En Bretagne, le Pavillon Bleu est-il un label vraiment utile ?

En Bretagne, le Pavillon Bleu est-il un label vraiment utile ?

Le Pavillon Bleu flottera sur vingt-huit plages de nos cinq départements bretons.

La Bretagne possède quelques 2700 kilomètres de superbes côtes maritimes, et n’affiche que vingt-huit plages labellisées Pavillon Bleu en 2020.
C’est la Loire Atlantique dans le sud du pays qui hisse le plus grand nombre de ce Pavillon Bleu, avec onze plages concernées. Dont les lacs de Saint Philibert de Grandlieu dans le sud de Nantes, et du Plessé au nord du département. Puis dans le repère 1 de la carte les communes de La Turballe, La Baule Escoublac et Pornichet. Puis Saint Nazaire, Saint Brevin les Pins et Saint Michel Chef Chef. Enfin Préfailles, Pornic et La Bernerie en Retz.

En remontant la côte …

Dans le Morbihan, Carnac, Plouhinec et Guidel.
Puis le Penn ar Bed qui arrive en seconde position avec dix plages. Parmi ces plages labellisées Pavillon Bleu 2020 figurent Clohars Carnoët, Moëlan sur Mer, Nevez et Fouesnant. En Pays Bigouden, Pouldreuzic le fief du paté Hénaff, et Plouhinec. Et dans le nord du département, Le Conquet, Saint Pol de Leon et Plougasnou.
Le département des Côtes d’Armor fera flotter cette année deux Pavillon Bleu à Plouha, Trevou Treguignec.
Enfin en Ille et Vilaine, Saint Briac sur Mer sur la côte et le lac d’Iffendic dans les terres.

pavillon-bleu-Bretagne

Carte de Bretagne des plages labellisées Pavillon Bleu 2020

C’est quoi ce Pavillon Bleu ?

Le Pavillon Bleu est un label créé par l’association Terragir pour renseigner le grand public de la qualité globale des plages et des ports dans l’Hexagone. Il est décerné un peu avant l’été en général. Car c’est la période la plus propice, juste avant la ruée des touristes vers nos 2700 kilomètres de côtes marines bretonnes.
Il y a un travail de promotion de l’association vers l’ensemble des communes littorales. Le coût de l’obtention de ce label Pavillon Bleu est compris entre 640 et 1430 euros. Il y a donc en Bretagne, et sur les cinq départements, bon nombre de plages qui méritent largement ce Pavillon Bleu. Et qui ne l’ont pas ! Parce qu’elles n’ont pas souhaité payer et répondre aux exigences du label.

Quatre grands principes prévalent à ce label.
Chaque commune candidate est auditée au regard de ces quatre principes.

L’environnement général.

On trouve ici pêle-mêle des sujets comme le planification et l’urbanisme. Puis le tourisme et l’accessibilité, la sécurité et les espaces verts. Également la qualité de l’accueil touristique. Enfin la protection et la gestion des espaces naturels et des paysages, et la gestion de l’énergie.

La sensibilisation et l’éducation du grand public aux notions d’environnement.

L’audit des communes sera attentif à l’existence d’informations à l’office de tourisme relatives aux sites, aux espèces animales et végétales protégées. Aussi à l’incitation à l’utilisation de moyens de locomotions verts. Enfin, à la mise en place d’au moins cinq actions de sensibilisation aux problèmes d’environnement et de protection de la nature.

La gestion de l’eau.

Cette gestion de l’eau est un sujet primordial dans l’obtention du Pavillon Bleu. Sous quatre aspects : l’assainissement, la gestion qualitative de l’eau, la gestion des milieux et la qualité des eaux de baignade.

La gestion des déchets.

Également essentiel sera la gestion des déchets. L’audit veillera particulièrement à évaluer la destination et le traitement appropriés des ordures ménagères de la commune et des plages. Puis la collecte des encombrants et la collecte sélective. Également la propreté du site. Enfin la fréquence d’entretien et de collecte de ces déchets sur les plages.

Plus d’informations sur www.pavillonbleu.org

Les repères sur la carte …

  • 1 : La Turballe, La Baule Escoublac et Pornichet. Puis Saint Nazaire, Saint Brevin les Pins et Saint Michel Chef Chef. Enfin Préfailles, Pornic et La Bernerie en Retz.
  • 2 : Plouhinec, Carnac.
  • 3 : Clohars Carnoët et Guidel.
  • 4 : Fouesnant, Nevez et Moëlan sur Mer.
  • 5 : Plouhinec et Pouldreuzic
  • 6 : Plougasnou, Saint Pol de Leon et Roscoff.

✅ Pour aider NHU Bretagne ✅
c’est là, sur Tipeee

Previous Naissance de l'APFB Association de Préfiguration de la Fondation de Bretagne.
Next Affaire George Floyd : La République n’est qu’un mirage

Á propos de l'Auteur

NHU Bretagne
NHU Bretagne 345 posts

NHU Bretagne, plateforme collaborative francophone de promotion d'une Bretagne qui croit de plus en plus en elle pour se forger dès maintenant un avenir meilleur. #CroirePlusEnNous #FaireNousMemes #DeciderNousMemes Les articles en anglais pour dire notre Bretagne au reste du monde sont signés NHU Brittany.

Lisez les autres articles de cet Auteur ...

Vous pourriez aussi aimer

✅ La Bretagne est-elle encore une puissance maritime ?

Puissance maritime, la Bretagne l’a été, l’est encore et le sera dans l’avenir Comment peut-il en être autrement d’un territoire naturellement positionné à l’entrée du plus important couloir maritime du

GeoBreizh, l’indispensable base de données cartographiques en Bretagne

GeoBreizh, porrastell douaroniezh ha kartennoù Breizh  (« le portail géographique et cartographique de Bretagne« ) GeoBreizh est LE portail de référence en Bretagne, et bien au-delà, dès lors qu’on parle de cartographie

Le jacobinisme français a vécu !

Le vieux jacobinisme, cette forme franco-française de repli sur soi, vit-il ses dernières heures ? Le jacobinisme se meurt … Gérard GAUTIER, tout nouveau Rédacteur dans nos colonnes, en est

Commentaires

Pas encore de commentaires ?

Vous pouvez être le premier/la première à commenter ce post.

Laissez votre réponse