✅ Bertrand Affilé, et ses propos brittophobes d’une rare violence

✅ Bertrand Affilé, et ses propos brittophobes d’une rare violence

Bertrand Affilé.

Le socialiste Bertrand Affilé est le maire de Sant Ervlan/Saint Herblain, en Loire Atlantique dans le sud de la Bretagne.
Lors du dernier conseil municipal public du 21 décembre, il a tenu des propos brittophobes et discriminatoires sans précédent.
Voici la transcription de ces propos d’une rare violence à l’encontre de Radio Naoned. Radio Naoned est une radio associative émettant en brezhoneg/breton sur une grande partie du département breton de Loire Atlantique.

Bertrand Affilé, on vous laisse la parole :

 » … Toutes les associations qui viendront, et je serai tenté de vous dire : si en plus elles ont le mauvais goût de s’appeler Kerne Naoned, et de venir s’installer à Saint Herblain … Cela nous fait déjà une bonne raison de ne pas leur filer une tune.
Deuxièmement …
Si je ne me trompe pas, ces gens, ces braves gens, ne parlent qu’en breton dans leur micro. On est bien d’accord ?

Donc elle n’est pas accessible à tous …

Certains pourraient même la taxer de communautariste. Ce n’est pas mon cas, mais c’est quand même un peu étroit comme marché, comme segment d’audimat.
On pourrait rajouter que jamais on ne nous a sollicité avant de venir s’installer. Ils sont venus poser les valises, et après, ils nous on dit « salut on est là ».
Mais s’ils nous avaient demandé avant, on leur aurait dit « Restez à Naoned, on a pas besoin de vous »
Et enfin, je vous signale quand même que nous n’avons pas discriminé cette association dans le cadre des subventions Covid.

Pourquoi ?

Parce que nous avons considéré que même si on ne partageait pas forcément le même projet associatif d’une radio exclusivement bretonne, en langue bretonne, c’était une association qui avant besoin du même coup de main que les autres associations, et c’est pour cela que nous l’avons fait, à ce titre, sur le fond de soutien, pour la vie associative.
Mais cela ne veut pas dire que les élus, en tous cas ceux qui sont majoritaires ici, partagent le fait qu’à un moment, une radio associative qui ne porte pas le nom de la commune, qui vient s’installer sans nous demander si on est intéressé, et qui maintenant nous présente la facture …
Et bien, je suis désolé, mais ce n’est pas des façons de faire. Cela ressemble à un braquage.
Alors on connaît le braquage à l’anglaise, ça c’est le braquage à la bretonne.
Si c’est comme cela que ça fonctionne, je suis désolé, mais on ne peut pas travailler comme ça ... »

 

Bertrand Affilé

Bertrand Affilé lors de sa charge contre Radio Naoned en conseil municipal le 21 décembre 2020 à Sant Ervlan/Saint Herblain, commune de Loire Atlantique, sud Bretagne

 

Pourtant Bertrand Affilé tenait des propos d’une toute autre nature à Bretagne Réunie le 21 Février 2020.

Dont cet extrait de l’article de Maelig T.

« Bertrand Affilé nous a confirmé qu’il était très attaché aux principes démocratiques.
Pour mémoire, suite au refus du Conseil départemental de Loire-Atlantique d’organiser une consultation sur la réunification de la Bretagne conformément à la pétition de Bretagne Réunie Bertrand Affilé avait émis un vœu en 2019 avec son conseil municipal pour que l’État organise un référendum décisionnaire sur la question de la réunification.

Puis Bertrand Affilé nous a annoncé qu’il proposera à son conseil …

… S’il est élu, l’organisation d’une consultation des électeurs sur l’ensemble de la commune.
Par ailleurs, Bertrand Affilé a réaffirmé ses efforts et réalisations concernant l’identité de la ville de Saint Herblain, drapeau breton sur les bâtiments administratifs, signature de la Charte Ya d’ar brezhoneg, ouverture du centre culturel Yezhoù ha Sevenadur.
Les prochaines étapes déjà décidées seront la mise en place de formation en langue bretonne pour les ATSEM des écoles bilingues de la ville, d’accueillir de nouveau le festival Celtomania … »

Alors que s’est-il passé ce 21 décembre pour que le même Bertrand Affilé dérappe à ce point et tienne des propos aussi outranciers ?
Il est vrai que les propos tenus en février à Bretagne Réunie étaient avant les élections municipales, et ceux-ci après. Doit-ou y voir un début d’explication ? Lui fallait-il donner quelques gages aux électeurs « communautaristes » ?

