✅ Assemblée de Bretagne et réunification, par Jean Michel LE BOULANGER

✅ Assemblée de Bretagne et réunification, par Jean Michel LE BOULANGER

Assemblée de Bretagne et réunification.

Ne pouvant participer à la journée de réflexion organisée par le Breizh Civic Lab et A la bretonne ! dimanche 11 octobre, à Nantes, je rappelle ici quelques éléments concernant la Région Bretagne.
1 – Le Conseil régional de Bretagne a voté à de nombreuses reprises et à l’unanimité des vœux appelant à la création d’une Région Bretagne à 5 départements. Dans le cadre d’une refonte de l’organisation régionale de l’ouest français.
2 – Le Président du Conseil régional de Bretagne, Loïg Chesnais-Girard, a missionné un groupe de travail trans-partisan que je présidais avec Isabelle Le Bal. Afin d’identifier les actions pouvant d’ores-et-déjà être menées. Associant les acteurs économiques, sociaux, culturels, de Loire-Atlantique à la Bretagne administrative. Dans une logique de réunification par les faits précédant et préparant la réunification institutionnelle… Un rapport détaillé a été remis au Président Chesnais-Girard et a été présenté lors d’une session du Conseil régional. Ce rapport vaut engagement.

Également …

3 – L’actuel Conseil régional, convaincu que la question des périmètres des collectivités est une question essentiellement démocratique, appelle de ses vœux l’organisation d’une consultation populaire en Loire-Atlantique. 105 000 signataires de la pétition organisée par Bretagne Réunie ont demandé que ce débat ait lieu. Ils doivent être entendus.
4 – Le Conseil régional a provisionné 100 000 euros pouvant être mobilisés pour participer à l’organisation, le moment venu, d’une consultation populaire en Bretagne administrative.
5 – Le Conseil régional de Bretagne est évidemment prêt à participer à toute étude visant à nourrir la réflexion sur cette question. Il faut qu’un grand débat soit mené sur cette question. Et il n’y a pas de débat sans analyses tangibles…

 

assemblée de Bretagne

D’abord la réunification de la Bretagne, puis l’Assemblée de Bretagne

 

Par ailleurs, et à titre personnel …

Je suis persuadé que cette question du périmètre de la collectivité bretonne est liée à son évolution institutionnelle. L’avenir passe par une refonte globale de l’organisation territoriale de la Bretagne : fin des Conseils départementaux, fin du Conseil régional, création d’une Collectivité unique contractualisant avec toutes les intercos pour une efficace organisation des politiques de proximité.
Cette évolution me semble une condition du renouveau démocratique en Bretagne.
J’espère vivement que lors des élections départementales et des élections régionales des 14 et 21 mars 2021 cette question sera à l’ordre du jour.

Avec engagement des principales listes en présence dans les 5 départements – comme en Région

  • De déléguer un(e) élu(e) chargé(e) de la création de cette Collectivité unique de Bretagne.
  • Également se participer à une commission mixte Région – Départements préparant la nouvelle organisation territoriale des politiques publiques.
  • De respecter un calendrier commun permettant à cette commission mixte de proposer au gouvernement une refonte des collectivités de Bretagne avant l’échéance électorale de 2026
  • D’organiser les élections de 2026 sur la base d’une Collectivité unique de Bretagne, pouvant être appelée Assemblée de Bretagne.
    Une Assemblée de Bretagne, forte des 5 départements, dotée de réels pouvoirs et des moyens nécessaires à la conduite de son action (ce qui nous ramène à la question de la si nécessaire décentralisation de la France et de la non moins nécessaire différenciation…) est un bel enjeu pour les prochaines années. L’efficacité des politiques publiques mérite cette profonde réforme.

 

✅ Pour aider NHU Bretagne ✅
c’est là, sur Tipeee

Lire également …

Préconisations de la Région Bretagne administrative en vue d’une réunification.

✅ La réunification administrative de la Bretagne : à Nantes ce 11 Octobre.

Les partis politiques français courtisent la Réunification de la Bretagne

Des printemps en Bretagne, premier roman de Jean Michel Le Boulanger

Previous ✅ Telgruc sur Mer : une victoire pour la langue bretonne et après ?
Next ✅ Plaque d'immatriculation en Alsace : Rot un Wiss.

Á propos de l'Auteur

Jean Michel LE BOULANGER
Jean Michel LE BOULANGER 7 posts

Né en 1956 de Parents trégorrois. Docteur es-lettres et militant associatif. Président des Fêtes Maritimes de Douarnenez de 2000 à 2010. Puis Conseiller régional, et 1er Vice Président du Conseil régional Bretagne, en charge de la Culture et de la démocratie régionale, depuis Juin 2017. Également Auteur : Étre Breton ? Manifeste pour une France de la diversité,

Lisez les autres articles de cet Auteur ...

Vous pourriez aussi aimer

En Bretagne et en Europe, l’opération « Un mois sans supermarché ».

Vivre un mois sans supermarché. L’association suisse En vert et contre tout organise depuis 2017 un mois sans supermarché. C’est le mois de Février qui a été élu ce mois

La 7e puissance économique du monde n’a plus peur du tildé !

Lorsque cet article fut écrit initialement, c’était début Juillet dernier. Son titre original était alors : « La 5e puissance économique du monde a peur d’un tildé« . Nous voilà quatre mois

✅ La réunification administrative de la Bretagne : à Nantes ce 11 Octobre.

La réunification administrative de la Bretagne est une question éminemment démocratique … Puisqu’elle interroge le droit que les citoyen.ne.s peuvent avoir de définir eux-mêmes leurs territoires de vie, dans un

Commentaires

Pas encore de commentaires ?

Vous pouvez être le premier/la première à commenter ce post.

Laissez votre réponse