VigiBretagne/EvezhBreizh n°30 : lettre d’informations Mars 2020.

VigiBretagne/EvezhBreizh n°30 : lettre d’informations Mars 2020.

VigiBretagne/EvezhBreizh n°30

VigiBretagne/EvezhBreizh n°30
Merci pour vos alertes.
Continuez ainsi jusqu’à la réunification administrative de la Bretagne. Car nous l’obtiendrons cette réunification !
Le fonctionnement de votre association repose sur ces remontées que vous nous faites via nos différents points de contact mentionnés en bas de cette page.

Votre association VigiBretagne et les réseaux sociaux…

Depuis maintenant plusieurs mois, nos actions pour valoriser la Bretagne à 5 départements se concentrent sur les réseaux sociaux. Dont Facebook et Twitter.
Certes, ces réseaux ne sont pas exempts de difficultés, de pièges ou encore de fausses informations, comme les fameux « fakes ». Mais il faut reconnaître qu’ils constituent un levier efficace pour communiquer et interpeller directement celles et ceux qui, volontairement ou pas, ne connaissent pas notre territoire. Et ils constituent évidemment un excellent vecteur de promotion de celles et ceux qui défendent l’intégrité de notre territoire. Que ce soit dans leurs environnements économiques, commerciaux, associatifs, etc. Puis, ces réseaux constituent aujourd’hui le meilleur endroit pour interpeller nos élus. Comme le dessine avec humour Nono.

VigiBretagneEvezhBreizh n°30

Loi Molac – dessin de Nono – VigiBretagne/EvezhBreizh n°30

La force des réseaux sociaux.

Au cours de ces deux derniers mois de janvier et février, il a suffi parfois de quelques heures, de quelques jours au maximum, pour faire changer certaines communications. Puis intégrer notre cinquième département parfois oublié dans les premières versions publiées. Voir par exemple plus loin la communication du festival des Vieilles Charrues. Ainsi que le changement de logo de BreizhBook.bzh, etc … Avec ces réseaux sociaux, chacun devient acteur et porteur de ses propres messages. Ou relais des publications collectivement proposées par des associations. Dont la nôtre. Nous rejoignons dans ces combats sur les réseaux sociaux d’autres organismes et associations. Parfois seulement des personnes qui militent pour la réunification administrative de notre Bretagne. Nous ne les citerons pas. Tellement ils sont nombreux. Mais c’est la réunion de tous nos efforts qui nous permet d’avancer. Et de faire progresser cet appel à la réunification.
Merci à celles et ceux qui, présents sur ces réseaux, font suivre nos publications ou les commentent.
Également merci à celles et ceux qui nous alertent en mentionnant notre association. Ces mentions nous permettent d’être notifiés. Ainsi, au nom de l’association VigiBretagne-EvezhBreizh, de prolonger ces alertes pour atteindre un public plus large.
Et si vous n’êtes pas encore sur ces réseaux, rejoignez-nous. Car comme le dessine avec humour Nono, nous pouvons faire du reuz et nous faire entendre !

VigiBretagne/EvezhBreizh n°30

#EmojiBzh pour obtenir l’émoji Gwenn ha du, la drapeau de la Bretagne – VigiBretagne/EvezhBreizh n°30

Avant de détailler nos actions sur les réseaux sociaux, quelques mots sur l’Emoji BZH, l’événement Twitter de ce début d’année

Tout d’abord, qu’appelle-t-on « émoji » ?
C’est une petite image utilisée dans un message électronique pour exprimer une émotion. Également pour représenter un personnage, une action ou encore… un drapeau. Et voici donc l’enjeu. Faire en sorte que le « Gwenn ha Du » soit disponible sur tous les réseaux sociaux. Ainsi que dans tous nos téléphones mobiles, etc … Une façon évidente d’affirmer l’identité bretonne dans le monde. Le 13 janvier, l’association www.bzh (gestionnaire de l’extension internet « .bzh »), avec le soutien de la Région Bretagne administrative, a lancé l’opération #EmojiBZH sur Twitter. Afin d’inviter les internautes à utiliser massivement le hashtag #EmojiBZH. Et dans le but de convaincre le consortium Unicode d’adopter définitivement l’emoji drapeau breton sur toutes les plateformes de télécommunications.
En quatre semaines de test, ce sont 405 886 mentions de #EmojiBZH qui ont été générées. Donc automatiquement 405 886 petits « Gwenn ha Du » ajoutés aux tweets par le service Twitter ! Un véritable succès qui a fait rayonner la Bretagne sur Twitter pendant 28 jours ! L’emoji drapeau breton est même devenu le sixième sujet le plus discuté dans le monde. Seulement au bout de vingt quatre heures de campagne.
Et quel plaisir de voir annoncé dès le 14 janvier l’atteinte du quatrième palier (44 000) en référence à la Loire-Atlantique. Car cet émoji représentera toute la Bretagne avec ses 5 départements ! Le résultat de ce test sera connu en janvier 2021.

