières_avertissement

Avertissement – La Bretagne ferme toutes ses frontières

Devant la progression de plus en plus rapide du coronavirus Covid19, la Bretagne ferme toutes ses frontières.

Les pays européens, dont ceux composant l’Union Européenne, prennent des mesures en ordre dispersé.
Certains privilégient la santé de leurs populations. D’autres plus la santé d’intérêts financiers. Pour les premiers, ils sont de plus en plus nombreux en Europe à tout fermer. Ainsi le Danemark, l’Autriche et la Pologne. Également la Slovénie, la République Tchèque … D’autres placent systématiquement en quatorzaine toute personne saine entrant sur son territoire. Et refuse l’entrée à toute personne présentant le moindre risque de contamination.
Ainsi, ce matin, Derwella An Helgoualc’h, Présidente de l’Assemblée de Bretagne, après une réunion avec le Premier Ministre Fañch Paveg, a décidé de fermer les frontières de la Bretagne à compter de ce Lundi 16 Mars 2020.

Frontières maritimes.

Commençons par les frontières les plus importantes en Bretagne, les quelques 2700 kilomètres de côtes maritimes. Il est dorénavant interdit à tout navire d’accoster avant qu’à bord, les membres d’équipage n’aient subi un test de dépistage. Si un seul membre d’équipage est testé positif au coronavirus, le navire sera refoulé en mer sans délai. Sinon, il devra rester confiné en quatorzaine sur le navire.
Pour le trafic passagers de la compagnie maritime bretonne Brittany Ferries, les liaisons entre les ports bretons de Roscoff et de Saint Malo seront interrompues. La compagnie pourra continuer ses rotations à partir des ports de Caen/Ouistreham et Cherbourg en Normandie.

Frontières terrestres.

Le risque majeur de contamination venant, comme trop souvent, de l’est, la frontière terrestre des limites orientales d’Ille et Vilaine et de Loire Atlantique seront totalement fermées.
Des gendarmes et des équipes médicales spécialisées seront présents en permanence aux accès suivants:
A savoir :
Autoroute A84 venant de Caen au niveau de Cogles,
N175 venant de Caen au niveau de Pontorson
A81/N157 venant du Mans au péage de La Gravelle
A11 Océane venant d’Angers vers La Varades
N249 venant de Cholet au niveau de Vallet
A83 venant de Bordeaux au niveau de Montaigu.
Toute entrée ou sortie sera interdite par les autres routes. Donc il ne sera plus possible d’entrer et de sortir de Bretagne que par ces six passages.

Frontières aériennes.

Tous les départs et arrivées sont interdits à compter de ce Lundi 16 Mars 00:00.
Sont concernés les aéroports de Nantes, Rennes, Lorient et Brest. Ainsi que des aérodromes plus modestes du pays.

Confinement.

Tous les établissements d’enseignement scolaires et les universités de Bretagne sont déjà fermés depuis une semaine.
Mais pour réduire encore plus la propagation du coronavirus Codiv19, la Présidente Derwella An Helgoualc’h a par ailleurs exhorté la population à se confiner au maximum. Ainsi qu’à limiter ses déplacements au vraiment plus strict minimum. Par ailleurs, la totalité des commerces, des ateliers, des usines et des transports publics sont fermées. Aucune activité nécessitant plus de cinq personnes n’est autorisée. A l’exception bien entendu des activités de santé, dont les pharmacies, et d’approvisionnement en produits de première nécessité, dont la nourriture.
Ces mesures de bons sens et de santé publique doivent ralentir la propagation de la maladie.

La Bretagne ferme toutes ses frontières jusqu’à quand ?

Il est impossible de le prévoir aujourd’hui. Bien entendu, dès que les conditions sanitaires seront redevenues normales, toutes ces interdictions seront levées sans délai” nous assure la Présidence.
l’Assemblée de Bretagne, sa Présidente et son Premier Ministre, sont conscients des contraintes que ces mesures drastiques vont occasionner. Mais la santé de nos Concitoyens doit passer avant toutes autres préoccupations. Quoiqu’il en coûte !
Trop de pays, y compris au sein de l’Union Européenne, nous semblent plus préoccupés par des intérêts économiques et financiers.  Évidemment que notre économie est essentielle en Bretagne pour l’emploi et qu’il faut agir vite pour la préserver. Mais plus encore, et avant toute autre chose, nous voulons protéger la vie des Bretonnes et des Bretons.

La Bretagne ferme toutes ses frontières – #NHUmour

✅ Pour aider NHU Bretagne ✅
c’est là, sur Tipeee

Lire aussi.

Coronavirus en Bretagne : le scénario du pire …

Coronavirus et autres épidémies en Bretagne

Le paysdeloirevirus infecte le sud de la Bretagne depuis 75 ans

Previous Oiseaux de Bretagne, Morskoul ou Fou de Bassan
Next Denez PRIGENT : nouvel album et interview.

Á propos de l'Auteur

NHU Bretagne
NHU Bretagne 400 posts

NHU Bretagne, plateforme collaborative francophone de promotion d'une Bretagne qui croit de plus en plus en elle pour se forger dès maintenant un avenir meilleur. #CroirePlusEnNous #FaireNousMemes #DeciderNousMemes Les articles en anglais pour dire notre Bretagne au reste du monde sont signés NHU Brittany.

Lisez les autres articles de cet Auteur ...

Vous pourriez aussi aimer

✅ Unanet evit ar Brezhoneg s’adresse aux 37 député(e)s en Bretagne

Député.e.s breton.ne.s ! Allez jusqu’au bout, On compte sur vous le 8 avril ! Nous, le collectif Unanet evit ar Brezhoneg (“Uni·e·s pour la langue bretonne“) … Oeuvrons depuis des

Le Plafond de verre

Comment écrire en anglais m’a libéré du contexte culturel français. Published originally on Medium Maintenant que je prends confiance pour écrire et publier en anglais, je me rends compte que

✅ VigiBretagne/EvezhBreizh n°34 : lettre d’informations Janvier 2021.

VigiBretagne/EvezhBreizh n°34. Merci pour vos commentaires, vos alertes, vos encouragements. C’est ensemble que nous pouvons veiller sur notre territoire. Faites connaître VigiBretagne. Notre réseau doit encore s’agrandir en 2021 pour

Commentaires

Pas encore de commentaires ?

Vous pouvez être le premier/la première à commenter ce post.

Laissez votre réponse