Bretagne, Progressistes bretons jacobins… ou girondins ?

Bretagne, Progressistes bretons jacobins… ou girondins ?

Progressistes de Bretagne / Breizh Lab.

L’annonce du lancement d’un mouvement, pour faire des propositions novatrices pour la Bretagne, faite par le ministre des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian ne peut manquer de retenir l’attention. Surtout lorsque l’on rappelle que depuis des années l’on appelle soi-même, les militants Bretons à fédérer leurs énergies. tout en dépassant les clivages et en oubliant la sauvegarde de petits intérêts personnels pour défendre la Bretagne contre les attaques du pouvoir parisien.
Pourtant, indiquer que la démarche est de faire renaître de ses cendres le Celib … près de 60 ans plus tard peut apparaître, au minimum, surprenant.
Surtout lorsque l’on sait que l’objectif de Monsieur Martray qui en a été l’un des initiateurs et, l’un des pères de la décentralisation, marquait sa volonté de lutter contre le jacobinisme centralisateur.

Or il est admis que le jacobinisme est antinomique avec la Démocratie.

Monsieur Macron, avait donné beaucoup d’espoirs, non suivi de concrétisation, aux citoyens de toutes les Régions, en annonçant lors du Congrès de Versailles en juillet dernier, la tenue d’une «Conférence des Territoires». Afin de conclure… «de vrais pactes girondins
En août 2011 Monsieur Pierrick Massiot, vice-président du Conseil régional de Bretagne déclarait.
« A partir de 2013, l’ensemble des régions métropolitaines apportera chaque année à l’Ile de France une partie des ressources remplaçant la taxe professionnelle (la CVAE). Ainsi en 2020, selon le niveau de croissance, l’apport supplémentaire se situera entre 128 millions et 354 millions d’euros au minimum chaque année ». Souligne l’élu, qui dénonce « une nouvelle définition de la solidarité qui consiste à prélever sur les plus fragiles ».

Pour la région Bretagne, le manque à gagner se situerait entre 24 et 57 millions chaque année.

Il est important de dire qu’une enquête lancée dernièrement par l’association citoyenne « non partisane » Blanc C’Est Exprimé qui milite pour la Démocratie, auprès de tous les élus de Bretagne, pour savoir s’ils étaient Jacobins ou Girondins n’a reçu…qu’une seule réponse.
Aussi l’on peut affirmer aujourd’hui que tous les élus bretons sont Jacobins.
Monsieur Martray et Yves Rocher avec qui nous avons en 2000, en compagnie de Guy Plunier, créé l’association Bretagne 21° Siècle, pour redonner toutes ses chances de développement de son Territoires à la Bretagne centrale, doivent se retourner dans leurs tombes.

Previous Transition écologique et fermeture des petites lignes ferroviaires en Bretagne.
Next Brittany Ferries, la compagnie maritime interceltique

Á propos de l'Auteur

Gérard GAUTIER
Gérard GAUTIER 9 posts

Président de l’association citoyenne «non partisane» BLANC C’ EST EXPRIME - Ancien Conseiller Régional de Bretagne - Ancien vice-président Conseil Culturel de Bretagne et de l’Institut Culturel de Bretagne Président Association «Baie de Saint-Brieuc - Québec» - Membre associé de l’Association des Journalistes du Patrimoine - Auto-Editeur «L’Echarpe»

Lisez les autres articles de cet Auteur ...

Vous pourriez aussi aimer

✅ Un Lecteur répond à Daniel CUEFF après son interview NHU Bretagne

Un de nos fidèles Lecteurs répond à Daniel CUEFF … Suite à son interview de ces jours derniers dans nos colonnes. « Monsieur Cueff, Même si je partage votre inquiétude au

✅ Lettre d’un « Provincial » aux Parisiens, de Michel FELTIN-PALAS

Lettres d’un « Provincial » aux Parisiens. Le très talentueux Claude Sicre dénonce le mépris que subissent en France les cultures dites « régionales ». Et l’énorme gâchis que représente pour notre pays le

Splendeur et munificence des langues du monde

Splendeur et munificence des langues du monde. Dans un ouvrage hilarant et brillantissime, Jean-Pierre Minaudier défend la diversité culturelle menacée par la standardisation. Une fois n’est pas coutume : je

Commentaires

Pas encore de commentaires ?

Vous pouvez être le premier/la première à commenter ce post.

Laissez votre réponse