Shopopop

Shopopop

Les interviews de NHU Bretagne : la start-up nantaise Shopopop

Bonjour Johan, et merci de nous recevoir aujourd’hui à Nantes, pour nous présenter Shopopop.

S’il vous plaît, pouvez-vous nous présenter le concept de Shopopop ?

Nous réinventons la livraison de proximité.
En s’appuyant sur les usages de l’économie collaborative, Shopopop offre un service de livraison à domicile et à la demande. Via la plateforme, Shopopop permet aux particuliers de se faire livrer leurs commandes à l’adresse, au jour et à l’heure de leur choix par un autre membre de la communauté.

Comment est née cette idée ?

L’idée est née de notre rencontre avec Antoine. Nous avons mis en commun des projets de création d’entreprise, nos modes de vies et une problématique que nous avions identifié : comment rendre la livraison du dernier kilomètre plus flexible et moins onéreuse. Début 2016 nous avons brainstormer sur le concept, le business model et tous les autres éléments clés sur un prototype pour proposer le service et en septembre 2016 nous réalisions nos premières livraisons sur Nantes.

shopopop

Shopopop … livrez vos voisins

Concrètement, je veux être livré chez moi. Cela se passe comment ?

Pour être livré à domicile, vous faites vos courses sur le site Drive de votre magasin, vous conservez votre référence de commande puis vous vous connectez sur Shopopop.com pour créer votre annonce de livraison en renseignant votre référence de commande et vos infos de livraisons (jour / heure etc…)

Qui sont vos shoppers ?

Toutes personnes disposant d’un smartphone et étant mobiles. Nous avons des actifs qui profitent de leur trajet domicile-travail, des étudiants adeptes des nouveaux services, des salariés de grande surface partenaire qui profitent de leur trajet de retour pour livrer une course sur leur route ou voisinage. Ainsi que des personnes à la recherche d’un emploi ou bien encore des retraités qui vont trouver un contact social à travers les livraisons.

Vous venez de lever un demi million d’euros auprès de business angels. A quoi allez-vous les affecter ?

Au développement de l’activité commerciale en ouvrant le service dans de nouvelles villes. Puis en renforcant les équipes commerciales, techniques ou encore marketing. Ainsi qu’à la communication pour continuer à « évangéliser » le concept de livraison entre particuliers / entre voisins.

shopopop

Livraison des courses entre particuliers avec Shopopop

Quelques chiffres ?

Déjà 15 000 utilisateurs dans cinq grandes villes de France déjà actives. Puis environ 30% de croissance mensuelle et plus de 250 commerçants partenaires.

Vous êtes nés dans l’est de la Bretagne. L’arrivée de Shopopop est prévue pour quand vers Brest, Quimper, Lorient, Vannes … ?

Nous avons eu de la demande notamment de commerçants sur Brest ou encore Vannes. Nous continuons d’étudier le déploiement mais en toute transparence. Cela ne serait tarder … une question d’un à deux mois.

Comment vous imaginez la livraison en France dans les prochaines années / votre vision ?

Donc nous avons pour ambition de créer un nouveau standard de livraison à travers ce modèle de l’économie collaborative. Mais surtout d’accompagner le e-commerce alimentaire dans son développement en s’appuyant sur la force des réseaux de magasins. En gros, faire barrière aux géants du commerce en ligne. Dont Amazon et son offre Amazon Fresh, Alibaba etc…. En défendant des valeurs de proximités et en construisant une solution logistique économiquement viable.

Johan, nous vous remercions de votre accueil et d’avoir consacré du temps précieux à NHU Bretagne, le média collaboratif breton et citoyen. Nous souhaitons tout le meilleur possible à Shopopop et à toute l’Équipe.

Précédent En Bretagne on recherche au moins 2000 Chauffeurs routiers.
Suivant De Bretagne ... lettre à ma Fille de six ans.

A propos de l'auteur

La Rédaction
La Rédaction 203 articles

Sur NHU Bretagne, plateforme collaborative de promotion d'une Bretagne qui croit de plus en plus en elle pour se forger dès maintenant un avenir meilleur, chacun d'entre vous peut intervenir, sous deux formes. Occasionnellement ou de façon plus permanente en signant votre article de votre nom; ou par discrétion, en ne souhaitant pas être nommé. La signature du contenu sera alors La Rédaction.

D'autres articles qui devraient également vous intéresser

Stop au gâchis alimentaire en Bretagne

Le gâchis alimentaire est devenu une aberration insoutenable. Stop Spild Af Mad en danois se traduit par Stop Wasting Food en anglais. Et par Stop Gwasterezh Boued en breton. En

International : l’Espagne est-elle encore une démocratie ?

La Catalogne doit-elle sortir de l’Espagne? En démocratie, le corps d’un être humain – qu’il soit manifestant ou policier – ne peut pas être violé. Tout comme ne peut pas

Quimper Communauté

Quimper Communauté : l’art du collectif par Ludovic JOLIVET, Maire de Kemper et Président de Quimper Communauté « Communauté d’agglomération depuis le 1er janvier 2000, Quimper Communauté regroupe huit communes : Quimper, Ergué-Gabéric,

0 commentaire

Pas encore de commentaire.

Soyez le premier ! Commentez cet article !

Laissez un commentaire