Les réactions de VigiBretagne-EvezhBreizh en janvier et février sur les réseaux sociaux Facebook et Twitter.

Pour vous présenter ces publications Facebook ou ces tweets qui ont marqué ces deux derniers mois, on vous propose une présentation thématique ce qui vous permet de parcourir ces thèmes selon vos centres d’intérêt.

VigiBretagne/EvezhBreizh n°30

Produits fortement déconseillés 🙂 – VigiBretagne/EvezhBreizh n°30

Les produits et les entreprises.

Commençons par des huîtres avec ce producteur de Saint-Molf, à Pendhué (44) : l’EURL Jannot. Le négociant est de La Turballe (44), la SAS Guermar.
Leurs huîtres sont naturellement appelées « huîtres de Bretagne ». Tout va bien n’est-ce-pas ? Mais comment font-ils pour illustrer leurs bourriches d’une carte où ne figurent ni Saint-Molf, ni La Turballe ?! Erreur du graphiste certainement ?
Soixante et onze communes bretonnes ont aujourd’hui adhéré à Breizh 5/5 pour promouvoir la réunification de la Bretagne. Mais certains commerçants de ces villes traînent un peu des pieds et nous proposent encore dans leurs commerces ces horribles cartes B4. En voici deux exemples avec la librairie Cheminant à Vannes et la Pizzeria « L’escale » à Josselin. Si vous passez à proximité de ces commerces, arrêtez-vous et dites-leur que leur carte est fausse !

Une immense carte administrative sur la vitrine du Coccimarket de Beg-Meil.

Certes la réponse du gérant nous rassure, c’est une erreur involontaire de sa part. En attendant, on va éviter de passer devant cette vitrine…
Voici un chocolat qui donne envie de croquer la Bretagne à pleines dents ! Bravo à l’Atelier du Chocolat, et notamment à son magasin mais aussi son atelier de fabrication présents à Rennes, pour cette belle carte de la Bretagne qui démontre qu’ils connaissent notre territoire.

VigiBretagne/EvezhBreizh n°30

A gauche j’achète, à droite je me méfie – Produits fortement déconseillés 🙂 – VigiBretagne/EvezhBreizh n°30

Connaissez-vous des adhérents des « Éleveurs de Bretagne » ?

Si oui, passez leur vite ce message car nous sommes inquiets. Alors que nous avons souvent valorisé leurs produits notamment leurs bouteilles de lait illustrées d’une jolie carte de Bretagne B5, les voici intégrés dans une campagne de communication pro-B4 lancée par les magasins Leclerc et leur centrale Scarmor.
Nous attendons des « Éleveurs de Bretagne » qu’ils réagissent vite et qu’ils nous confirment qu’ils défendent les éleveurs des 5 départements bretons !

VigiBretagne/EvezhBreizh n°30

Grands Vins de Bretagne et Château des Ducs de Bretagne à Nantes – VigiBretagne/EvezhBreizh n°30

A boire …

Bravo au Facebook « Grands Vins de Bretagne », car communiquer sur le grand vignoble breton du Pays Nantais est indispensable pour s’extraire de cette volonté politique de rejoindre une appellation « ligérienne »…
Restons dans le domaine des spiritueux avec cette nouvelle bière bretonne brassée à Vigneux-de-Bretagne (44) par la Brasserie Coreff. Nao comme le début de Naoned, bienvenue à cette nouvelle bière au sein de toutes les brasseries bretonnes.

A manger …

Bravo Sodexo France et Hénaff pour cette belle carte de Bretagne avec ses 5 départements et bien sûr pour leurs produits qui représentent si bien la Bretagne partout dans le monde !

VigiBretagne/EvezhBreizh n°30

Consommer breton – VigiBretagne/EvezhBreizh n°30

Et à s’habiller !

Des vêtements ou des accessoires qui soutiennent la langue bretonne et la Bretagne à 5 départements ?
Penaos ?! … évidemment !
On vous recommande vivement ce site de vente en ligne !

Organismes de tourisme.

