✅ L’après Cueff – Lettre ouverte du collectif Breizh Storming 29

✅ L’après Cueff – Lettre ouverte du collectif Breizh Storming 29

Breizh Storming en Finistère …

Nous, ex-candidats et ex-sympathisants de la liste citoyenne du Finistère Bretagne ma Vie, candidate aux élections régionales, avons pris acte de la décision de Daniel Cueff de rejoindre Loig Chesnais-Girard, représentant le Parti Socialiste pour le second tour des élections. Cette alliance inattendue, en totale contradiction avec nos valeurs et nos engagements, est le choix personnel d’un seul homme, notre tête de liste. Il a créé un violent séisme au sein de notre collectif.

La campagne de Bretagne ma Vie avait fondé toute son action sur son indépendance, son existence hors-partis ainsi que son engagement de non ralliement à un quelconque parti politique au second tour. C’était l’ADN de notre mouvement, son identité, sa force, son énergie, la volonté de chacun et chacune d’entre nous. Aujourd’hui, nous partageons l’incompréhension, la tristesse, la colère et l’amertume d’un très grand nombre de soutiens et d’électeurs. Ces derniers ont fait confiance à Bretagne ma Vie.

Aujourd’hui, tout comme nous, ils se sentent trahis, à juste titre.

La négociation Cueff-Chesnais-Girard-Le Drian s’est déroulée le matin du 21 juin en petit comité. Dans le respect des engagements pris et des valeurs de notre campagne citoyenne, la tête de liste de Bretagne ma Vie aurait dû consulter l’ensemble de ses colistiers et tenir compte de leur avis. Rien de tout ceci n’a été fait. L’esprit ainsi que la gouvernance démocratique de notre mouvement citoyen ont été anéantis en quelques heures !

Sans doute la jeunesse de notre mouvement citoyen, notre méconnaissance des petits arrangements entre politiciens de la vieille école ajoutées à une certaine naïveté ont eu raison de nous.

Daniel Cueff a signé cette alliance avec le Parti Socialiste, contre notre gré, avec comme promesse de reprendre les points importants de notre programme : un plan maritime renforcé, le plan Marshall pour les langues de Bretagne, le plan de refus de la misère, un plan alimentaire bio, la sortie des pesticides, la chambre citoyenne régionale.

Nous sommes aujourd’hui plus que dubitatifs sur la réelle volonté de l’équipe de Loïg Chesnais-Girard de tout mettre en œuvre pour tenir cette promesse !

Six ans d’inaction dans ces six domaines en sont la preuve.
Va-t-il nous falloir encore attendre six autres années ? La Bretagne a besoin d’un vrai changement démocratique ! Tant que les postes de pouvoir seront confiés aux éternelles mêmes équipes de politiciens professionnels, ce changement n’aura pas lieu.

Ce projet collectif nous l’avons bâti ensemble et c’est ensemble que nous avons fait campagne pour Bretagne ma Vie. Ce nom est désormais terni par la décision déroutante de sa seule tête de liste.
Nous décidons donc de nous retirer de ce mouvement pour repartir sur de nouvelles bases.

Forts de la dynamique de notre collectif citoyen engagé, écologique, coopératif et hors-partis et conscients de la demande croissante pour une nouvelle politique, nous proposons aujourd’hui une alternative à la politique classique, pour une Bretagne :

  • Exemplaire dans sa transition écologique effective et fédératrice,
  • Porteuse d’un développement économique durable, diversifié et délocalisé
  • Ouverte sur les océans, l’Europe et le monde,
  • Impliquée auprès de sa jeunesse et de celles et ceux en difficulté
  • Fière de son patrimoine culturel et de ses langues

Nous travaillons actuellement à la création d’un réseau de réflexion et d’action qui prendra la forme d’une association loi 1901.

Laboratoire d’idées, promoteur et accompagnateur d’actions nouvelles, cette association indépendante de tout parti et leader politique nous permettra de porter nos convictions avec sérieux et enthousiasme, tout en veillant et alertant si nécessaire sur les actions menées par la collectivité régionale de Bretagne.

Nous espérons que nombreux seront celles et ceux des autres départements bretons qui, sensibles à cette initiative, nous rejoindront pour faire battre le cœur de ce projet…

Les graines que nous avons semées germeront.
Cela va dans le sens de l’histoire !
A galon !

Les premiers signataires pour le Finistère.

François ARBELLOT, Emmanuel BEJARANO, Loïc BREMAUD, Jean-Pierre COÏC, Agnès DE LA PORTE DES VAUX, Elisabeth FAVÉ, Elisabeth JANVIER, Anna JAOUEN, Jean-Pol KERJEAN, Valérie LAZENNEC, Sonia LE CORRE, Bénédicte LE GUEVEL, Claude MARZIN, Guy MORDRET, Anne QUÉMÉRÉ, Jérôme SAWTSCHUK …

 

✅ Depuis quand Cueff savait qu’il rejoindrait Chesnais-Girard ?

Previous ✅ Linguistic apartheid on the 2021 Tour in Brittany
Next ✅ Euro 2021 : et pourquoi pas la Bretagne ?

Á propos de l'Auteur

NHU Bretagne
NHU Bretagne 413 posts

NHU Bretagne, plateforme collaborative francophone de promotion d'une Bretagne qui croit de plus en plus en elle pour se forger dès maintenant un avenir meilleur. #CroirePlusEnNous #FaireNousMemes #DeciderNousMemes Les articles en anglais pour dire notre Bretagne au reste du monde sont signés NHU Brittany.

Lisez les autres articles de cet Auteur ...

Vous pourriez aussi aimer

✅ Néonicotinoïdes en Bretagne : votre député a voté pour ou contre ?

Loi sur les néonicotinoides en Bretagne. Le projet de loi ré-autorise jusqu’en 2023 l’usage des insecticides néonicotinoïdes pour les seules cultures de la betterave sucrière, menacées par le virus de

Vente d’alcools interdite en Morbihan : “inefficace et méprisante”.

Vente d’alcools interdite : « inefficace et méprisante » Vente d’alcools interdite depuis ce vendredi 17 Avril. Un arrêté préfectoral interdit la vente d’alcools (catégories 4 et 5) dans les

✅ Corse, Bretagne : le scénario catalan

Le scénario catalan en Corse ? La fin d’année politique est mouvementée en Corse. Depuis la victoire historique des nationalistes en 2015, l’État français ne laisse pas le choix démocratique

Commentaires

Pas encore de commentaires ?

Vous pouvez être le premier/la première à commenter ce post.

Laissez votre réponse