#NhuBreizhTour : on parle mieux de ce qu’on connaît mieux

#NhuBreizhTour : on parle mieux de ce qu’on connaît mieux

#NHU Breizh Tour top départ.

Notre Partenaire météo officiel, nous avons cité Météo Bretagne, nous annonce une belle fenêtre de quelques jours secs consécutifs. A partir de ce Mercredi 11 Avril.
Votre média préféré NHU Bretagne va presque stopper complètement ses communications via son site internet www.nhu.bzh, pour partir en voyage.
Si tout va bien, de ce Mercredi 11 Avril jusqu’à ???? disons fin Juillet, nous allons ensemble faire le tour complet de la Bretagne.
Durant une centaine de jours donc, le site NHU Bretagne que vous suivez va se mettre en repos. On ne peut pas être à la fois sur le GR34 chaque jour et devant son écran.

Et ce #NhuBreizhTour, on va le faire ensemble, si vous le voulez bien.

Un seul #Hashtag pour nous suivre chaque jour : #NhuBreizhTour
Sur Facebook, sur Twitter et sur Instagram, suivez le #NhuBreizhTour en permanence. Des photos et des vidéos tous les jours pour découvrir ensemble les frontières naturelles et historiques de la Bretagne.
On va passer, si aucun incident ne survient, dans les cinq départements de Bretagne.

#nhubreizhtour

Un seul #hashtag pour suivre l’aventure : #NhuBreizhTour

On parle mieux de ce qu’on connaît mieux.

Alors pour mieux parler de la Bretagne, on va en faire le tour complet. A pied, au pas lent du randonneur. Départ sur une des plus belles plages de la Baie de Douarnenez, dans le sens des aiguilles d’une montre. Donc vers le nord. Ne serait-ce que pour faire le tour dans les moindres recoins du sentier de grande randonnée GR34 en presqu’île de Crozon, et jusqu’à Brest, ce sont déjà 165 kilomètres.
La Bretagne est aussi grande que Taïwan. Son tour complet doit mesurer vers 2500 kilomètres. Ensemble on va donc commencer ce #NhuBreizhTour sans forcer l’allure. Il faut ménager la bête, la route sera longue. Entre 21 et 25 kilomètres par jour pour les premières semaines. Puis de 26 à 30 kilomètres par jour en seconde partie.

Le matériel est prêt !

Après trois séances d’entraînement grandeur nature avec bivouac, le matériel est au point. Matériel testé lors de bivouacs dans trois de nos plus beaux sites naturels de Bretagne. D’abord il y a eu les rochers vers la Pointe du Raz dans le froid de Février. Puis le sommet du Menez Hom avec pluie et grand vent. Enfin ces tous derniers jours en Forêt du Huelgoat, sous un coup de vent bien humide.

Votre serviteur est remonté à bloc !

Après quelques 160 kilomètres de footing matinaux depuis le début de l’année et quelques autres menues préparations musculaires et plantaires.
« Je » préfère dire « nous » que « je » pour parler de ce #NhuBreizhTour, parce que celui qui va le marcher n’est que votre serviteur. Un Citoyen breton épris de son pays qui s’est dit un jour : pourquoi ne pas en faire le tour, à pied, pour mieux l’apprécier ? Heureusement que ce pays s’appelle Bretagne. Tu imagines l’Australien ou l’Italien !!

Allez, embarquez dans votre #NhuBreizhTour

Précédent Bretons contre Francs au temps de Charlemagne.
Suivant Le Top Pemp des plages de Bretagne

A propos de l'auteur

La Rédaction
La Rédaction 187 articles

Sur NHU Bretagne, plateforme collaborative de promotion d'une Bretagne qui croit de plus en plus en elle pour se forger dès maintenant un avenir meilleur, chacun d'entre vous peut intervenir, sous deux formes. Occasionnellement ou de façon plus permanente en signant votre article de votre nom; ou par discrétion, en ne souhaitant pas être nommé. La signature du contenu sera alors La Rédaction.

D'autres articles qui devraient également vous intéresser

Une escapade à la Vallée des Saints

Mon escapade à la Vallée des Saints, c’était fin août, une journée un peu nuageuse. Je voulais voir de mes yeux ce qu’était la Vallée des Saints, qui avait suscité

Roazhon Park

Depuis 1912 le Stade Rennais Football Club jouait au stade de la Route de Lorient. C’était son nom, et il faut bien l’avouer, ce nom ne faisait pas rêver :

Bretagne, sois belle … mais tais-toi !

« Sois belle et tais-toi » est le titre d’un film français de Marc Allégret de 1958. Depuis, cette expression est entrée dans le language populaire. « Sois belle et tais-toi » se dit

0 commentaire

Pas encore de commentaire.

Soyez le premier ! Commentez cet article !

Laissez un commentaire