Contradictions

Enfin, notons que deux autres radios associatives, Jet FM et AlterNantes, émettent également de Sant Ervlan sans que le nom de la ville y soit associé.
Les locaux de Radio Naoned sont situés au Centre Culturel Yezhoù ha Sevenadur (Langues et Culture dans cette langue communautariste que serait le brezhoneg:)

Bertrand Affilé aime beaucoup cette citation : « La difficulté n’est pas de comprendre les idées nouvelles, mais d’échapper aux idées anciennes » John Maynard Keynes.
Et il affirmait récemment que « le nouveau logo sera celui d’une ville qui vit avec son temps« .
Oups, la cohérence n’est pas au rendez-vous …

 

✅ Pour aider NHU Bretagne ✅
c’est là, sur Tipeee

 

Alors c’est quoi la brittophobie ?

La brittophobie existe t-elle, et comment la définir ?

Previous ✅ La Bretagne en 4 chiffres : superficie, population, PIB et longueur de côtes
Next ✅ Souhaiter ses voeux en breton est de plus en plus normal

Á propos de l'Auteur

Rémy PENNEG
Rémy PENNEG 338 posts

"Essayer ou ne rien faire". Quand on aime la Bretagne corps et âme, à un moment, il faut essayer d'agir et de créer pour participer, même très modestement, à son rayonnement et à son avenir. Avec l'aide avisée d'une poignée de volontaires, nous créons NHU Bretagne.

Lisez les autres articles de cet Auteur ...

Vous pourriez aussi aimer

✅ Le français aurait-il pu devenir une langue régionale ?

La réponse est oui, bien sûr, et il aurait suffi de peu de choses pour cela. C’est sous la forme du conte que j’ai choisi d’écrire cette infolettre cette semaine,

Nouveau tourisme : évadez-vous dans les pays celtiques.

Les pays celtiques, vos nouvelles destinations de l’après … Les pays celtiques, vous connaissez ? La crise du coronavirus Covid19 que nous traversons met en évidence des habitudes que nous

NHU Bretagne, un nouveau média, le vôtre et c’est vous qui l’écrivez.

Vous ne connaissez pas encore NHU Bretagne ? NHU est l’acronyme de Ni Hon-Unan expression en breton pour dire Nous-Mêmes en français. Ce média, c’est vous qui l’écrivez ! Ce

1 Comment

  1. Demat,

    Il faut savoir que ce dernier vient dans sa grande mesquinerie d’octroyer une subvention à l’ofiz publik ar brezhoneg de 1000€… Breizh washing vous dites ?

    Sachant qu’il y a environ 40 petit herblinois scolarisés à Naoned et que l’ouverture de diwan sant- Ervlan à été le prétexte pour arrêter de verser les subventions/ forfait scolaire a l’école de Nantes….. Donc au bas mot une économie de 20000€ pour la municipalité.

    Le double discours de cette boule de gras est caractéristique du parti auquel il appartient… PS=Bretagne trahis.

    Sachez également que ce dernier n’a eu aucun soutient de la part des associations bretonnes présentes sur sa commune lors des dernières élections, contrairement aux deux autres listes en courses… Donc il est fort possible, qu’il renvoit la balle suite à cet événement.

    Lorsque nous avons créé diwan sant- Ervlan, nous sommes allées rencontrer les élus en charge de ces dossiers ( éducation…) Et nous n’avons jamais reçu de soutien de leurs parts pour trouver des locaux… Et déjà on sentait le double discours ( oui allez y mais ne compter pas sur nous, et si on peut faire des économies en arrêtant de verser les aides à Naoned dans le futur se serai super….)ils n’ont pas mis longtemps à passer aux Actes…

    De plus, il faut savoir que la création de yezhou ha sevenadur à été très profitables a St Herblain car ils ont Vendus d’ancien locaux amiantés (école de l’angevinniere) a Nantes Métropole qui a fait un bail emphytéotique à yezhou ha sevenadur. Bien sûr charge à yezhou de faire les travaux de remise aux normes pour être autorisé à ouvrir (ERP).

    Ainsi, la ville de Saint Herblain a touché un petit Pactole de la part de la métropole avec la création de yezhou ha sevenadur sans jamais bien sûr souhaiter ou accompagner sa création/ son déménagement mais politiquement, Affilié n’hésite pas à dire que c’est une volonté de sa part et que le succès de ce centre culturel serai du uniquement a sa volonté….

    Pour en revenir à radio Naoned, sa réaction est celle d’un enfant avec des arguments de cours de récréation… Pathétique pour le premier magistrat d’une ville de 44000 habitants.

Laissez votre réponse