Naturel et breton avec Osmobio

L’OSMOBIO naturel, l’anti ROUNDUP.

Comment se faire une petite place sur un marché détenu par de grandes marques internationales ? Surtout quand on n’a pas cinquante millions d’euros à mettre sur la table. Et qu’en plus on est en Bretagne ?
Jacques LE VERGER, diplômé en agronomie et biologie végétale, peut vous l’expliquer. Y croire sans faillir, travailler dur et faire preuve de persévérance.
Jacques LE VERGER, depuis 1999 n’a qu’une idée en tête : développer des solutions biologiques pour le jardinage et l’entretien des terres.

100% naturel et breton.

La nature a bien fait les choses et elle produit en grande quantité des éco-ressources naturelles. Dont nous devons ré-apprendre à nous servir. Comme les algues par exemple, véritable richesse naturelle en Bretagne. Pourquoi tuer notre terre et prendre des risques sanitaires avec les produits hautement nocifs. Dont l’industrie chimique internationale nous vante les mérites à grand frais publicitaires. Alors que la nature est capable de nous fournir tout le nécessaire pour fortifier nos plantations de jardins, pour maîtriser les maladies, pour fertiliser les cultures potagères, pour entretenir les pelouses.

OSMOBIO Loudeac propose également un produit de nettoyage 100% naturel pour nettoyer les eaux des bassins et des piscines.

L’un des derniers nés de la gamme de Jacques LE VERGER est un désherbant parfaitement naturel, qui selon les études de INERIS (L’Institut National de l’Environnement Industriel et des Risques) ne présentent aucune toxicité ni pour l’utilisateur ni pour l’environnement.

Remplacer la chimie par la puissance de la nature

Produits 100% naturel et breton par Osmobio Loudeac

 

Jacques LE VERGER raconte

« Tenant compte de l’innovation et des résultats pertinents, les chargés d’études du Laboratoire INERIS m’ont proposé courant avril 2012 de convenir par leurs soins, d’un rendez-vous avec les autorités qui nous administrent : l’ANSES, le Ministère de l’Agriculture et le Ministère de l’Environnement, pour évaluer le produit tant sur le plan réglementaire que sur son efficacité. Le but de cette rencontre étant de fixer un cadre précis pour monter le dossier d’Autorisation de Mise en Marché du désherbant naturel. Malgré sa volonté, INERIS n’a jamais pu obtenir ce rendez-vous !! Trois ans qu’une entreprise bretonne attend de l’administration française des informations pour constituer son dossier de demande d’autorisation de mise en marché. Durant ces trois années, l’entreprise aurait pu générer des emplois industriels, commerciaux et scientifiques pour promouvoir la chimie verte en France, répondant aux attentes des marchés« .

Comment voulez-vous que les entreprises se développent en Bretagne quand il faut des années de cheminement pour un dossier aussi innovant que celui du désherbant naturel OSMOBIO ? Il est plus que temps d’imaginer, là aussi, des circuits courts décisionnels. Nous sommes dans la mondialisation et à l’ère d’internet où tout est ouvert et va extrêmement vite; et nos entreprises sont encore confrontées à des contraintes et à des lenteurs d’un autre âge.

Si vous voulez aider Jacques LE VERGER et OSMOBIO Loudeac, utilisez leurs produits 100% naturels et 100% bretons. C’est très simple …
Adieu RoundUp et autres louzoù brein.

Désherbant naturel et breton

Osmobio, l’innovation bretonne au service de l’environnement

 

Photo Osmobio – Vidéo FR3Bretagne

Précédent Vol au-dessus du littoral de Bretagne ... à couper le souffle !
Suivant La Bière Bretonne primée au Gourmand World CookBook en Chine.

A propos de l'auteur

Rémy PENNEG
Rémy PENNEG 251 articles

"Essayer ou ne rien faire". Quand on aime la Bretagne corps et âme, à un moment, il faut essayer d'agir et de créer pour participer, même très modestement, à son rayonnement et à son avenir. Avec l'aide avisée d'une poignée de volontaires, nous créons NHU Bretagne.

D'autres articles qui devraient également vous intéresser

Les départements doivent être supprimés : pour ou contre ?

Alors le département on le supprime ou pas ? Actuellement, nos cinq départements bretons sont directement concernés par la Congrès de l’Assemblée des Départements qui vient de se tenir à

Sarrasin, le diamant de la gastronomie bretonne …

A tout seigneur, tout honneur … le sarrasin, diamant breton. La graine de sarrasin à la forme d’un diamant et est une véritable richesse économique et culinaire de Bretagne. C’est

Pierre Olivier MALHERBE, un globe trotteur breton au XVIe siècle

Pierre Olivier MALHERBE vient tout juste d’avoir douze ans quand il quitte en compagnie de son oncle, Vitré (35) pour se rendre à Saint Malo. Ce voyage court mais  dangereux –

0 commentaire

Pas encore de commentaire.

Soyez le premier ! Commentez cet article !

Laissez un commentaire