En Bretagne, le Pavillon Bleu est-il un label vraiment utile ?

En Bretagne, le Pavillon Bleu est-il un label vraiment utile ?

Le Pavillon Bleu flottera sur vingt- trois plages de nos cinq départements bretons.

La Bretagne possède quelques 2700 kilomètres de superbes côtes maritimes, et n’affiche que vingt-trois plages labellisées Pavillon Bleu.
C’est le Penn ar Bed qui hisse le plus grand nombre de ce Pavillon Bleu, avec dix plages concernées. Dont les communes de Plouhinec, Pouldreuzic, Fouesnant, Nevez, Moëlan sur Mer, Clohars Carnoët, Le Conquet, Roscoff, Saint Pol de Leon  et Tregastel Plougasnou. Ensuite on trouve notre sud de Loire Atlantique avec sept communes. Dont La Turballe, Saint Nazaire, Saint Brévin les Pins, Saint Michel Chef Chef, Préfailles, Pornic et La Bernerie en Retz. Le Morbihan n’affiche que trois plages en Pavillon Bleu, qui sont Guidel, Plouhinec et Carnac. Le département d’Ille et Vilaine ne fait flotter le Pavillon Bleu que sur les plages decoration: Saint Briac sur Mer et Saint Lunaire. Et sur les Côtes d’Armor, seul Trevou Treguinec est concerné.

pavillon bleu

Les plages label Pavillon Bleu 2018 en Bretagne

C’est quoi ce Pavillon Bleu ?

Le Pavillon Bleu est un label créé par l’association Terragir pour renseigner le grand public de la qualité globale des plages et des ports dans l’Hexagone. Il est décerné un peu avant l’été en général. Car c’est la période la plus propice, juste avant la ruée des touristes vers nos 2700 kilomètres de côtes marines bretonnes.
Il y a un travail de promotion de l’association vers l’ensemble des communes littorales. Le coût de l’obtention de ce label Pavillon Bleu est compris entre 640 et 1430 euros. Il y a donc en Bretagne, et sur les cinq départements, bon nombre de plages qui méritent largement ce Pavillon Bleu. Et qui ne l’ont pas ! Parce qu’elles n’ont pas souhaité payer et répondre aux exigences du label.

Quatre grands principes prévalent à ce label.
Chaque commune candidate est auditée au regard de ces quatre principes.

L’environnement général.

On trouve ici pêle-mêle des sujets comme le planification et l’urbanisme. Puis le tourisme et l’accessibilité, la sécurité et les espaces verts. Également la qualité de l’accueil touristique. Enfin la protection et la gestion des espaces naturels et des paysages, et la gestion de l’énergie.

La sensibilisation et l’éducation du grand public aux notions d’environnement.

L’audit des communes sera attentif à l’existence d’informations à l’office de tourisme relatives aux sites, aux espèces animales et végétales protégées. Aussi à l’incitation à l’utilisation de moyens de locomotions verts. Enfin, à la mise en place d’au moins cinq actions de sensibilisation aux problèmes d’environnement et de protection de la nature.

La gestion de l’eau.

Cette gestion de l’eau est un sujet primordial dans l’obtention du Pavillon Bleu. Sous quatre aspects : l’assainissement, la gestion qualitative de l’eau, la gestion des milieux et la qualité des eaux de baignade.

La gestion des déchets.

Également essentiel sera la gestion des déchets. L’audit veillera particulièrement à évaluer la destination et le traitement appropriés des ordures ménagères de la commune et des plages. Puis la collecte des encombrants et la collecte sélective. Également la propreté du site. Enfin la fréquence d’entretien et de collecte de ces déchets sur les plages.

Plus d’informations sur www.pavillonbleu.org

Précédent Tost Magazine, ou comment révéler le Finistère.
Suivant Route de l'Ardoise 2018 : ça va swinguer sur le Canal !

A propos de l'auteur

La Rédaction
La Rédaction 203 articles

Sur NHU Bretagne, plateforme collaborative de promotion d'une Bretagne qui croit de plus en plus en elle pour se forger dès maintenant un avenir meilleur, chacun d'entre vous peut intervenir, sous deux formes. Occasionnellement ou de façon plus permanente en signant votre article de votre nom; ou par discrétion, en ne souhaitant pas être nommé. La signature du contenu sera alors La Rédaction.

D'autres articles qui devraient également vous intéresser

Vu de Bretagne : les Gilets Jaunes du 24 Novembre 2018

La nuit est tombée sur ce 24 novembre 2018 qui, soyons-en certains marque un tournant dans l’histoire de ce pays. Ce jour a été une ébullition de violences, de joies,

Réunification de la Bretagne : référendum ou décret ?

Tout le monde, ou presque, réclame un référendum. Récemment encore, l’association Bretagne Réunie a déposé au Conseil départemental de Loire Atlantique une pétition déjà signée par plus de cent mille

Bzh en Bretagne, un point c’est tout

BZH un point, ou comment la Bretagne se distingue. Avec le .bzh, c’est un total de plus de  250 millions de noms de domaine dans le monde. Dont surtout le .com pour

0 commentaire

Pas encore de commentaire.

Soyez le premier ! Commentez cet article !

Laissez un commentaire