Pour vos prochaines vacances en Bretagne, pensez à armor-vacances.com. Certes, on ne comprend pas pourquoi ils distinguent le 44 des autres départements dans leur introduction, car ce serait tellement plus simple de parler de Bretagne (complète avec ses 5 départements). Mais au moins ce site présente ses offres sur tout notre territoire !

VigiBretagne/EvezhBreizh n°30

Passez de la B4 à la B5 c’est simple – VigiBretagne/EvezhBreizh n°30

Première détonation sur Facebook en février lorsque le magazine Détours en France propose un sondage (stupide) puisqu’il présentait deux châteaux, celui de Suscinio et celui des Ducs de Bretagne à Nantes en demandant… le château qui n’est pas en Bretagne ! Devant le flot de réactions sur Facebook, ce magazine a supprimé son sondage et a formulé des excuses.
« Tout vivre en Côte d’Armor », cela ressemble à un joli programme n’est-ce-pas ? Il s’agit en fait de cotesdarmor.com, le site officiel du tourisme dans les Côtes d’Armor… Et bien, lorsqu’ils présentent la Vallée des Saints, voici comment ils la localisent ! C’est quand même très fort car si vous êtes allés visiter ce magnifique lieu, vous avez certainement passé quelques instants devant la stèle financée par l’association Breizh 5/5 sur laquelle a été sculptée son logo !

La Presse, les média, les livres…

Quand un fournisseur de service (réseau social de proximité), en l’occurrence BreizhBook.bzh, change sa photo et son logo pour intégrer la Loire-Atlantique, nous disons « Bravo ». Et nous apprécions la réactivité puisque nous avons interpellé cette entreprise le 22 février et elle a changé sa photo de couverture le 1er mars.

VigiBretagne/EvezhBreizh n°30

J’achète B5 – VigiBretagne/EvezhBreizh n°30

Produits divers

Vous nous direz que l’on ne peut pas être expert dans tous les domaines… Mais lorsque l’ordre des experts-comptables de Bretagne communique sur sa « rigueur », on les invite à commencer par une communication plus « rigoureuse » avec une carte complète de la Bretagne !

Voici le site du Conservatoire botanique national de Brest. A notre avis, il n’y a pas qu’une photo qui est en attente sur ce site, mais aussi un département ! Et qu’ils ne nous répondent pas qu’on les oblige à décrire et photographier leurs plantes selon des régions administratives…
Que le Conservatoire botanique de Brest en prenne de la graine, connaissent- ils ce groupe Facebook ?
C’est un groupe breton pour les personnes habitant en Bretagne (y compris le 44 bien sûr !). Les participants privilégient avant tout les échanges et dons de main à la main. Vous pouvez adhérer à un groupe correspondant à votre département mais aussi à d’autres groupes en rapport avec le jardin. Sans but commercial, ni lucratif, vous pouvez rejoindre ce groupe afin de troquer, donner, échanger vos plants, graines et boutures de vos jardins. Merci aux administrateurs de ce groupe.

VigiBretagne/EvezhBreizh n°30

Femmes de Bretagne et La Duchesse de Nantes -VigiBretagne/EvezhBreizh n°30

Les associations

Dans nos précédentes VigiActualités, nous exprimions notre inquiétude de voir apparaître un nouveau réseau d’entraide, « Femmes des Territoires », qui semble s’organiser selon les régions… administratives. Or, ce réseau est une extension de « Femmes de Bretagne » qui organise une solidarité, un partage d’expériences et de compétences entre les Femmes des 5 départements bretons entrepreneuses, commerçantes, etc. Nous ne comprendrions pas évidemment que les adhérentes de Loire-Atlantique puissent quitter leur réseau « historique ». Nous avons été rassurés par Marie ELOY, la fondatrice de ce réseau, qui nous a confirmé que le réseau « Femmes de Bretagne » était inchangé. Mais restons vigilants, nous avons invité cette association à venir présenter ses enjeux et son fonctionnement lors de notre prochaine AG du 25 avril.
Bravo à l’association « La Fabrique Sportive » qui a pour objet de promouvoir le sport au féminin. Cette association a choisi comme nom pour sa course « La Duchesse » en référence bien sûr à Anne de Bretagne, personnage féminin emblématique nantais, et le site du Château des Ducs de Bretagne comme accueil de leur course afin de lier le sport au patrimoine nantais.

VigiBretagne/EvezhBreizh n°30

Les Vieilles Charrues – VigiBretagne/EvezhBreizh n°30

Les Vieilles Charrues.

