La Croatie préside l’Union Européenne pour les six prochains mois.

La Croatie préside l’Union Européenne pour les six prochains mois.

La Croatie est ce « petit » pays méditerranéen issu de l’explosion de l’ancienne Yougoslavie*.

La Croatie eut une histoire mouvementée, entre Venise, l’empire austro-hongrois et la tutelle soviétique.
Cet état intégré à l’Union Européenne en 2013 est indépendant depuis 1991. Il est le vingt-huitième état de l’Europe a intégrer l’Union Européenne. La monnaie n’est pas l’euro mais la kuna.
L’état qui prend la présidence de l’Union Européenne pour ce premier semestre 2020 a une population de 4,1 millions habitants. C’est à dire plus modeste que la Bretagne qui a une population de plus de 4,8 millions habitants. Déjà en 2017, ce fut l’Estonie, un incroyable pays de seulement 1,3 million d’habitants qui avait présidé l’Union Européenne durant un trimestre.

Prendre la présidence de l’Union Européenne a seulement 29 ans, est-ce bien raisonnable ?

Le règlement au sein des pays de l’Union Européenne est que chaque pays membre prend la présidence à tour de rôle pour six mois.
Alors, que ce soit Malte avec son à peine demi million d’habitants ou l’Allemagne avec ses quelques 81 millions d’habitants, la règle est la même. Et personne ne viendrait à dire que les « petits » pays de l’Union Européenne sont trop « petits » pour avoir cette responsabilité. Même si elle n’est que semestrielle.
Devenir un état au sein du continent européen, ou ailleurs, n’est pas une question de taille.
Ce n’est qu’une question de volonté et d’organisation.

Tourisme surtout …

Zagreb la capitale croate a une population équivalente à celle de la plus grande ville de Bretagne. En effet, la métropole de Nantes compte aussi environ 650 000 habitants.
Le PIB Produit Intérieur Brut de la Croatie est de 49 milliards d’euros. Contre 120 milliards d’euros pour la Bretagne.
En fait c’est surtout le tourisme qui est la plus grande richesse de la Croatie.

*Pour ceux qui n’ont pas connu la Yougoslavie, il s’agissait d’un ensemble artificiel composé par la force, de peuples différents.

Lire aussi :

Prendre la présidence de l’Union Européenne a seulement 26 ans !

Eh oui, la Bretagne est aussi grande que Taïwan

Previous Les start-up bretonnes en force au CES2020 de Las Vegas
Next L'Australie brûle : un Breton installé là-bas nous met en garde !

Á propos de l'Auteur

Rémy PENNEG
Rémy PENNEG 303 posts

"Essayer ou ne rien faire". Quand on aime la Bretagne corps et âme, à un moment, il faut essayer d'agir et de créer pour participer, même très modestement, à son rayonnement et à son avenir. Avec l'aide avisée d'une poignée de volontaires, nous créons NHU Bretagne.

Lisez les autres articles de cet Auteur ...

Vous pourriez aussi aimer

Le coquelicot et le bleuet à nouveau dans les champs bretons.

Promotion de la flore sauvage des champs de Bretagne Les plantes des champs, appelées plantes messicoles réapparaissent dans les champs de Bretagne depuis quelques années. En fait les plantes messicoles

Pierre Olivier MALHERBE, un globe trotteur breton au XVIe siècle

Pierre Olivier MALHERBE vient tout juste d’avoir douze ans quand il quitte en compagnie de son oncle, Vitré (35) pour se rendre à Saint Malo. Ce voyage court mais  dangereux –

Lovespoon ou cuillère d’amour. Nordique, celtique et bretonne.

Les plus anciennes cuillères d’amour ou cuillères de mariage remontent au XVIIe siècle en Europe. Cette tradition fut et est surtout vivace chez nos cousins gallois. Mais les lovespoons furent

Commentaires

Pas encore de commentaires ?

Vous pouvez être le premier/la première à commenter ce post.

Laissez votre réponse