✅ Dissonances, road-trip libidino-humoristique en Irlande

✅ Dissonances, road-trip libidino-humoristique en Irlande

Dissonances nous plonge dans le quotidien de Pierre Sterenn …

… quadragénaire nantais qui traîne sa carcasse entre l’usine agroalimentaire où il travaille et son bistrot de quartier. Et le moins qu’on puisse dire, c’est que la vie ne l’a pas épargné. Entre des études foireuses, un mariage raté et son travail aliénant, il aurait pu espérer destinée plus clémente.
Mais le temps était venu pour lui de passer à autre chose. Pierre Sterenn comptait profiter de ses congés annuels pour oublier la routine, changer d’air et repartir sur de nouvelles bases. Pour cela, il avait décidé de sillonner les routes d’Irlande à la manière d’un Jack Kerouac, voyager avec le strict minimum, se laisser porter par les rencontres, le vent et les étoiles. Mais si l’envie de voyager était bien là, la plupart des occupations touristiques lui semblaient futiles : les cathédrales gothiques ne l’intéressaient pas, les randonnées nature l’ennuyaient, il ne supportait pas les files d’attente au musée, il détestait bronzer à la plage et plus que tout, il demeurait insensible à la gastronomie. Non, Pierre Sterenn n’aspirait réellement qu’à une seule chose : coucher avec le plus de femmes possible.

Et c’était là l’objectif premier de son périple.

Parti de Nantes en auto-stop, notre personnage passera par Rennes et Roscoff avant de gagner les côtes irlandaises en ferry. Commence alors un parcours où chaque ville, chaque auberge, chaque bistrot seront pour lui autant d’opportunités à saisir. Et de Cork à Galway en passant par Drogheda ou Belfast, les rencontres s’avèreront nombreuses, mais pas toujours à la hauteur de ses espérances.

À travers ce road trip libidino-humoristique ….

Dissonances met en scène un antihéros qui tient tout à la fois de Bukowski et d’Al Bundy, un carnet de voyage au vitriol où se mêlent désirs, alcool et fantasmes.

Jean Petit, Brest, novembre 2020

– Les deux premiers chapitres sont accessibles en ligne : http://liseuse.harmattan.fr/978-2-343-20340-9
– Référence du livre sur le site de l’éditeur : https://www.editions-harmattan.fr/index.asp?navig=catalogue&obj=livre&no=66949

✅ Pour aider NHU Bretagne ✅
c’est là, sur Tipeee

dissonances

Dissonnances, de Jean PETIT

Previous ✅ La culture bretonne ne doit pas être un produit.
Next ✅ Premier épisode de la série Nominoë et les Rois de Bretagne

Á propos de l'Auteur

NHU Bretagne
NHU Bretagne 395 posts

NHU Bretagne, plateforme collaborative francophone de promotion d'une Bretagne qui croit de plus en plus en elle pour se forger dès maintenant un avenir meilleur. #CroirePlusEnNous #FaireNousMemes #DeciderNousMemes Les articles en anglais pour dire notre Bretagne au reste du monde sont signés NHU Brittany.

Lisez les autres articles de cet Auteur ...

Vous pourriez aussi aimer

Breizh Wash : la lessive qui prend soin de la Bretagne

Depuis deux semaines, Bretagne Prospective vous propose d’embarquer pour une formidable aventure à la rencontre de certains de ceux qui choisissent de s’identifier à cette région qui bouge. Troisième escale

Décoloniser les provinces, de Michel ONFRAY

Province, le mot est lâché ! Décoloniser les “provinces”. Tout d’abord, quelle est la signification première de ce mot “province” ? Ce mot est de formation latine, une des bases

Nantes, première ville bretonne parmi les plus accueillantes du monde.

Les villes les plus accueillantes dans le monde. Parmi les villes les plus accueillantes du monde, Nantes la bretonne. Le 31 Octobre dernier, l’ONU Organisation des Nations Unies célébrait la

Commentaires

Pas encore de commentaires ?

Vous pouvez être le premier/la première à commenter ce post.

Laissez votre réponse