Deuxième forte détonation au sein des réseaux sociaux le 9 février lorsque Jean-Luc Martin, Président du festival des Vieilles Charrues, publie sur son compte Facebook une carte B4 sur la fréquentation des Vieilles Charrues qui doit faire partie de la présentation au conseil municipal, lundi 10 février, du bilan économique du festival. Une faute inacceptable pour un festival qui a donné le nom de Gwernig, Grall et Glenmor à ses scènes, autant de fervents défenseurs de la Bretagne à cinq départements… Cette carte enflamme les réseaux sociaux et en tant que VigiBretagne nous réagissons immédiatement à cette publication dont nous ne saurons pas si elle est volontaire ou maladroite. Fort heureusement, devant l’ensemble de ces réactions, la Direction du festival modifie sa présentation et les journaux en diffusent une version étendue à la Loire-Atlantique, donc à toute la Bretagne. Bravo pour la réactivité de tous sur les réseaux sociaux et on félicite la Direction du festival d’avoir vite corrigé sa copie !
Voilà, comme cela c’est clair, on sait maintenant que 85 % des festivaliers sont Bretons !

✅ Pour aider NHU Bretagne ✅
c’est là, sur Tipeee

 

VigiBretagne/EvezhBreizh n°30

Nantes LAB – VigiBretagne/EvezhBreizh n°30

Les associations qui militent pour la réunification administrative.

Bravo à Bretagne Réunie

Pour ses différentes actions de terrain : la pose d’un Gwenn ha Du à l’hôtel de ville de Nantes pour rappeler une (ancienne) promesse de la Maire actuelle, car avant de communiquer de nouvelles promesses, encore faut-il réaliser les anciennes !
Mais aussi pose de nouveaux mâts à l’entrée de Loire-Atlantique et poursuite de jolis témoignages sur la réunification par Nantes LAB : c’est concret et efficace !

VigiBretagne/EvezhBreizh n°30

Nantes LAB – VigiBretagne/EvezhBreizh n°30

Tous nos remerciements à l’association Breizh 5/5

Qui poursuit, ville après ville, la pose de ses panneaux. Avec 71 villes représentant 452.000 habitants, la population cumulée des communes “Breizh 5/5″ a nettement dépassé celle de la métropole rennaise !
A ces villes s’ajoutent de nouveaux partenariats dans le monde économique mais aussi pour la première fois dans le monde sportif avec le Club des Kalon d’En Avant Guingamp (EAG).

On remercie régulièrement NHU Bretagne.

Et nous le faisons à nouveau pour l’ensemble de ses articles pendant ces deux mois de janvier et février. Mais nous souhaitons mettre en évidence ses nombreuses interpellations des Députés Bretons à propos du vote de la loi Molac, soulignant que 30 députés de Bretagne, sur 37, n’ont pas voté cette loi essentielle !
Le Tweet ou la publication Facebook de ces deux mois de janvier et février ?
Merci à nos abonnés d’avoir relayé massivement nos publications. Notre tweet le plus diffusé (11 681 personnes atteintes) est celui où nous annoncions l’imminence du 4ème palier pour l’opération « EmojiBZH », une façon de nous assurer que ce quatrième palier n’allait pas être oublié !

VigiBretagne/EvezhBreizh n°30

Kalon Gwengamp et NHU Bretagne – VigiBretagne/EvezhBreizh n°30

 

Notez sur vos agendas notre prochaine – nos évènements d’Avril sont reportés pour cause de Covid-19.

Assemblée Générale de VigiBretagne
Samedi 25 avril 2020 à 14h30, complexe sportif de Kerbiniou à Guérande.
Et la veille, le 24 avril à 20h30, « Guérande dans l’Histoire de la Bretagne »
Nous l’évoquions dans les précédentes VigiActualités, une soirée avec conférences, films et débats sera proposée par VigiBretagne sur le thème de: « Guérande dans l’Histoire de la Bretagne ».
Cette soirée sera l’occasion de rappeler les principales étapes de l’Histoire de la Bretagne en situant le rôle de la presqu’île guérandaise dans des événements qui ont marqué cette Histoire.
Pour cette conférence-débat, des contacts sont pris avec Jean-Jacques Monnier et Olivier Caillebot qui ont largement contribué au succès de notre première soirée sur « le sel de Bretagne ». Nous avons aussi pris contact avec Steven Fournier, un jeune vidéaste web connu sous le nom d’IstorBreizh qui devrait nous proposer un film sur Guérande. Un témoin local sera aussi proposé par « Les Amis de Guérande ».
Nous mettons tout en oeuvre pour que cette soirée vous soit proposée la veille de notre prochaine Assemblée générale, le vendredi 24 avril 2020 à 20h30 au « Ciné Presqu’île », Avenue Anne de Bretagne à Guérande.
Si vous pouvez et souhaitez nous aider à organiser cette soirée, contactez-nous par mail ou par téléphone, toutes les coordonnées sont en bas de cette page. Merci.

