Pascal JAOUEN ou la haute couture bretonne

Pascal JAOUEN ré-invente la broderie de Cornouaille

Pascal JAOUEN est brodeur en Cornouaille. Peut-être plus exactement « créateur brodeur par passion » comme il le dit lui-même. A moins que ce soit « brodeur bleu » en référence au bleu dominant du costume traditionnel du glazig (petit bleu).

Pascal JAOUEN, orfèvre en broderie

Robe Hermine de Pascal JAOUEN, brodeur en Cornouaille

Car ce styliste inclassable a su redonner ses lettres de noblesse à la belle broderie bretonne traditionnelle. En lui insufflant une nouvelle modernité, par des créations de collections originales et des défilés spectacles dignes des plus grands noms internationaux.

Pascal JAOUEN a créé l’Ecole de Broderie d’Art et vous propose des cours dans toute la Bretagne. A Nantes, Rennes, Lorient, Quimper, Vannes, Brest … et habille souvent Nolwenn LE ROY.

Car le gwenn ha du est tendance

Aujourd’hui il est opportun et tendance de s’affirmer en gwenn ha du de toutes les façons possibles. Le vestimentaire est une manière évidente de montrer aux autres qu’on est fier(e) d’être breton(ne). Et cela peut aller d’un tee shirt arborant une discrète hermine comme chez Spered. Jusqu’aux robes éclatantes dessinées par Caroline ROUX, jeune styliste cornouaillaise. On ne compte plus les entreprises qui surfent sur l’engouement des habitants de Bretagne, et aussi des étrangers qui nous visitent, à porter du Produit en Bretagne pour dire aux autres leu souci d’appartenance.

Également le rouge des bonnets.

Cela peut rappeler d’une certaine façon cette incroyable, cette extraordinaire « aventure » des Bonnets Rouges. Pas ceux de 1675 mais ceux plus récents de 2013. Où des dizaines de milliers de Bretonnes et de Bretons, si différents à bien des égards, arborent sur leur tête un bonnet rouge. Car ce bonnet rouge fut adopté par toute une population comme un signe distinctif et démonstratif d’une colère et de revendications communes à la Bretagne.
Il n’existe nulle part ailleurs dans l’Histoire de l’Europe, un tel phénomène communautaire.

Contenu texte libre de copie et de diffusion sous condition de mention de la source d’origine, soit www.nhu.bzh
Vous appréciez ce contenu, commentez en bas de cette page; et partagez cet article sur vos réseaux sociaux via ces icônes couleurs

Précédent Création en Bretagne
Suivant Base Jaune, crowdfunding breton

A propos de l'auteur

Rémy PENNEG
Rémy PENNEG 223 articles

"Essayer ou ne rien faire". Quand on aime la Bretagne corps et âme, à un moment, il faut essayer d'agir et de créer pour participer, même très modestement, à son rayonnement et à son avenir. Avec l'aide avisée d'une poignée de volontaires, nous créons NHU Bretagne.

D'autres articles qui devraient également vous intéresser

Pikoù panez et le gène celtique.

Qui a des pikoù panez ? Les pikoù panez (en français : points de panais, le légume) sont des taches de rousseur ou éphélides. De petites taches sans relief et

Un million de migrants aux portes de la Bretagne

De nos Correspondants Erwann LE COZ à Fougères et Gaëlle YAOUANK à Nantes : des migrants arrivent en masse ! Selon des indiscrétions obtenues de source sûre par nos deux correspondants,

L’Association Athlétique Gaélique (GAA) doit en finir avec le pillage des joueurs bretons.

Jeux mondiaux des sports gaéliques 2019, du 28 juillet au 1er août. Imaginez la fureur si l’Angleterre avait pu débaucher Gareth Bale, Aaron Ramsey et un nombre incalculable de joueurs

0 commentaire

Pas encore de commentaire.

Soyez le premier ! Commentez cet article !

Laissez un commentaire