« Nous sommes en train de nous habituer à l’intolérable. »

« Nous sommes en train de nous habituer à l’intolérable. »

Vingt députés bretons viennent de publier une tribune intitulée : « Nous sommes en train de nous habituer à l’intolérable« 

Nous reprenons leurs propos et les adaptons librement.
Nous ne serons ni veules, ni lâches et ne vous insulterons pas. Et vous avez parfaitement raison, Florian BACHELIER « cet ensauvagement des contrats de libre-échange et du monde ne peut produire que le pire, et pourtant certains votent pour ».
Vous avez encore raison : « Nous ne laisserons pas se développer la mort dans notre société (…) Il ne sera jamais toléré que ces produits importés se substituent à ceux de notre agriculture bretonne et portent atteinte à notre santé et à notre environnement ».
« Plutôt que de détruire notre santé, il vous faut être capable de définir les réels besoins de la population » … Vous savez, ceux qui vous ont temporairement installée là où vous êtes !!

Contrats financiers de libre-échange.

Que ce soit le CETA ou le MERCOSUR, ces accord dits de libre-échange sont d’une violence extrême. Sans concertation avec les principaux intéressés, c’est à dire les Citoyens Consommateurs, vous faites entrer en Union Européenne, donc en Bretagne, des centaines de milliers de tonnes de produits alimentaires ne respectant pas les normes que vous-mêmes, avez organisées.
Vous le savez pertinemment mais malgré tout, vous nous détruisez en lobby et conscience.
Sans aucune commune mesure avec quelques tags et portes murées, vous allez tuer des milliers de personnes. Vous allez murer pour toujours de nombreuses exploitations agricoles bretonnes. Ces produits malsains vont entraîner des destructions de notre santé publique. Également des destructions d’exploitations agricoles et d’entreprises agro-alimentaires en Bretagne. Et bien au-delà. Des Agriculteurs se suicideront … encore. L’agriculture bretonne est fragile et vous la condamnez à mort. Nos Agriculteurs de Bretagne l’ont parfaitement compris et ils réagissent. Afin de sauver leurs entreprises, leurs familles, leur avenir … et celui de la Bretagne toute entière.

En effet, « Nous sommes en train de nous habituer à l’intolérable ».

Et les Citoyen(ne)s breton(ne)s que nous sommes doivent impérativement, et rapidement, s’organiser pour ne pas subir vos décisions mortifères.
Vos votes scélérats sont de basses trahisons. Personne ne peut impunément trahir et porter atteinte à notre santé publique sans quelques dommages collatéraux. Vous condamnez les générations futures à s’intoxiquer gravement. Nous avons la responsabilité de ne pas nous habituer à l’intolérable que vous nous infligez avec violence.

Mesdames et Messieurs les députés signataires de cette tribune « Nous sommes en train de nous habituer à l’intolérable », si vous trouvez que mes propos sont excessifs … relisez les votres !
Vous êtes députés en Bretagne mais vos ordres de votes viennent de vos sièges sociaux, tous Parisiens. Et vos directions n’ont aucune réelle considération pour un meilleur avenir de l’agriculture bretonne et des intérêts de la Bretagne.

#CroirePlusEnNous
#JeSuisAutonome

Previous Gavé(e) de gavotte ? Jamais !
Next Lutte bretonne : Fêtes des lutteurs de Sant Kadou en Gouesnac'h

Á propos de l'Auteur

Rémy PENNEG
Rémy PENNEG 315 posts

"Essayer ou ne rien faire". Quand on aime la Bretagne corps et âme, à un moment, il faut essayer d'agir et de créer pour participer, même très modestement, à son rayonnement et à son avenir. Avec l'aide avisée d'une poignée de volontaires, nous créons NHU Bretagne.

Lisez les autres articles de cet Auteur ...

Vous pourriez aussi aimer

VigiBretagne/EvezhBreizh n°29 : lettre d’informations Janvier 2020.

Et VigiBretagne/EvezhBreizh n°29 : les premières nouvelles de 2020 … VigiBretagne/EvezhBreizh n°29. Merci pour vos alertes, continuez ainsi en 2020 et peut-être au-delà, jusqu’à la réunification administrative de notre Bretagne

Réchauffement climatique : et s’il s’agissait de désinformation ?

Le réchauffement climatique aurait-il bon dos pour supporter une vaste opération de désinformation ? Voici les cinq critères qui permettent d’identifier une vaste opération de désinformation. Critère n°1 : Unanimité

#CroirePlusEnNous, # de l’espoir et du dynamisme, en Bretagne et ailleurs …

Nous avons reçu ces derniers temps plusieurs remarques su sujet d’un hashtag que nous utilisons souvent en fin de certains articles. Également sur nos réseaux sociaux. #CroirePlusEnNous #CroirePlusEnNous. Pour que

1 Comment

  1. M. E. K.
    août 01, 10:02 Reply

    Ce que je trouve intolérable, moi, c’est leur silence, à tous ces députés, et ce depuis des mois:
    – Silence, face à la répression policière d’une brutalité inédite qui a crevé des yeux, fracassé des crânes, défiguré à vie des visages, mutilé des gens ordinaires, tué une dame innocente, Zineb, fiché des blessés dans les hôpitaux, mis à genoux des lycéens avec les mains sur la tête face à un mur pour les humilier,…
    – Silence devant une charge policière le soir de la fête de la musique à Nantes mettant en danger des jeunes venus s’amuser en toute convivialité.
    – Silence face aussi à une justice expéditive à deux vitesse ayant perdu toute indépendance.
    – Silence, au final, face à une dérive totalitaire indigne d’un pays qui se dit être le pays des droits de l’Homme.
    Alors les députés LREM, vous qui n’avez eu aucun mot, aucune pensée, pour Zineb ou pour Steve, mais jouez les effarouchés devant une porte murée ou une vitre fendue (actes que je ne valide pas) , ayez un peu de décence et faites bien attention à ce que votre indignation ne soit pas mal placée.

Laissez votre réponse