VigiBretagne/EvezhBreizh n°30

Ar Redadeg – VigiBretagne/EvezhBreizh n°30

Ar Redadeg.

Et une troisième date à retenir pour la Redadeg 2020 : le 20 mai 2020 à Saint-Nazaire.
On se rappelle de la banderole « VigiBretagne » à La Baule en 2018, on se souviendra de notre kilomètre à Saint-Nazaire ! Venez nombreux courir (ou marcher vite) pendant 1 kilomètre le 20 mai à Saint-Nazaire (à partir de la Croix de Méan) vers 19h45. Ou venez nous encourager, plus nous serons nombreux et plus nous déploierons de banderoles ou de Gwenn ha Du pour montrer aux Nazairiens nos revendications pour la langue bretonne mais aussi pour la réunification. Et comme à Guérande en 2018, nous rejoindrons nos amis de Breizh 5/5 dans le centre-ville de Saint-Nazaire (rue Henri Gautier) pour le km 1321.

En savoir plus sur VigiBretagne : Les adhérents

Nous sommes 151 adhérents en 2019/2020. Un grand merci à nos 9 associations partenaires : Bretagne Réunie, Galv Karaez, Glenmor An Distro, Gourenez, Kendalc’h, Skoazell Vreizh, Skol Uhel ar Vro (Institut Culturel de Bretagne), le « Réseau des Bretons de l’Etranger » et Breizh Impacte.
Merci également à nos 6 entreprises adhérentes :

  • Le magasin « Cavavin » à Guérande (44),
  • Le restaurant « Da Etto », également à Guérande (44),
  • L’entreprise « Chéneau et Fils », vignerons à Mouzillon (44),
  •  Philippe Chon, autre vigneron au Loroux Bottereau (44),
  • Koro Marketing, agence de communication et conseil marketing à la Remaudière (44),
  • Et Trad Y Sel à de Batz-sur-Mer (44).

Et sur les réseaux sociaux ?

910 abonnés sur Twitter et 1330 abonnés sur Facebook, la présence de VigiBretagne dans les réseaux sociaux est aujourd’hui réelle, mais nous comptons sur vous pour faire connaître VigiBretagne, pour retweeter ou partager les informations de VigiBretagne sur ces deux réseaux. Alors une seule adresse : @VigiBretagne !
Les prochaines VigiActualités ?
Voici les dates prévisionnelles de diffusion des prochaines VigiActualités : mai 2020 (N°31), août 2020 (N°32) et novembre 2020 (N°33).

 

✅ Pour aider NHU Bretagne ✅
c’est là, sur Tipeee

Lire aussi les deux précédentes lettres d’information.

VigiBretagne/EvezhBreizh n°28 : lettre d’informations Novembre 2019

VigiBretagne/EvezhBreizh n°29 : lettre d’informations Janvier 2020.

Previous Coronavirus en Bretagne : où sont nos lits d'hôpitaux ?
Next Colère du BTP région Bretagne administrative face au pouvoir central

Á propos de l'Auteur

Vigi Bretagne
Vigi Bretagne 4 posts

Rejoignez l'association VigiBretagne/EvezhBreizh pour réagir aux déclarations, positives ou négatives, sur l'intégrité de la #Bretagne avec ses 5 départements

Lisez les autres articles de cet Auteur ...

Vous pourriez aussi aimer

Le paysdeloirevirus infecte le sud de la Bretagne depuis 75 ans

Connaissez-vous le sournois paysdeloirevirus ? L’actualité internationale nous rappelle toute la nocivité des virus. Bien entendu, loin de moi d’établir une quelconque comparaison entre un coronavirus meurtrier et ce paysdeloirevirus.

Breizh 5/5 n°7 : lettre d’informations de Décembre 2018

Association Breizh 5/5 n°7 : Affichez-vous pour la Bretagne à 5 départements ! – Lettre d’informations n°7 Décembre 2018 Bonjour à tou[te]s, Le second semestre 2018 a débuté par la

Ces Bretons qui demandent la Lune … ou leurs droits fondamentaux ?

Est-ce demander la lune ? Aborder dans une discussion la question des droits de la Bretagne à disposer d’elle-même, entraîne inévitablement la qualification de « passéiste » au pertinent Breton. Quand ce

Commentaires

Pas encore de commentaires ?

Vous pouvez être le premier/la première à commenter ce post.

Laissez votre réponse