En Bretagne, vous avez combien d’oiseaux dans votre jardin ?

En Bretagne, vous avez combien d’oiseaux dans votre jardin ?

On a tous des oiseaux dans notre jardin : et si on les comptait durant une journée ?

C’est en 2009 que le GEOCA Groupement d’Études Ornithologiques des Côtes d’Armor a lancé son opération de comptage des oiseaux de nos jardins.
Puis en 2011 Bretagne Vivante rejoint la belle initiative costarmoricaine en l’élargissant sur les quatre autres départements de Bretagne. C’est à dire en plus des Côtes d’Armor, la Loire Atlantique, l’Ille et Vilaine, le Morbihan et le Penn ar Bed.

En quoi consiste cette opération ?

Le comptage des oiseaux de nos jardins bretons se déroulera cette année ces Samedi 26 et Dimanche 27 Janvier.
D’abord, choisir son lieu et sa journée. Par exemple votre jardin, mais aussi un parc près de chez vous. Pourquoi pas un champ ou un accès à une mangeoire ? Ne comptez que les oiseaux que vous connaissez.
Pendant une heure, à renouveler sur les deux jours si vous le pouvez, vous notez les identifications sur le formulaire suivant à télécharger directement sur ce lien.

oiseaux

Nombre de participants par commune en 2016 sur l’ensemble de la Bretagne

Pourquoi ne pas aussi les photographier ?

Avec votre smartphone ou un appareil photo, n’hésitez pas à photographier les oiseaux de nos jardins et partagez-les ensuite sur la page Facebook de cet événement.

Envoyez vos résultats à l’adresse suivante : oiseauxdesjardins@bretagne-vivante.org

En 2015, ce sont près de six mille Bretonnes et Bretons qui ont participé à l’opération de comptage. Les résultats de l’opération de comptage des oiseaux de nos jardins 2016 mettent le Boc’hruz (Rouge-gorge en langue française) en tête pour la fréquentation des jardins bretons. Sur les deuxième et troisième marche du podium, la fragile Kalvennig c’hlas (Mésange bleue) et le beau Moualc’h zu (Merle noir). Cette année 2016 toujours, 132000 oiseaux ont été observé pour 96 espèces différentes. En nombre de participants, le Penn ar Bed arrive assez largement en tête. Puis les Côtes d’Armor et la Loire Atlantique. Enfin le Morbihan et l’Ille et Vilaine.

 

oiseaux

Boc’hruz ou Rouge Gorge en langue française

Biodiversité ornithologique bretonne alarmante.

Depuis la première opération de comptage des oiseaux des jardins en Bretagne en 2009, la chute du nombre d’espèces observées est de -15%. Pour l’abondance des oiseaux dans nos jardins, la chute est encore plus grave : -20%.

www.geoca.fr
www.bretagne-vivante.org

oiseaux

Bretagne Vivante – SEPNB présente sur les cinq départements de Bretagne

Bretagne Vivante – SEPNB

Pour Société d’Études et de Protection de la Nature en Bretagne, nous savons votre position très claire quand à la définition de la Bretagne. Mais permettez-nous, cependant, de faire cette remarque.
Vous écrivez ceci :

« Les bilans des éditions précédentes
En 2018
Bilan régional (Bretagne) 2018 du comptage des oiseaux des jardins
Bilan départemental 2018 Loire-Atlantique du comptage des oiseaux des jardins »

Que vous soyez contraint de faire ce distinguo, nous pouvons le comprendre, subventions aidant; mais qu’alors les termes soient respectés s’il vous plaît : « Bilan régional (Région Bretagne administrative) 2018 du comptage des oiseaux des jardins
Merci de votre espérée compréhension.

Lire aussi :

L’hirondelle ne fera plus le printemps en Bretagne.

Précédent Le gui, la plante "qui guérit tout" des peuples Celtes
Suivant Pourquoi l'hermine est symbole de Bretagne ?

A propos de l'auteur

Rémy PENNEG
Rémy PENNEG 210 articles

"Essayer ou ne rien faire". Quand on aime la Bretagne corps et âme, à un moment, il faut essayer d'agir et de créer pour participer, même très modestement, à son rayonnement et à son avenir. Avec l'aide avisée d'une poignée de volontaires, nous créons NHU Bretagne.

D'autres articles qui devraient également vous intéresser

Le Grand Débat National doit intégrer la réunification de la Bretagne.

Bretagne Réunie et le Grand Débat National : saisissons ce nouvel outil En 2018, nous avons su nous mobiliser pour, entre autres, collecter 105 000 signatures nécessaires à la validation

Mais comment se rencontre-t-on en Bretagne ?

Les rencontres en Bretagne. Très souvent, lorsque l’on parle de la Bretagne, on imagine cette terre mystérieuse et splendide habitée par des personnes froides, distantes et peu ouvertes d’esprit. C’est

European Garden Heritage Network : un award en Bretagne.

EGHN ou quatre lettres pour European Garden Heritage Network. Le Réseau européen du Patrimoine des Jardins décerne depuis 2010 des prix pour mettre à l’honneur les plus beaux parcs et

2 commentaires

    • La Rédaction
      janvier 14, 18:41 Répondre
      Bonsoir Jakez et merci du compliment. Ce site ne vit que parce que des Citoyens de Bretagne, fiers de leur pays et heureux d'y vivre, viennent y écrire des articles ou y exposer leurs plus belles photographies. A galon.

Laissez un commentaire