Soutenons l’action salutaire de Daniel CUEFF, Maire de Langouët en Bretagne

Soutenons l’action salutaire de Daniel CUEFF, Maire de Langouët en Bretagne

Qui est Daniel CUEFF ?

Si tant est que certain(e)s d’entre vous ne le savent pas encore 🙂
Daniel CUEFF est le Maire de Langouët/Langoed, petite commune de quelques six cent habitants en Ille et Vilaine en Bretagne. Depuis Juin 1999, Daniel CUEFF gère avec passion cette commune bretonne.
Et fait la une de nombreux médias depuis quelques mois.

Daniel CUEFF et Langouët, la commune pilote en Bretagne … et pas seulement !

Depuis 2003, la commune a décidé de se passer des énergies fossiles. Plusieurs programme de reconquête environnementale sont mis en oeuvre avec détermination depuis cette année-là. D’abord ce fut la mise en place d’une alimentation 100% bio et la plus possible en circuit-court de la cantine de l’école communale. Puis celui de l’autosuffisance énergétique, avec l’installation de panneaux solaires dès 2014. Également en 2017 un programme d’habitat social 100% circulaire financé par un prêt communautaire souscrit auprès d’une quarantaine d’investisseurs. L’objectif de ce dernier programme est d’installer un centre de permaculture sur la commune de Langouët.

Enfin, le 11 Mai 2019, Daniel CUEFF et le conseil municipal de Langouët prennent un arrêté interdisant l’usage de tous produits phytosanitaires à une distance inférieure à cent cinquante mètres de chaque parcelle cadastrale de la commune sur laquelle se trouve une habitation ou un bâtiment à usage professionnel.

L’arrêté qui dérange.

Ce dernier arrêté est une première en Bretagne. Ainsi que bien au-delà.
Cela veut dire, très concrètement, que des Agriculteurs se voient interdire la dispersion de produits chimiques dits « phytosanitaires ». Selon sa définition même, un produit « phytosanitaire » prend soin de la santé des plantes. Mais tous ces produits, très majoritairement issus de l’industrie chimique, sont en fait de véritables poisons. On y trouve pêle-mêle des herbicides, désherbants, insecticides, fongicides, antigerminatifs et autres phytocides dont le trop fameux glyphosate
Daniel CUEFF, Maire responsable et soucieux avant tout de la santé des Citoyen(ne)s de la commune qui l’a élu démocratiquement, après consultations de la population de Langouët, prend donc cet arrêté. Arrêté qui dérange, et c’est compréhensible, des Agriculteurs. Donc ces derniers font jouer leurs relations et la sentence tombe.

La Préfète d’Ille et Vilaine assigne Daniel CUEFF au tribunal.

Michèle KIRRY, aussi préfète de la Région Bretagne administrative, nommée par l’état central, convoque l’élu au tribunal administratif, espérant interdire cet arrêté. En effet, laisser passer ce premier arrêté communal interdisant l’usage de pesticides auprès des habitations et des écoles, pourrait faire tâche d’huile en Bretagne, et au-delà. Et cela le pouvoir central veut l’éviter à tout prix. Quitte à déférer en justice un élu du peuple soucieux de santé publique et du respect de notre environnement.
Daniel CUEFF se rendra au tribunal administratif de Rennes/Roazhon ce 22 Août.
Mobilisons nous pour aider Daniel CUEFF !

#CroirePlusEnNous
#JeSuisBreizhponsable

Previous Y a t-il une politique culturelle et linguistique à Lorient/An Oriant ?
Next Mer Celtique, la mer cachée

Á propos de l'Auteur

Rémy PENNEG
Rémy PENNEG 315 posts

"Essayer ou ne rien faire". Quand on aime la Bretagne corps et âme, à un moment, il faut essayer d'agir et de créer pour participer, même très modestement, à son rayonnement et à son avenir. Avec l'aide avisée d'une poignée de volontaires, nous créons NHU Bretagne.

Lisez les autres articles de cet Auteur ...

Vous pourriez aussi aimer

Catéchisme républicain, vu de Bretagne par une Bretonne

Catéchisme républicain Chère Bretonne, Cher Breton, Tu ne dois parler ni breton ni gallo. La France ne veut pas. Tu dois ignorer l’Histoire de ton pays, tu dois oublier ta

La 7e puissance économique du monde n’a plus peur du tildé !

Lorsque cet article fut écrit initialement, c’était début Juillet dernier. Son titre original était alors : « La 5e puissance économique du monde a peur d’un tildé« . Nous voilà quatre mois

En Bretagne, l’aubépine ou l’Arbre de Mai.

Le printemps est précoce en Bretagne. L’aubépine – Crataegus monogyna – peut y fleurir en Avril. Toutefois c’est en Mai qu’elle se pare traditionnellement de ces délicates fleurs qui embaument

Commentaires

Pas encore de commentaires ?

Vous pouvez être le premier/la première à commenter ce post.

Laissez votre réponse